Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le chagrin est comme le riz dans le grenier : chaquе jοur il diminuе un реu.» Proverbe malgache

Reprise des élections municipales : Le Faso Autrement mobilise ses troupes à Bagré

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2012 • • vendredi 21 février 2014 à 01h03min
Reprise des élections municipales : Le Faso Autrement mobilise ses troupes à Bagré

La campagne électorale pour les municipales bat actuellement son plein. Débutée le 8 février dernier, elle prend fin ce vendredi 21 février à partir de minuit. A trois jours de la clôture du marathon pour s’arracher les voix des électeurs, Ablassé Ouédraogo, président du parti politique de l’Opposition, Le Faso Autrement, était le mercredi dernier à Bagré, dans la région du Centre-Est. Il a appelé ses militants à voter pour le « parti de l’Etoile ». L’ambiance était festive à Bagré.

La reprise des élections municipales concernent les communes rurales de Bagré, de Dandé, de Guiaro, de Pensa, de Soubakaniedougou, de Yamba et de l’Arrondissement n°4 de Ouagadougou. Suspendus pour « disfonctionnement » par le gouvernement, ces conseils municipaux seront renouvelés après les élections partielles du 23 février 2014. Environ 115 605 électeurs sont appelés aux urnes pour élire 207 conseillers. Au total 14 partis et formations politiques sont en lice. Ils présent 879 candidats. Dans la commune de Bagré, ce sont 3 partis politiques, UPC, Le Faso Autrement et le CDP, qui se disputent les postes.

Après un premier séjour dans cette localité située à plus de 200 kilomètres de Ouagadougou, le député Ablassé Ouédraogo y est retourné pour convaincre les populations de Bagré à donner leurs votes à son parti.

Bagré a besoin de plus d’eau potable

La commune rurale de Bagré est connue pour abriter l’un des barrages hydroélectriques du Burkina Faso. Avec ses 1,7 milliard de m3 d’eau (confer Salif Diallo, alors ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des ressources halieutiques), le barrage de Bagré est actuellement le plus grand du Burkina Faso. Mais la population, en dépit de cette étendue d’eau, souffre toujours d’un manque d’accès à l’eau potable. Les routes, les écoles ainsi que les centres de santé font crucialement défaut à Bagré. En plus de cela, la population est divisée suite à des tensions liées notamment à la chefferie traditionnelle et d’autres problèmes sociaux. Conscients de cela, les candidats du « parti de l’Etoile » conduits par Abdoulaye Yaméogo, veulent y apporter des solutions. « Nous avons pris en compte toutes les préoccupations des populations dans notre programme. Nous voulons surtout qu’ils comprennent que la politique ce n’est pas la guerre mais il s’agit de travailler ensemble », a expliqué Abdoulaye Yaméogo. Les candidats du parti qui « sont les seuls à disposer d’un programme » s’évertuent à l’expliquer aux populations.

Sortis en grand nombre, les habitants qui n’ont pas voulu se faire conter l’évènement ont, chacun, eu sa dose de conviction. « Après avoir écouté les responsables de Faso Autrement, je remarque que leur programme prend en compte nos problèmes. Je suis maintenant convaincue qu’ils feront quelque chose pour nous s’ils ont la mairie », a indiqué, Azara Minoungou, la quarantaine bien remplie.

Pour sa part, le président du parti s’est voulu rassuré de la victoire au soir du 23 février prochain. Il s’est également engagé à travailler avec les élus de son parti pour apporter des solutions aux problèmes des populations de Bagré. « Je suis très satisfait de ce que je viens de voir ici à Bagré. Nous sommes trois partis en compétition. Si j’évalue les chances de notre parti, sur les 20 conseillers que comptera Bagré, nous pensons obtenir au moins le tiers. Ce qui nous permettra d’avoir un rôle de responsabilité à jouer dans la gestion de la commune. Il est clair que Le Faso Autrement, à travers ses conseillers, travaillera beaucoup plus pour répondre aux aspirations de la population. Figurez-vous que l’eau se vend à 125FCFA la barrique », a-t-il conclu. C’est donc un message d’espoir que le député Ablassé Ouédraogo a apporté aux habitants de Bagré.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election du maire de Dandé : Le CDP sort gagnant après une longue bataille politique
Commune de Soubakaniédougou : Bakoi Désiré Soulama reprend la mairie
Élections municipales partielles : Les résultats définitifs sont connus
Municipales partielles : Les résultats provisoires proclamés
Résultats provisoires des municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Les tendances en faveur de l’ODT, suivie du CDP
Résultats provisoires des municipales partielles à Soubakanièdougou : Le CDP en tête, suivi de l’UPC et du RDB
Dandé : L’UNIR/PS met en garde contre des malversations électorales
Résultats provisoires des municipales partielles à Yamba : L’UPC en tête, suivi du CDP et de l’ADF/RDA
Municipales partielles : Le scrutin se déroule normalement
Municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Sérénité des électeurs malgré l’ importance du dispositif de sécurité
Arrondissement 4 de Ouagadougou : L’UPC boucle sa campagne avec une caravane et un meeting
Reprise des municipales à Dandé : Le candidat de l’UNIR/PS craint des fraudes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés