Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Le journal Complément d’enquête cambriolé

Accueil > Actualités > Multimédia • • dimanche 17 août 2014 à 16h30min
Le journal Complément d’enquête cambriolé

Le bimensuel d’investigation Complément d’enquête a été victime d’un cambriolage dans la nuit du vendredi 15 août au samedi 16 août 2014 à Ouagadougou.

Un ordinateur portable, une tablette, un appareil photo et une somme d’environ 500 000 F CFA, tel est le bilan du vol dans les locaux du journal d’investigation « Complément d’enquête » et son colocataire( un informaticien) dans la nuit du vendredi 15 août au samedi 16 août 2014. La police ayant pris d’assaut les lieux pour les enquêtes d’usage, c’est au environ de 12h que nous avons pu constater également deux portes défoncées, les bureaux passés au peigne fin par les malfrats. Selon, un journaliste du journal, Paling-Wende A Ilboudo, c’est à leur arrivée le matin qu’ils ont été alertés par leur colocataire. « On nous a appelé pour la conférence de rédaction à 11h. A mon arrivée, j’ai trouvé mon colocataire qui m’a fait part de la nouvelle. A l’absence du directeur de publication, nous lui avons appelé pour l’informer de ce qui avait disparu de son bureau », a déclaré M. Ilboudo. Et d’ajouter : « Complément d’enquête est un journal d’investigation qui n’a que 8 mois d’existence. Certainement le journal a gratté où ça fait mal et on cherche à comprendre où il tire les informations ». Pour lui, personne ne peut être indexé dans ce vol mais rien n’est à exclure du fait du caractère d’investigation du journal. Le colocataire, Hamado Ouédraogo, informaticien de profession, dont le bureau communique avec le Journal : « Dès que nous avons constaté les dégâts causés par nos visiteurs, nous avons directement alerté la police pour les constats d’usage. Probablement, c’était le Journal qui était visé parce que nous constatons que c’est du journal qu’ils ont accédé à nos bureaux. Aucune de nos portes, ni fenêtres n’a été forcé. Pas même un de nos matériel n’a été emporté non plus », a-t-il souligné. Par ailleurs, l’affaire suit son cours avec la police qui été saisi pour la recherche d’éventuel indice pouvant permettre de mettre la main sur les délinquants.

Lawakila Rodrigue KABARI

rodriguekabari@yahoo.fr
(Collaborateur)

Vos commentaires

  • Le 18 août 2014 à 00:48, par d8d8 En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    eh comment qu’ils aillent voir Barry il pourra deviner ,certainement c’est les services de l’Etat ,ou bien Barry , courage au x victimes

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 01:22, par Ranini En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    Les Rédactions savent à quoi s’en tenir désormais !

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 04:19, par Indjaba En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    Il y’avait un vigile ? Qu’est ce qu’il raconte ? Depuis le cambriolage de l’évènements, tous les autres journaux devaient être prudent. C’est idem pour les flic, pandores, magistrats et avocats qui enquêtent sur les choses sensibles. Il y-a la solution de la vidéo surveillance.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 04:51 En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    je ne comprend pas cette phrase : "...nous lui avons appelé pour l’informer"

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 05:21, par vérité no 1 En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    Ah, c’est bizarre quand même ! Les cambrioleurs ne visitent jamais les journalistes de marmites, seulement les journalistes intègres qui luttent pour le bien de leur pays. Que tu arrêtes ça rapidement cher cambrioleur !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 05:31 En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    Après l’Evènement, ça continue... Les yeux accusateurs sont forcément tournés vers le pouvoir en place... avec les affaires qui s’accumulent.... et, tout cela, pour continuer après 2015 à gouverner par tous les moyens. Que c’est pénible, les présidents qui sont au pouvoir depuis des décennies et, incapable de passer la main sans le chaos alors qu’ils nous cassent les oreilles avec leur Paix, compagnon bâtisseur et autres âneries ou niaiseries.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 05:33, par vérité no 1 En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    Il est plus honteux de s’en prendre à un journaliste que d’enceinter la femme du voisin. Malheur à tout ceux qui bâillonnent nos journalistes !!!!! Vérité no 1.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 07:20, par SERVAL En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    He e Faso. Tout ça pour faire croire que ce qui est arrivé au journal l’Événement est fortuit quoi. Complément d’enquête fait quelles investigations ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 08:24, par SING En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    Continue seulement. Et on se vente que y a la liberté d’expression au Faso. Aujourd’hui tous les journalistes( sauf peut être les acquis de la RTB de SIDWAYA et surtout l’OPINION) sont sous le collimateur de ce régime. Quelle honte mais sachez que ça nous conforte davantage dans notre détermination à faire échec à votre projet diabolique. Que la sagesse divine vous anime sinon c’est vraiment décevant.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 10:20, par Journaliste En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    Beaucoup de courage à nos confrères qui traversent beaucoup de difficultés ces derniers temps. Vive la liberté d’expression pour une démocratie véritable.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 11:09, par salmata En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    Là , c’est le printemps des cambriolages des rédactions des journaux à Ouaga ! le moindre mal est que cette épidémie n ’atteigne pas et n’éteigne l’intégrité physique de nos hommes de média.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 11:49, par Aubin En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    Encore un coup de l’opposition. C vrai que le dernier article de ce journal ’le MPP au bord de la rupture’ a du toucher des points sensibles de l’opposition.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 12:20, par Egres En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    Je souhaite signaler :
    "... nous lui avons appelé pour l’informer de ce qui avait disparu de son bureau... ".
    "... nous l’avons appelé ..." me semble plus correcte.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 12:29, par Kamjon En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    SVP, relisez bien les textes avant de les publier. Des fautes inexcusables pour des journalistes !

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 14:34, par Oumar Dembele En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    Mise en scène totale. Un journal fabriqué de toute pièce pour la modification de l article 37. On ecrit une salade sur le Mpp, on tente de briser la lutte du cefop et on fabrique une mise en scène de toute pièce comme si il se agissait d’un canard crédible. N’est ce pas Claudel Sinare ? Nous importe quoi. Bravo Alpha Yago, avec ta nouvelle imprimerie (les récompenses de ton entêtement ) tu espère engranger de avantage.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 16:19, par yen ya boin En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    Humm c’est vraiment triste déjà que le métier de journaliste paye mal en plus c’est devenu aussi dangereux que "convoyeur de fonds" mais sans fonds yako journaliste vraiment il faut avoir l’amour du métier pour l’exercer même au péril de sa vie mais soyez moins égoïstes pensez à vos familles qui ont encore besoin de vous à leur côté c’est vrai qu’il faut vivre sa passion mais quand celle ci devient suicidaire je crois qu’il faut changer de passion...ce n’est pas les griots alimentaires tels l’hebdo l’opinion et bien d’autres que vous connaissez qui me diront le contraire eux qui sont devenus DJ

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 20:18 En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    ainsi marche mon pays, le Burkina Faso, le pays des Hommes autrefois intègres..après L’Evènement, le Complément d’Enquête..à qui le tour ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 20:43, par explosifs criminel En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    Laissez nos journalistes travailler dans la quiétude. Des malfrats de nouvelle race ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 21:03, par explosifs criminel En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    Laissez nos journalistes travailler dans la quiétude. Des malfrats de nouvelle race ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2014 à 18:19, par Tiéfotiè En réponse à : Le journal Complément d’enquête cambriolé

    Décidement, ça commence à faire trop ! Un journal d’investigation, ça doit dérranger qui en premier lieu ? suivez mon regard. Je loue la grande qualité de fouineur des policiers mais je crains fort qu’ils ne puissent aboutir à quelque chose. Un adage Tiéfo dit que si un voleur d’aide à rechercher ton voleur, sois en sûr que tu ne le verras jamais.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Paix et sécurité en Afrique : La jeunesse du G5 Sahel à l’école des médias et de l’information
Votre journal "L’Evénement" du 10 octobre 2021 est disponible !
Médias au Burkina : Vingt journalistes formés sur les genres rédactionnels majeurs
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 249 est disponible
Burkina : la 9e édition du FILEP se penche sur la résilience des médias face aux crises et mutations qui assaillent le métier du journalisme
Bobo-Dioulasso : L’Association Fiil-Pââ forme des jeunes à une « saine utilisation » des réseaux sociaux
Facebook, Instagram, Messenger, Whatsapp subissaient une panne mondiale ce lundi 4 octobre 2021
Burkina / Editions Le Pays : une soirée de gala pour des noces de perle
Émission ‘’Apéro déjeuner’’ de la Télévision nationale du Burkina : « Si elle n’était pas là ; il fallait la créer », Jacky El Feno Bassono
Réseau informatique national de l’administration : Des assises pour un meilleur fonctionnement
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 248 est disponible
Technologie : L’Institut supérieur de génie électrique du Burkina Faso lance "Smart city challenge"
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés