Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

Accueil > Diasporas • • lundi 8 juin 2015 à 02h00min
Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

Le Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire (CNB.CI ) a constaté la fermeture du Consulat Général d’Abidjan le Vendredi 22 Mai 2015. Cette fermeture est causée par la volonté d’un groupe de personnes se réclamant d’une structure de la Jeunesse Burkinabè.

Le CNB.CI rappelle à tous les Burkinabè que les Représentations diplomatiques et consulaires sont installées en République de Côte d’Ivoire pour veiller au bien-être des Burkinabè résidant dans ce pays et pour approfondir les Relations d’amitié et de coopération entre les deux pays. Nous ne saurons tolérer des actes visant à compromettre l’unité, la paix et la stabilité tant recherchées par les Ivoiriens qui nous ont toujours accordé leur hospitalité légendaire.
De tout ce qui précède, le CNB.CI :
-Dit non aux comportements de nature à semer des troubles entrainant la fermeture des Juridictions Diplomatiques et Consulaires ;
-Condamne toute tentative de troubles à l’ordre social ;
-appelle les compatriotes au dialogue et à la paix ;
-Invite les associations Burkinabè au bon sens, au respect de leurs objectifs et surtout au dialogue ;
-Préconise une rencontre d’urgence pour prévenir d’autres troubles et envisager un cadre de réflexion et d’échange pour notre Communauté ;
- aux autorités de la Transition notre soutien et le vœu de la diaspora d’être associée à la Commission de réconciliation dans notre pays pour traduire de vive voix les aspirations de la Communauté Burkinabè de l’Etranger
-lance un appel à la Communauté Internationale, aux autorités Ivoiriennes et surtout à la diaspora burkinabè de tous les pays du monde à soutenir davantage la Transition afin qu’elle conduise notre pays le Burkina Faso vers des élections indépendantes, démocratiques et prospères

Vive la paix et la réconciliation au Burkina Faso
Vive la paix et la réconciliation en Côte d’Ivoire
Vive le Traité d’Amitié et de Coopération Ivoiro-burkinabè
Fait à Abidjan le 04 JUIN 2015

Le Président
SALOGO Mamadou

Vos commentaires

  • Le 8 juin 2015 à 06:24 En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    restez laba, les frontieres meme vont se fermer. Burkinabe de cote-Ivoire ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2015 à 06:58, par SANOU En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    C’est trop tard ; gouverner c’est prévoir. vous avez été complice par votre silence à humiliation dont a été victimes nos autorités là bas.
    Je crois que ce qui vous reste, c’est d’installer Blaise Président et KOUTABA son premier Ministre. Demander à Tonton Alassane de vous donner la partie.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2015 à 07:54, par Youth En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    Si vivre en CI vous cause trop de problèmes rentrez au Faso. Ils sont nombreux ceux qui sont en CI qui ont honte d’être des Burkinabés.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2015 à 07:55, par KABORE En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    Les deux autorités burkinabè et Ivoirienne doivent prendre leurs responsabilités car ces sont des burkinabè de nom et des Ivoiriens en réalité.
    Ce qui est sur il ne sont pas compte au Faso et ils peuvent continuer de contenir l’ex-président pour les élections en côte d’Ivoire puisqu’il est lui aussi, Ivoirien par alliance.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2015 à 09:03, par lewang En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    Certains d’entre vous meme ont honte d’etre Burkinabe en CI jusqu’à ils changent leur nom. Comment voulez vous que les ivoiriens vous respectent si vous ne vous respectez pas vous memes. Personne ne respectera votre maman si vous la respectez pas. Des autorités soient elles de "transition" ne méritent pas les comportements que vous nous avez laissé voir labas. Calmez vous et trouvez la meilleure solution

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2015 à 09:10, par lemarabout En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    Oui c’est vrai Blaise peut présenter sa candidature aux élections présidentielles prochaines en côte d’Ivoire.Sa nationalité de beau fils lui confère ce droit.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2015 à 09:13, par lemarabout En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    Oui c’est vrai Blaise peut présenter sa candidature aux élections présidentielles prochaines en côte d’Ivoire.Sa nationalité de beau fils lui confère ce droit.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2015 à 09:30, par SING En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    Oummm !!!! ce n’est que le début. Je vous avais prévenu quand on place un individu au dessus d’une nation c’est ce qui arrive toujours. Et dire qu’ils sont burkinabè ! mon œil oui.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2015 à 10:23, par sarfalao city boy En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    c’est bien fait pour vous...
    vous laisser des imp... se foftr de l’autorité laba sans broncher et maintenant vous faite marche arrière...
    c’est blaise qui vous flate laba non ?
    allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2015 à 10:27, par SAK-SIDAi En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    ces "burkinabè" ? des gens qui ont perdu le repère oui. s’ils sont garçon, qu’ils viennent semer ces troubles au pays . on va se voir face à face. Alassane et Blaise ont intrêt à gerer leurs anciens rebelles mal démobilisés. c’est eux qui les ont créé, qu’ils les gèrent.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2015 à 10:57, par Binta En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    Un conseil : faites une délégation pour venir rencontrer les autorités de la transition pour deux choses : la 1ère pour demander pardon pour ce qui s’était passé lors de la mission du ministre de la sécurité BARRY en CI, et la 2è pour demander la réouverture de votre consulat si non....

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2015 à 12:46, par Filsdupays En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    On ne négocie pas avec quelqu’un qui de façon volontaire scie la branche sur laquelle elle est assise. Quand ils auront besoin de le rouvrir ils le feront. Tas de conards.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2015 à 13:14, par Wilfried En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    La fermeture du Consulat général n’est qu’une suite logique du comportement irresponsable des égarés apatrides qui ont cru bien faire en empêchant la mission officielle de livrer son message. A présent ce consulat étant fermé, on verra bien comment ils vont se procurer leurs documents consulaires. Malheureusement, comme d’habitude, des innocents vont payer pour des cons.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2015 à 13:51, par AFRO En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    Compatriotes de la Diaspora ce n’est pas que nous vous aimons pas.Seulement avec la présence de Blaise en Cote d’Ivoire,nous ne sommes pas épargnés du Terrorisme.Donc pour des mesures de sécurité,nous prenons toutes les dispositions nécessaires.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2015 à 16:39, par le Vent En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    cette fermeture me fait sourire car je me demande si c’est aux burkinabè on cause du tort ou aux ivoiriens ou à blaise. entre nous du Burkina et de la Cote d’Ivoire qui dépend de qui ? commencé a débrancher l’inter connexion là on saura q on est fâchés. n nous laissons pas flatter...............

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2015 à 16:47, par ko En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    si vous etes burkinabee dites la verité a vos frères ki voulais modifier l’article 37 comme si le pouvoir appartient à son père

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2015 à 19:24, par TOGSDASIDA En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    Les soi-disant burkinabè de Côte d’Ivoire, Son Excellence SANKARA Thomas vous avait parlé dans la langue du tiroir et vous n’aviez pas compris parce que vous aviez honte qu’on dise que vous êtes Burkinabè ; voilà maintenant que vous yeux commencent à s’ouvrir. Malheureusement vous voyez mais vous ne comprenez pas parce que vos oreilles sont bouchés. Pas de problèmes, voyez tonton Alassane pour qu’il vous trouve la solution puisse que c’est un porteur et un détendeur de solutions. Lorsque Papi Blaise avait chaud au Burkina il a fuit à quatre pattes voir le fabricant de solutions qui à fabriqué une solution pour lui et il est dans la lagune ébrouée entrain de méditer sur son sort. C’est simple ou bien ? Bayir ka lobgd ne kûgri ye

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2015 à 20:29, par Newman En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    c’est le début vous allez voir on va fermer la frontière même, celui qui veut il n’a qu’a venir vite

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2015 à 20:40, par Hamadé kodbeogo En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire par Hamadé

    Je ne peut comprendre comment ceux qui ont vecu a un expl va vouloir aime cet manier de gouverne son peuple. nous voulons pas que notre pays dechir comme a dû passe la C.I par la dictature de l’ex president Ivoirin mort sur son drône nous aimons la demoncracie.Blaise a fait son temps il a vendu image du B.f a l’etrange je pense qu’il va tout avoue un jour pour être un vrai BURKINEBILA

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2015 à 09:49, par Dieudonné En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    j’aimerais dire à monsieur Vent qu’avant l’interconexion on vivait . Il faut qu’il sache que l’interconexion un contrat et on paie à la Cote D’Ivoire là . De toute façon actuellement combien de KWatt elle (CI) nous donne ? On s’en sortira quand elle coupera le reste.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin 2015 à 17:38 En réponse à : Déclaration du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire

    chers tous , je vous remercies
    Mr Vent , le BURKINA ce n’est pas la Cote d’ivoir, c’est l’un des seuls pays aux monde ou l’homme a une valeur qualitative celui de l ’integrité.
    la CI c’est le pays des hommes comment ?
    cela voudrai dire, qu’un burkinabe n’est jamais envieux, mais il est fière de ce qu’il a, car il le gagne en se battant de manière honnête.
    Ce sont les blaise la, qui ont voulu cultiver la corruption et les nouveaux maux dans cette société.
    Pour te dire de ne pas t’inquiété pour nous, avec toutes les richesse de la Cote d’ivoire si on arrive a cultiver notre burkindi, je vous assure que les 25prochaines années nous seront devant la CI.
    une bonne éducation vaut mieux que beaucoup de richesse en héritage
    Nos autorités ont le devoir de fermer nos representations dans ce pays. Car le sabotage dont il est question à été montée de concert avec les autorités ivoiriennes .
    ADO ferai mieux de laisser le burkina tranquil parcequ’il essait par tous les moyens de nous intimidés mais fu !!!!!!!!!!!!!!!!
    Blaise c’est fini, ce n’est que l’oeuvre de DIEU car ni nous, ni lui même ne savaient qu’on allait le gommez en 1jours, car en réalité le pouvoir a fuit le 30 a 11H .
    ADO franc maçon je ne croyait pas , mais j’en suis certain maintenant !
    Use de tout ton poids , DJibril ne sera jamais , jamais et jamais le président du faso
    comme toute chose de la vie, nait grandit atteint son pic et commence sa chutte.
    telle est le cas du pouvoir des Compaoré elle est en phase de déclin vous ferai tout mais cela ne vaudra rien. C’est la souffrance morale jusqu’à leurs tombes.
    Quelqu’un a t’il déjà vu midi à 16h ?
    midi c’est midi , apres midi c’est le soir qui commence, aussi sure que cela sera lent le soleil vas se coucher , il fera jamais demi tours

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Nuit du Faso Dan Fani : La 6e édition prévue pour le 4 juin 2022 à Noisy-le-Sec
Côte d’Ivoire : Sept fillettes d’origine burkinabè meurent par noyade
World Strongest Log : Iron Bybi, nouveau recordman mondial
Coopération Burkina Faso-République Unie de Tanzanie : Madame Madina Ganou/Diaby Kassamba présente ses lettres de créance à la présidente Madame Samia Suluhu Hassan
Délégués au Conseil Supérieur des Burkinabè de l’étranger (CSBE) : Fin de mandat pour Nongainéba Benjamin Zoumba
Belgique : Le ministre en charge des Burkinabè de l’étranger à la rencontre de ses compatriotes
Soudan : Les Burkinabè félicitent le président du Faso pour la perspective d’ouverture d’une représentation diplomatique
Non-participation de la Première dame à Taste of Burkina 2021 : Quand le styliste Sorobis tente de se faire de l’argent sur le dos de l’Association des Burkinabé de New York
Renvoi des étudiants burkinabè des universités publiques marocaines : Le MESRSI donne des éclaircissements
Le judoka burkinabè Lucas DIALLO reçu par l’Ambassadeur Alain Francis Gustave ILBOUDO
Affaire étudiants burkinabè au Maroc : « Il faudra éviter de passer par des voies non officielles » pour s’inscrire dans les universités marocaines
Burkina-Maroc : Une cinquantaine d’étudiants burkinabè renvoyés en cours d’année des universités publiques marocaines
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés