Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Mine de KARMA : TRUE GOLD MINING autorisée à reprendre ses activités

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • Communiqué • samedi 16 mai 2015 à 19h45min
Mine de KARMA : TRUE GOLD MINING autorisée à reprendre ses activités

L’Etat burkinabè dans son rôle de facilitateur dans la crise au niveau de l’exploitation de la mine de KARMA, appelle toutes les parties prenantes impliquées dans l’exploitation de la mine de KARMA à cultiver un esprit de tolérance et de partenariat en vue de relancer les activités de ladite mine.

En effet, la société minière a déjà investi environ trente (30 000 000 000) milliard de francs CFA. Pour ce faire le Gouvernement a pris la décision de permettre à la société TRUE GOLD MINING de reprendre ses activités après que celle-ci ait pris des engagements fermes de privilégier le dialogue et une bonne relation de cohabitation avec l’ensemble des communautés riveraines du projet.

Dans le souci de rassurer les populations, le Gouvernement du BURKINA FASO rappelle que la sanctuarisation du village de RAMATOULAYE, de sa mosquée et de son cimetière du village est garantis par la loi. Un Comité de Suivi et de Liaison Communautaire (CSL) sera mis sur pied, comme cadre de dialogue permanent, réceptacle inclusif et représentatif instituant une bonne communication entre toute les parties.

C’est fort de cela et en privilégiant la cohésion sociale, le dialogue, et l’intérêt majeur de la Nation que le gouvernement Burkinabè appelle à l’entente, invite au sens des responsabilités de toutes les parties prenantes dans l’exploitation de la mine de KARMA, afin de permettre à TRUE GOLD MINING de reprendre ses activités dans la paix.

L’ambition est de relever un défi ; faire de l’exploitation minière un levier de développement local et National.

Le ministre des mines et de l’énergie

Boubakar BA
Chevalier de l’Ordre National

Vos commentaires

  • Le 16 mai 2015 à 22:22, par Etienne Arthur Kafando En réponse à : Mine de KARMA : TRUE GOLD MINING autorisée à reprendre ses activités

    Les autorités de la transition continue de vendre notre pays comme le faisait Blaise ; Simon ; Salif et Roch Marc

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2015 à 02:43 En réponse à : Mine de KARMA : TRUE GOLD MINING autorisée à reprendre ses activités

    "L’Etat burkinabè dans son rôle de faclilitateur..." . Vous n’avez pas honte ? Dieu sauve ma Patrie !

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2015 à 06:52, par YIRMOAGA En réponse à : Mine de KARMA : TRUE GOLD MINING autorisée à reprendre ses activités

    Dommage pour notre site religieux de tourisme le plus prestigieux du Pays, vendu par la volonté des gens qui veulent se faire des dividendes et ne veulent pas rompre avec le système des COMPAORE ? Pourquoi ne pas délocaliser le village et l’installer ailleurs avec amélioration des conditions afin de conserver le prestige touristique ? Une Mosquée digne avec des infrastructures, une place publique pour les manifestations religieuses etc etc ? Si l’exploitant n’est pas en mesure d’un tel investissement, Qu’il aille ailleurs ? Dommage que ce site est le plus grand espace acquis sur notre portion de territoire ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2015 à 07:50, par La Renne En réponse à : Mine de KARMA : TRUE GOLD MINING autorisée à reprendre ses activités

    La transition est MPP avec sa méthode ancienne .Que les intellectuels et jeunes regardent comment il nous gère par procuration avant leur arrivée le 11 oct 2015

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2015 à 08:13 En réponse à : Mine de KARMA : TRUE GOLD MINING autorisée à reprendre ses activités

    Mqis qu’est ce que vous voulez à la fin...vous critiquez sans même prendre le temps de faire une analyse....
    Qui d’entre vous aurais aimé investir dans un pays où l’état ne prends pas ces responsabilité ! Avez vous un temps soit peu écouté les revendications des populations ! On se rend vitecompte que ce sont les orpailleurs qui tire t les ficelles auprès du cheick que je respect !
    Comment comprendre qu’avec les garranties données par la mine ces acteurs refusent de venir à la table de négociations ! Qui se cache derrière ce refus de coopérer ! Cette mine est présente dans cette localité depuis 8 à 10 ans avec la bénédiction du cheick de ramatoulaye ! Pkoi c’est seulement maintenant que l’on craint que la mosquée soit détruire ! Comme si on cherchait à déplacer le problème sur un terrain religieux. De grâce laissez le pays relever son économie et arrêtons les discours qui tendent à semer l’anarchie ! Mr kafando personne ne peut nier les avantages que l’on tire de ces mines même si elle reste en dessous des espérance ! Travaillons donc à améliorer notre code minier pour le bien de tous ! Merci !
     !

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2015 à 08:32, par francis En réponse à : Mine de KARMA : TRUE GOLD MINING autorisée à reprendre ses activités

    Mr Yirmoaga avec tout le respect que je vous dois relisez attentivement le message du gouvernement ! Il est dit que les sites sacrés et la mosquée de Ramatoulaye ne subirons pas d’impact ces sites ! Ils sont protégés par une loi....un comité de suivi et de liaison constitué des membres de chaque village pourra suivre les travaux et contrôler l’impact ! Je vous rappelle que la fosse est située à près 1, 5 km de ramatoulaye et que vue la confirmation de sol aucun dynamitage n’est nécessaire ! De plus certains villages seront de localisé ! Donc s’il vous plait ne trompé personne....le débat n’est pas religieux et vous avez des garanties ! Maintenant ce qu’il faut savoir c’est que ce beau site touristique dont vous parlez est convoité par les orpailleurs et si aujourd’hui true gold s’en va ce sont ces orpailleurs qui s’installe et les conséquences seront dramatiques puisque eux ne donne aucune garantie, et utilise des enfants de bas âge qui vont se sacrifier sans équipements de protection pour que des gourous peu scrupuleux tapis dans l’ombre se sucre ! Arrêtons d’être égoïste proposons à cette mine nos doleances et nos craintes et travaillons mains dans la mains pour relever le defis du développement ! En rapppel true gold c’est pres de 900 emplois directs....faites vous une idée de toutes ces familles qui pourront être nourris !

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2015 à 08:43, par burkindi En réponse à : Mine de KARMA : TRUE GOLD MINING autorisée à reprendre ses activités

    La mosquée ne sera pas détruite c’est confirmé et garantie par le gouvernement ! Svp arrêtez de mettre le feu au pays....franchement ! C’est dommage qu’il y est des gens qui pour justifier leur position utilise cette fibre religieuse ! Nous sommes tous des fils et filles de ce pays et nous suivons les événements ! En 2013 le cheick lui même a beni ce projet karma....la mine explore depuis 8 ans sans embrouille ! Maintenant que l’on sait où se trouve l’or certains veulent profiter tromper les populations et exploiter les ressources ! Quand même soyons sérieux ! Ok l’exploitation minière industriel à des conséquences sur l’environnement mais reconnaissons qu’une mine artisale fait plus de dégâts sans vraiment rien apporter au pays ! Les récents événements de Djibo le prouve...soyons vigilants ! ! Maintenant si le débat porte sur le fait qu’il faille oui ou non ouvrir nos ressources aux investisseurs étrangers là il est tout autre...mais de grâce pas sur le terrain religieux !

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2015 à 12:51 En réponse à : Mine de KARMA : TRUE GOLD MINING autorisée à reprendre ses activités

    Franchement l burkinabe tjr a se pleindre.aller travailler cette histoir d’or est secondaire.au lieu de te pleindre ici prend ce temp chercher un bon job...
    Cest quel fausse histoire site touristique.depuis que vous etes au burkina vous avez visite combien de site touristique.bande de meteur de feu

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2015 à 13:17, par Alexio En réponse à : Mine de KARMA : TRUE GOLD MINING autorisée à reprendre ses activités

    Je ne suis pas MPP, proche des Sankaristes. A lire les conspirations politiques des uns et autres, je dois vous dire chers citoyens que le pays n a pas plus besoin de cette negativite prejudiable a toutes initiatives acette exploitation de ce site orifere,

    D abord tous les contrats qui lient l Etat burkinabe doivent etre excutes selon les lois internationales. On ne peut pas d un coup de plume canseller comme beaucoup ont tendance ale croire, a minimiser la portee judiciaire qui pourra couter tres cher au Burkina Faso. En cas de sabotage via l incivisme qui est devenu le sport favorite des anti-republicains. Seul le dialogue departira les deux bords a un accord satisfaisant pour tous.

    Ne salisons pas l imaage de marque de notre pays pour regler nos desaccords par la violence. Car celle-ci ne resoudra pas le probleme du chomage.Donc du developpement de ses memes riverains.

    Lancien regime qui a creer cette situation tres delicate, sans tenir compte des realites du terrain.

    Une nation qui a des matieres premieres doivent les vendre pour se developper.
    C est loi du marche qui predomine a cet effet. La loi de la demande et de l offre. Vis- versa.

    Vendre le Faso ne veut pas dire detruire le Faso. Evidemment les fruits de cette vente est un partrimoine national et non famillial comme l ancien regime nous avaient confisque avec leur Lib-lib. Ou nos lingots etaient introduits dans le marche parallelle par des traffiquants de tout horizon.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2015 à 23:46, par YIRMOAGA En réponse à : Mine de KARMA : TRUE GOLD MINING autorisée à reprendre ses activités

    Si l’état veut sacrifier une région de son territoire, un site religieux de prestige pour une nation, s’il se trouve des individus qui tiennent à cette exploitation honteuse, si l’état est soucieux de céder à une pression, si l’ambition de l’état c’est de céder des portions pour exploitation pour enrayer le chômage et se faire de l’argent, si on doit brader les sites touristiques pour exploitation d’or, la MAISON DU PEUPLE est bâti sur un grand gisement d’or. Le Gouvernement peut céder pour recherche et exploitation future à un concessionnaire expatrié ? 900 emplois ça fait quoi ? Bof, y a pas autre localité que RAMATOULAYE, qui peut être conservé ? L’or aura une fin pas très loin, mais le village ......?enfin, qu’on le détruise si telle est la volonté de nos gouvernants ? internaute 6, Une fosse à 1,5km du village et partant de la MOSQUÉE, et vous dites que les impacts seront à minimiser ? Pourquoi ne pas délocaliser le village comme je l’ai suggéré plus haut ?? C’est pas parce qu’on parle de mosquée, mais il y a la maison du peuple ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2015 à 07:49, par francis En réponse à : Mine de KARMA : TRUE GOLD MINING autorisée à reprendre ses activités

    Bjr Mr Yirmoaga
    Nous sommes rous des fils de ce pays....donc vous connaissez les dures réalité de notre pays...nous avons enfin la chance de pouvoir exploiter une ressource minerale qui a rapporté au gouvernement en terme de fiscalité près de 130 milliards de fr en 2014 malgré les malversation et la corruption ! Regarder autours de vous la cote d’ivoir (café cacao), la guinée équatorial (or diamants pétrole), l’Arabie saoudite (pétrole) le ghana ( or), le mali (or).
    Nous pouvons en effet trouver les voix et moyens afin que ces ressources puissent bénéficier au plus grand nombre mais il est inutile de vouloir nier l’impact d’une ressource exploter dans un pays !
    Vous parlez de la maison du peuple....laisser moi vous dire que si demain il est prouvé que de

    l’or s’y trouve avec une teneur rentable à même de delocaliser tout le centre ville se sera fait...pas parce que nous aimons pas notre pays mais parce que ça crée de l’économie....former des médecin, ouvrir de école, payer les fonctionnaires, ouvrir des dispensaire, construire des maisons du peuple ça un coût et nous avons les bras valide pour construire notre nation mais il faut de cash...En plus pour vous 900 emploi direct c’est bof....mais laisser moi vous dire que chaque personne qui travail au burkina c’est 10 personne nourris, scolarisés, soignés....faites le calcul.....En plus vous le savez Ramatoulaye ne sera pas detruites....on vous a donné une garantie !Pourquoi ne vous indignez pas quand juste après la fermeture de True Gold des milliers d orpailleurs se sont rués sur le site a proximité de Ramatoulaye.....quand on sait que ces orpailleurs risquent leur vie à longueur de journée pour des barons.Faites le tours du Burkina et voyez vous même la dépravation des moeurs que ces orpailleurs apportent quand ils sont dans un site....ils font des galeries partout et se retrouve même sous des classes d’école ! Donc de grâce je préfère de loin une mine industrielle avec des normes et à qui on peut réclamer des comptes qui versent des impôts et embauchent 900 personnes déclarés à la CNSS que 900 enfants risquant leurs vie dans des galeries qui s’effondrent chaque jour, qui ne verse rien à l’état et qui vont revendre l’or à des contrebandiers étrangers par l’intermédiaire de faux types....suivez mon regard ! De grâce laissons notre pays se développer !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2015 à 09:58, par observateur En réponse à : Mine de KARMA : TRUE GOLD MINING autorisée à reprendre ses activités

    Bien raisonné, Francis

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2015 à 16:19 En réponse à : Mine de KARMA : TRUE GOLD MINING autorisée à reprendre ses activités

    Rira bien qui rira le dernier. Je me souviens encore des discours nationalistes et surtout creux de Zida et des groupuscules MPPistes et sankaristes qui presentaient l’or comme affire des Compaore. Zida avait promis de relire le code minier mais il trois semaines, le conseil ds ministres indiquait que le gouvernement avait signe (sous la contrainte) un accord pour proteger les investissements directs canadiens.Ensuite Zida est alle au Canada. Donc qui peut faire mieux ? C’est la preuve qu’il y a eu manipulation contre le Blaiso national. Depuis le pays va mal et selon le FMI plusieurs entreprises vont fermer d’ici l’an prochain. L’institut affirme ehgalement que des milliers de personnes vont se retrouver au chomage. Le Blaise se battait poiur son pays qui etait craint

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Province du Boulgou : Des violences sur le site de la mine de Youga
Affaire charbon fin d’Essakane IAMGOLD : L’audience renvoyée en octobre à la demande de la défense
Affaire charbon fin : L’UPC exige la démission « sans délai » du ministre des Mines
Affaire charbon fin d’Essakane IAMGOLD : Douze personnes physiques poursuivies pour des faits de fraude de commercialisation de l’or
Mine de Karma au Nord : Des kits d’embouche ovine pour les jeunes de Namissiguima
Société minière de Sanbrado (Somisa SA) : Une convention pour démarrer l’extraction de l’or
Extension de la mine RoxGold : Plus de 77 millions de F CFA pour soutenir les personnes affectées par le projet
Sociétés minières : « Les travailleurs burkinabè souffrent le martyre », dénonce une coalition d’OSC
Gouvernance minière : « Les burkinabè ont le sentiment d’être pauvres de leur richesse », déclare Issiaka Ouédraogo, président du Conseil d’information et de suivi des actions du gouvernement (CISAG)
Fermeture de la campagne 2018-2019 d’exploitation artisanale des mines
Responsabilité sociale des entreprises : La mine RoxGold fait figure de bon élève
Activités minières : Le CGD tire la sonnette d’alarme sur les menaces sociales et environnementales
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés