Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour se réconcilier, on n’apporte pas un couteau qui tranche mais une aiguille qui coud.» Les proverbes et dictons africains (1962)

Législatives du 11 octobre 2015 : Une quarantaine de candidats déclarés inéligibles

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • mardi 25 août 2015 à 23h14min
Législatives du 11 octobre 2015 : Une quarantaine de candidats déclarés inéligibles

Le Conseil constitutionnel a publié ce mardi soir, ses décisions sur les vingt derniers recours dirigés contre des candidats aux élections législatives du 11 octobre prochain. Mais un seul de ces recours a été déclaré recevable, c’est celui Monsieur Ambaterdomon Angelin Dabiré. Et dans sa décision sur ce recours, le Conseil constitutionnel, "Considérant que l’Etat du Burkina Faso n’a pas mis en oeuvre la décision du 13 juillet 2015 de la Cour de Justice de la CEDEAO", a déclaré inéligibles, quarante deux candidats appartenant aux partis CDP, ADF-RDA, NAFA, NTD, UPR et UBN.

La décision de la Cour de Justice de la CEDEAO retoquant le Code électoral n’ayant pas été mis en oeuvre, le Code électoral tel qu’adopté le 7 avril 2015 par le Conseil national de la Transition (CNT) reste d’application. Et pour le Conseil constitutionnel, étant donné qu’aux termes de l’article 166, 3è tiret dudit Code électoral, "... sont en outre inéligibles : toutes les personnes ayant soutenu un changement anticonstitutionnel qui porte atteinte au principe de l’alternance démocratique, notamment au principe de la limitation du nombre de mandats présidentiels ayant conduit à une insurrection ou à toute autre forme de soulèvement", les candidats dont les noms suivent et qui figurent sur les listes ci- après, sont déclarés inéligibles aux élections législatives du 11 octobre 2015 :

- "Candidats sur les listes nationales et provinciales du CDP et qui ont tous signé un appel adressé au Chef de l’Etat le 13 septembre 2014 afin de convoquer un référendum pour modifier l’article 37" :

1- TAPSOBA Achille Marie Joseph,

2- BOUDA Boubacar,

3- POODA Anicet,

4- DERME Salam,

5- SEGDA Bila Gérard,

6- YAGO Aboubakar Alpha,

7- KARFO Kapouné,

8- KAGONE Hamadé,

9- THIOMBIANO Michel,

10- SANNOU Boubakar,

11- DALA Jean-Baptiste,

12- KONE Léonce Siméon Martin,

13- SOURWEMA NoëI,

14- SAWADOGO Zambendé Théodore,

15- ZOMA Jérôme,

16- DAYAMBA Dahanli,

17- TRAORE Djingri,

18- ONADJA Kanfido,

19- TRAORE Lacomi Lorcendy,

20- KOMBOIGO Wend-Venem Eddie Constance Hyacinthe,

21- DABIRE Naba,

22- DIENDERE/DIALLO Fatoumata,

23- TRAORE NIGNAN/YAGO Pauline,

24- KYEMTORE/KAMBOU Yéri Adèle,

25- OUEDRAOGO Catherine.

-  "Candidats sur les listes provinciales de l’ADF/RDA, anciens députés ayant soutenu publiquement la modification de l’article 37, notamment le 23 octobre 2014, date à laquelle le Secrétariat exécutif national de leur parti a décidé à l’unanimité d’appeler les députés du groupe parlementaire de l’ADF/RDA à soutenir le compromis trouvé au sein de la majorité et le 25 octobre 2014 au stade du 04 août au cours d’une réunion du bureau politique national de l’ADF/RDA, l’appel au soutien en vue de la modification de l’article 37 a été renouvelé" :

1- OUEDRAOGO Gilbert de Bonne Espérance,

2- ZONGO Ouango Sylvain,

3- SAVADOGO Yacouba,

4- KABORE Paté,

5- BAMOGO Lallo dit Hamado,

6- YAGUIBOU Bouba,

7- LANKOANDE Folga Ildevert,

8- BELEM Sidiki,

9- OUEDRAOGO Boureima

- "Candidats sur les listes nationale et provinciales de la NAFA, avaient en tant qu’anciens députés du CDP, signé l’appel au Chef de l’Etat à convoquer un référendum en vue de la modification de l’article 37" :

1- OUEDRAOGO Rasmané,

2- MAIGA Issaka Boukary,

3- DICKO Mamoudou Hama,

4- DOUAMBA Benjamine,

5- OUATTARA Sita.

-  "Candidat de la liste UPR de la province du Mouhoun"

1- Coulibaly Toussaint Abel

-  "Candidat de la liste UBN de la province de l’Oudalan" :

1- Dicko Amadou Diemdioda

- "Candidat sur la liste NDT et ex-député CDP" :

1- DABILGOU Timbindi Vincent.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés