Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans la vie exactement autant d’occasions spéciales que nous choisissons d’en célébrer.» Robert Brault

Elections municipales partielles : le président de la CENI appelle à préserver « la cohésion et la paix sociales »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2012 • • jeudi 6 février 2014 à 23h20min
Elections municipales partielles : le président de la CENI appelle à préserver « la cohésion et la paix sociales »

C’est ce 7 février que s’ouvre la campagne pour les élections municipales partielles dans 6 communes rurales et dans l’arrondissement 4 de Ouagadougou. Au total 879 candidats iront à la conquête de 207 postes de conseillers municipaux. A la veille du début de la campagne, Barthelemy Kéré, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), dans un message lu ce jeudi 6 février 2014, a lancé un appel aux partis politiques à « préserver la cohésion et la paix sociales ».

Tradition oblige ! Pour sa première sortie, le président de la CENI a tenu à présenter aux hommes de médias, ses vœux de nouvel an. « Je vous souhaite la santé car c’est le ciment de toute chose. Sans la santé, rien n’est possible. Et à notre pays, je souhaite la paix. En effet, la paix est la santé des Etats. Sans paix, rien n’est possible pour les Etats », a-t-il souhaité.

Après ses salamalecs, Barthelemy Kéré, revenant sur l’objet de la déclaration, a d’abord rappelé le contexte dans lequel les élections municipales partielles sont organisées. « Le 23 février prochain se tiendront des élections municipales partielles dans chacune de vos circonscriptions électorales, suite de la dissolution des conseils municipaux de vos communes respectives, par décision du Conseil des ministres en sa session du mercredi 27 novembre 2013 », a-t-il indiqué.

Pour ces consultations, 14 partis et formations politiques allient 879 candidats. Ils auront à conquérir le vote de 115 605 électeurs pour 207 postes de conseillers municipaux. Pour faciliter l’expression de ce droit fondamental des Burkinabè concernés, 328 bureaux de vote seront installés. Et 1312 personnes seront mobilisées pour les bureaux de vote. Pour cette course aux conseils municipaux des communes rurales de Bagré, de Dandé, de Guiaro, de Pensa, de Soubakaniedougou et de Yamba et de l’Arrondissement n°4 de Ouagadougou, les candidats disposent du 7 au 21 février 2014 pour la campagne. Une période cruciale selon Me Kéré. « Ces élections municipales partielles présentent un enjeu particulier du fait de la dissolution des conseils municipaux suite à des crises. Il revient donc à chaque acteur, de faire preuve de pondération tout au long de la campagne électorale pour qu’ensemble nous puissions tenir ces élections dans une atmosphère favorable à des élections libres et démocratiques », a-t-il ajouté.

Le Burkina Faso vit actuellement une crise politique qui a contraint 4 personnalités à s’autosaisir pour tenter une médiation entre la majorité présidentielle et l’Opposition politique. C’est dans ce contexte houleux que se tiennent les élections municipales partielles. Barthelemy Kéré appelle donc les partis politiques à sauvegarder la stabilité. « Nous devrons tout mettre en œuvre pour non seulement parvenir à des élections transparentes, crédibles et apaisées pour conforter la démocratie locale mais aussi et surtout, nous devrons redoubler d’efforts pour consolider la cohésion et la paix sociales », a souhaité le président de la CENI.

Les candidats auront donc à contrôler leurs faits et gestes et surtout leurs paroles durant la campagne électorale.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Message de Monsieur le president de la CENI 06 fevrier 2014 vf

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election du maire de Dandé : Le CDP sort gagnant après une longue bataille politique
Commune de Soubakaniédougou : Bakoi Désiré Soulama reprend la mairie
Élections municipales partielles : Les résultats définitifs sont connus
Municipales partielles : Les résultats provisoires proclamés
Résultats provisoires des municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Les tendances en faveur de l’ODT, suivie du CDP
Résultats provisoires des municipales partielles à Soubakanièdougou : Le CDP en tête, suivi de l’UPC et du RDB
Dandé : L’UNIR/PS met en garde contre des malversations électorales
Résultats provisoires des municipales partielles à Yamba : L’UPC en tête, suivi du CDP et de l’ADF/RDA
Municipales partielles : Le scrutin se déroule normalement
Municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Sérénité des électeurs malgré l’ importance du dispositif de sécurité
Arrondissement 4 de Ouagadougou : L’UPC boucle sa campagne avec une caravane et un meeting
Reprise des municipales à Dandé : Le candidat de l’UNIR/PS craint des fraudes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés