Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Françoise Toé à Yagma : « Méfiez-vous de ceux qui viennent vous faire de nouvelles promesses après 27 ans de règne »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • samedi 21 novembre 2015 à 12h33min
Françoise Toé à Yagma : « Méfiez-vous de ceux qui viennent vous faire de nouvelles promesses après 27 ans de règne »

La candidate indépendante Françoise Toé, soutenue par Mouvement de Libération Nationale (MLN)/Burkina Faso a tenu un meeting, le vendredi 20 novembre 2015 à Marcoussis (Yagma). Elle a égrené son programme de société et a en outre promis un développement endogène si elle est élue présidente du Faso, au soir du 29 novembre.

Parti à la conquête d’électeurs, la candidate indépendante à l’élection présidentielle, Françoise Toé, a organisé un meeting le vendredi 20 novembre 2015, à Marcoussis. Militants et sympathisants, mais surtout la gente féminine, sont sortis écouter le programme de société de la candidate. Dès son arrivée sur les lieux à 17 heures, pour marquer sa civilité, elle a fait une escale chez le candidat en tête de liste des législatives dans le Kadiogo, Yampa Karim. A l’issu de cette étape, ce sont des chanteurs traditionnels qui l’on accompagnée, elle et son équipe, jusqu’au lieu du rassemblement.

Avant de prendre place, la native de Toma a pris un bain de foule. Après cela, la candidate indépendante soutenue par le Mouvement de libération nationale (MNL)/Burkina Faso a reçu l’eau de bienvenue avant de faire place au meeting proprement dit. Défilé des femmes des associations ZemsTaaba, RakissTaaba, WendeManegda et une présentation de sketch de sensibilisation sur le vote ont contribué à agrémenter la cérémonie.

Pendant le meeting, le représentant des anciens, des femmes et jeunes ont souhaité la bienvenue à Françoise Toé sur leur terre, avant d’inviter leurs camarades à soutenir la candidate afin qu’elle soit élue au soir du 29 novembre. « Certains disent qu’une femme au pouvoir, c’est le calvaire des hommes. En cela, je dis non car la femme a toujours été là pour le bien être de sa famille et de la société en général » a souligné Bagnan Zénabo.

En outre, ils ont énuméré un certain nombre de préoccupations qu’elle aura à relever si elle est élue au soir du 29 novembre. « Une fois à Kosyam, nous voudrions que 80% des autochtones de Marcousis disposent de parcelles propres à eux, améliorer les conditions de vie des nos mères et femmes… » a dit le représentant des jeunes, Eloïse Zoma.

Le candidat en tête de liste aux législatives, Karim Yampa, a invité la population à voter massivement le MLN/BF le 29 novembre. « Les difficultés sont innombrables ici à Marcoussis mais je puis vous rassurer que cela sera un lointain souvenir si vous faites confiance à Françoise Toé pour l’élection présidentielle et à moi également pour les législatives » a indiqué M. Yampa.

Le MLN, un parti qui prône le bien-être des Burkinabè

Rassurée par la mobilisation des femmes, la candidate a expliqué son programme de société pour le Burkina Faso. Pour elle, « le développement endogène exige qu’on consomme ce que nous produisons et transformons ce que nous produisons pour créer de la valeur ». Par ailleurs, a-t-elle précisé, l’objectif du MLN est de redonner aux unités industrielles qui font face à des difficultés une seconde jeunesse et préserver des emplois.

La cause de la femme et de l’enfant occupe une place de choix dans le programme de société du parti. En cela, Mme Toé a pointé du doigt l’inégalité entre l’homme et la femme malgré l’existence des textes qui institut le quota genre au niveau politique. « A compétence égale, diplôme égal pour les hommes et les femmes. Il faudrait donc qu’on puisse arriver à la parité en confiant des postes de responsabilité à la femme afin qu’elle puisse se réaliser et montrer ce dont elle est capable » a indiqué la candidate indépendante. Avant d’inviter les militants et sympathisants qui ont la soif du changement, d’une vraie démocratie à voter le MLN pour le présidentiel et les législatives. « Une fois à Kosyam, les populations de Marcoussis se positionneront comme l’une des priorités du parti » a-t-elle promis.

L’occasion a été également pour elle de mettre les populations en garde, « Ne vous laissez pas abuser encore une fois. Faites très attention parce que ceux-là qui vous ont mis dans la situation actuelle, reviennent vers vous pour vous solliciter soit disant qu’ils vont réaliser le développement qu’ils n’ont pas pu faire en 27 ans de règne ». Du reste, pour les gestions des parcelles, invite a été fait aux autochtones de voir la mairie pour que la justice soit rétablie dans l’attribution des parcelles.

Au cours du meeting, le représentant des jeunes, Zoma Aloïse, a remis une doléance à la candidate du MNL/BF. Il y est indiqué que l’association internationale Béogo pour le développement des jeunes sollicite un appui pour être officiellement reconnue.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés