Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Agence panafricaine Eau et assainissement (EAA) : Les grévistes remettent leur plateforme au ministre en charge de l’eau

Accueil > Actualités > DOSSIERS > A l’Eau l’Afrique, à l’Eau le Monde ! • • jeudi 26 juin 2014 à 22h52min
Agence panafricaine Eau et assainissement (EAA) : Les grévistes remettent leur plateforme au ministre en charge de l’eau

Ce 26 juin 2014 marque le 3e jour de la grève des travailleurs de l’agence intergouvernementale panafricaine Eau et assainissement pour l’Afrique. Les manifestants se sont rendus dans la matinée dans leur ministère de tutelle afin de remettre leur plateforme revendicative. A l’absence du ministre, Mamounata Belem, c’est le directeur des ressources humaines qui a réceptionné la lettre. Tout en promettant de la transmettre à qui de droit, il a demandé aux manifestants de faire en sorte que le mouvement ne dégénère pas.

Ils étaient une vingtaine d’agents aussi bien du siège que de la représentation nationale de EAA à avoir fait le déplacement au ministère de l’eau, des aménagements hydrauliques et de l’assainissement, sise à Ouaga 2000. Objectif : remettre leur plateforme revendicative à leur ministre de tutelle. Après près d’une heure d’attente, c’est le directeur des ressources humaines, Hamidou Sawadogo qui est venu recevoir la lettre. Ce, dit-il, parce que la ministre Mamounata Belem est en déplacement hors du Burkina.

« Tout d’abord, nous vous remercions d’être sorti nous écouter. Nous avons une doléance à remettre à madame le ministre. Comme elle n’est pas là, nous vous laissons le soin de lui transmettre l’information personnellement », lance d’entrée le porte-parole du personnel, Mamadou Ouattara. Mais avant de remettre l’enveloppe contenant la plateforme revendicative, il précise que la situation est délétère au sein de l’institution. « Le déficit de confiance est tel que le personnel n’est plus à mesure de travailler avec Idrissa Doucouré. (…) Comprenez que 4 mois sans salaire et on voit des policiers à ses trousses, ça peut créer des débordements. Donc pour ne pas créer des dommages et provoquer des troubles à l’ordre public, on a décidé de vider le service pour qu’il n’y ait pas de conflit entre nous et les forces de l’ordre qui sont au sein de l’institution aujourd’hui », précise-t-il.

Le processus de règlement du litige enclenché ?

Ceci dit, le porte-parole des grévistes remet la plateforme revendicative, sous des applaudissements des manifestants. « Je remettrai votre doléance et rendrai compte à madame le ministre dès qu’elle va être au pays. Je tiens à vous remercier de votre démarche. Le processus de règlement de ce litige est engagé. C’est vrai que ça fait quatre mois déjà, ce n’est pas simple. Mais, faites de votre mieux pour ça ne dégénère pas, voilà ce que je peux vous demander pour l’instant », soutient, pour sa part, le directeur des ressources humaines, Hamidou Sawadogo.

Après, les manifestants, plutôt que de rejoindre le service, se sont donné rendez-vous à leur quartier général (QG) à quelques centaines de mètres du siège de EAA, à « La causette de Wayalghin ». Ainsi, tout porte à croire que d’autres actions plus fortes devraient suivre. Ce, pour répondre à un souci de redevabilité. « Si nous réclamons un audit externe, c’est pour situer les responsabilités. Nous tenons à le dire, il faut que EAA demeure une institution forte dans le secteur de l’eau et de l’assainissement pour servir les populations africaines et que le siège demeure toujours au Burkina Faso », précise Mamadou Ouattara.

Le secrétaire exécutif, Idrissa Doucouré, visiblement abandonné par la quasi-totalité de ses agents (y compris son secrétariat), lui, garde jusque-là le silence.

Moussa Diallo

Lefaso.net

Ci-joint la plateforme revendicative du personnel du personnel de EAA

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
WaterAid lance un appel aux pays Africains pour fixer des objectifs précis et ambitieux d’accès universel à l’assainissement à l’horizon 2030
Gestion intégrée des ressources en eau : L’Agence des Cascades fait le point de la mise en œuvre avec les hommes de médias de l’Ouest
WaterAid et REPHA-BF, unis pour plus d’eau potable et d’assainissement au Burkina
Projet de gestion durable de la pêche au Burkina : L’heure est au bilan
Eau et assainissement au Burkina : Des progrès au niveau des taux d’accès
Africa Water Forum réfléchit au financement pérenne de l’assainissement en Afrique
Eau et assainissement en milieu rural : L’ONG Eau Vive lance le projet « SANYA KAGNI »
ONEA : Campagne de réactivation des abonnements suspendus ou résiliés à Ouagadougou
Agence panafricaine Eau et assainissement (EAA) : Les grévistes remettent leur plateforme au ministre en charge de l’eau
Agence panafricaine Eau et assainissement (EAA) : Le personnel réclame le départ du secrétaire exécutif
Coupure d’eau à Bobo-Dioulasso : la fin du calvaire pour ce samedi 21 juin
ONEA : Ouagadougou et ses environs vont connaitre un déficit de production sur la période 2014-2016 »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés