Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 9 juillet 2013 à 14h50min
Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

En Grande-Bretagne, où l’on sait ce que le mot « politique » veut dire, on aime à répéter : « Never go with the crowd ». Effectivement, il ne faut jamais marcher avec la foule. Le Burkina Faso a oublié cette règle fondamentale. Dans son entretien avec L’Observateur Paalga, Zéphirin Diabré en est à des années lumières : « Quand nous sentons que notre peuple est mécontent d’une décision du gouvernement, nous défendons ses intérêts et s’il le souhaite, nous lui offrons un cadre pour qu’il s’exprime ». Il ajoute : « Nous nous sommes des opposants et notre rôle, c’est de porter l’estocade, de manière démocratique, au gouvernement en place ».

C’est ce que Diabré appelle être « en service commandé pour notre peuple ». Reste à définir ce qu’est le peuple ; et pourquoi il serait celui de l’opposition (puisque Diabré ne cesse d’évoquer « notre peuple ») et pas celui du pouvoir. Et là encore, les journalistes de L’Obs posent la bonne question : « Sénat, vie chère, article 37, cela assurément ne peut pas constituer un programme alternatif, convenons-en. Qu’est-ce que vous proposez concrètement après cela ? ». Mais Diabré l’a dit, son rôle « c’est de porter l’estocade » ; il a beau ajouter « de manière démocratique », il n’en demeure pas moins que jamais il ne pense que l’alternance n’a de sens que si elle oppose un programme à un autre.

A-t-il un programme ? Non. Il dit d’abord : « Je souhaite incarner une opposition qui brille par la qualité de son programme alternatif », mais ce n’est qu’une promesse. Il ajoute d’ailleurs, qu’au niveau de l’UPC, « la réflexion […] est en cours ». Assez étonnant de présider un parti qui est le premier parti de l’opposition et dispose d’une vingtaine de députés à l’Assemblée nationale et d’en être encore à réfléchir à ce que sera son programme. Il est vrai qu’il veut « un programme alternatif qui soit consensuel » dès lors que « l’opposition [est] plurielle ». « Le moment venu de l’alternance, nous serons amenés à gouverner sur [sic] un programme alternatif qui soit consensuel. C’est ça, l’idée du programme minimum dont je vous ai parlé plus haut. Ce programme empruntera à chacun de nos programmes respectifs ». En quelque sorte un programme patchwork. De bric et de broc ?

Certes, nous ne sommes plus au temps des idéologies dominantes (quoi que ce ne soit pas ce qui arrive de mieux à l’humanité qui ne sait plus où elle va ni comment elle veut y aller), mais tous ceux qui ont une réelle culture politique savent ce qu’il faut penser des « programmes minimums ». Diabré veut rassembler dans la même démarche politique « des libéraux, des socialistes, des socio-démocrates, des Sankaristes, des centristes, des communistes, etc. » (il reprend là la même formulation que celle utilisée pour caractériser la démarche « unitaire » de Macky Sall au Sénégal).

Au sujet de ce « programme minimal », Diabré précise : « Philippe Ouédraogo du PDS/Metba et Fidèle Kientéga de l’UNIR/PS ont la charge de faire en sorte que les groupes de travail se mettent rapidement en place pour [le] rédiger ». Diabré entend-il accéder au pouvoir en marchant sur la tête de Ouédraogo et de Kientéga (cf. LDD Burkina Faso 0371/Vendredi 5 juillet 2013) ? Le marchepieds est étonnant : Ouédraogo et Kientéga sont des figures de la « Révolution », l’un et l’autre ancrés à gauche. Le PDS/Metba a été créé en mars 2012 par la fusion de plusieurs partis de gauche dont l’historique PAI (de Joseph Ki Zerbo). L’UNIR/PS, créé également par fusion des groupuscules sankaristes en mars 2009, se veut « l’héritier et le continuateur de l’œuvre du président Thomas Sankara ».

Qui est l’otage de qui ? Le Burkina Faso, qui s’est illustré dans le combat politique par des partis de « militants », semble s’adonner désormais, avec délectation, au « clientélisme » politique. Que peut-il y avoir de commune entre l’UNIR/PS qui vénère le « Che » et Lumumba et Diabré qui a fait carrière au sein du PNUD, institution des Nations unies, et AREVA, leader mondial de l’industrie nucléaire ? Diabré ne maîtrise déjà pas une manifestation de rue ; comment peut-il ambitionner de gérer une coalition politique aussi hétérogène ? « Ce n’est pas facile quand on a affaire à un groupe de manifestants qui sont d’origines diverses », a-t-il déclaré à L’Obs au sujet de la manifestation du 29 juin. Il ajoute : « Quand on a affaire à toute la société dans sa diversité, ce n’est pas toujours facile de gérer les choses. Personnellement, j’ai eu de la peine et des difficultés, tout au long du trajet, à faire en sorte que les choses ne dérapent pas ».

Il est vrai que Diabré n’est pas un habitué des manifs de rue. Le 29 juin, il s’agissait de remettre une missive au directeur de cabinet du Premier ministre. Il faut quasiment une page à Diabré pour expliquer pourquoi, alors qu’il avait « instruit » son « directeur de cabinet d’appeler le directeur de cabinet du Premier ministre pour lui dire que nous étions en route », il n’est pas parvenu à remettre cette lettre alors qu’on l’invitait à s’extraire, pour l’occasion, de la manifestation : « Si moi, je franchissais la barrière, vu la pression qu’il y avait derrière, les gens allaient me suivre ; parce qu’ils vont se dire que comme le chef de file de l’opposition avance, il faut qu’ils avancent avec lui, alors que nous sommes en face d’une zone rouge, ça pose quand même un problème […] Soit elle est rouge, soit elle ne l’est pas. Qui assurera ma sécurité là-bas Et, qu’est-ce que je réponds si on me dit que j’ai enfreint la loi ? C’est pourquoi je lui ai dit que je ne pouvais pas franchir la barrière ».

Diabré, malgré sa connexion avec les « Sankaristes », n’a pas dû connaître Ouaga et le Burkina Faso au temps de la « Révolution » ni même du « Front populaire » quand le pouvoir siégeait au Conseil de l’Entente sous la protection de véhicules blindés… Ce qui ne l’empêche pas de rêver de manifestations à la « brésilienne » !

L’histoire du Burkina Faso est celle d’une permanence du combat politique. C’est un des rares pays d’Afrique francophone où la grève générale a eu raison d’un chef de l’Etat qui n’avait pas su répondre aux attentes de la population (Maurice Yaméogo) et où une révolution a été fondatrice d’une nouvelle histoire. C’est aussi un des rares pays qui règle lui-même ses difficultés politiques et sociales sans jamais appeler au secours la « communauté internationale » ou les « médiations africaines ». Si la classe politique est, généralement, combattive, la population ne lui cède en rien et sait jusqu’où elle peut aller. Diabré, dans son entretien avec L’Obs, a dressé l’état des lieux du Burkina Faso aujourd’hui : « Les gens ne veulent pas du Sénat, les gens ne veulent pas de la révision de l’article 37, les gens ne veulent pas de la vie chère, les gens ne veulent pas de la corruption, les gens ne veulent pas de l’accaparement de l’économie par un clan familial, les gens ne veulent pas aller mourir dans les hôpitaux où il sont censés être soignés, les gens ne veulent pas que leurs enfants étudient sous des paillotes, etc. ». Reste à savoir ce que les « gens veulent » ; et seule la présidentielle 2015 doit pouvoir le dire.

Le Burkina Faso a écrit au début de l’année 2011, avec les « mutineries », une page dramatique de son histoire. Qui a laissé des traces indélébiles dans la mémoire des Burkinabè. Les uns diront qu’il faut, justement, un régime fort, homogène et expérimenté ; les autres qu’il faut, désormais, passer à autre chose. Zéphirin Diabré propose l’union consensuelle des oppositions. Le politiste Maurice Duverger, dans son livre sur « Les Partis politiques », a écrit que « l’action est choix et la politique est action ». Diabré a fait son choix. Dans un scénario à la « sénégalaise ». Sauf qu’il se heurte à la réalité qui est celle, aujourd’hui et aujourd’hui seulement, du Burkina Faso. Ne pouvant créer un front « anti-Blaise », il est contraint à mobiliser l’opposition sur ce qui n’est encore qu’un fantasme : la mise en place du Sénat viserait à tirer un trait sur l’article 37. Dans son entretien à L’Obs, il appelle le président à Faso à dire « publiquement qu’il ne touchera pas à l’article 37 et le débat est clos ». Ah bon ! Et qu’adviendra-t-il alors des vraies revendications « sociales » de la population ?

Jean-Pierre BEJOT
La Dépêche Diplomatique

Lire aussi : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

Vos commentaires

  • Le 9 juillet 2013 à 11:05, par alpha En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Toi-là ohh, tu as quel problème avec Zéphirin Diabré. Tout le monde sait que tu es du CDP, donc calme-toi.
    N’oublie pas que le pouvoir va changer bientôt, et on te verra ici.

    Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2013 à 13:48, par Cami En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

      Vous de l’opposition, ne prenez pas vos pulsions sexuelles et vos rêves comme étant ceux du peuple.

      Si diabré était l’homme du peuple, il allait rafler la majorité à l’assemblée et dans les mairies.
      Alors arrêtez de nous distraire et de polluer le net.
      En 2015, vous serez déçu. En 2020, vous le serez encore,...
      Si vous nous poussez à bout, il n y aura aucun trou où vous pourriez vous cacher au Faso.
      La seule chose qui vous reste c’est de quittez le pays et aller cultiver les champs de cacao en cote d ivoire

      Répondre à ce message

      • Le 9 juillet 2013 à 14:30 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

        Mon cher Cami. Tu ne maitrises pas la réalité de ton pays. Dommage pour toi. Tout burkinabè conscient sait que l’opposition a tout raflé à Ouagadougou et ailleurs et le système en a décidé autrement ; la preuve palpable la marche du 29 juin dernier. Juste te poser une petite question : l’opposition défend-elle le bien-être des burkinabè ou pas ? Jettes un coup dans les périphéries de Ouagadougou, à Yalgado, à l’Université et tout le Burkina Faso d’ailleurs (la vie chère, nos routes, etc.) pour gamberger un tout petit peu, tu arrêteras de te moquer des autres. Je suis tes commentaires

        Répondre à ce message

      • Le 9 juillet 2013 à 15:10, par Le plus grand diplômé en politique En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

        Qui t’a dit cher Cami que je suis de l’opposition.
        Ne prends pas tes fantasmes pour la réalité. Merci

        Répondre à ce message

      • Le 9 juillet 2013 à 17:09 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

        Bonjour cher internautes et forumistes ; je voudrais juste poser une question à Cami. C’est quoi la dissonance cognitive ? arrives-tu à dormir dans cette situation ? Que les psychologues nous aident un peu à le comprendre.
        Merci et sans rancune !!!!

        Répondre à ce message

        • Le 9 juillet 2013 à 18:04, par Cami En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

          Mon Cher Anonyme de 17:09, pourquoi aurais-je des insomnies ???

          Je reste fidèle à un système, quoiqu’ayant ses faiblesses, me donne toujours satisfaction.

          Contrairement à beaucoup d’entre vous, je ne fais pas semblant et surtout je ne fais pas d’amalgame...

          Lorsqu’on se tait, vous pensez que vous seuls avez de la matière grise. Vous croyez avoir le monopole du net , de la jeunesse, de la rue, de la violence,... !?

          Désormais, nous avons mis au point une équipe pluridisciplinaire pour répondre au tic au tac à vos manoeuvres de désinformations et de provocations.
          Notre attitude dépend entièrement du ton par lequel vous nous parlez : nous avons une main de fer gantée de velours qui s’adaptera à toutes les situations.

          Si c’est un débat intellectuel que vous souhaitez, ce n’est pas sur ce forum, où chacun, tapis dans l’ombre raconte sa vie. Montrez-vous au grand jour !, venez dans les universités !
          Ecrivez des articles, des livres, des mémoires, mais à visage découvert et sans rancune non plus.

          Répondre à ce message

      • Le 10 juillet 2013 à 14:10, par Ranini En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

        Cami, tout en respectant votre point de vue, je vous demande une fois de plus d’éviter les propos incendiaires. Pourquoi voulez que nous arrivons un jour entre Burkinabè à nous chasser de ce pays ? Pronons un langage rassembleur si tant il est vrai que c’est le bonheur de tous et le développement de notre chère Patrie qui est la finalité du débat politique. Personne ne trouvera son compte dans une quelconque flambée de violence dans notre pays, que l’on soit des actuels tenants du pouvoir ou de l’opposition.

        Répondre à ce message

      • Le 11 juillet 2013 à 08:34, par cool En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

        Cami tu me déçois beaucoup parce-que tu voit la guerre déjà or pourtant nous sommes prêt à tous.Tu dis absolument rien parce-que non seulement tu n’est rien qu’un vendu,une personne qui n’a pas d’amour pour son pays mais qui profite du pouvoir,toi tu fais quoi pour ce pays à part le voler,seul le pouvoir de DIEU ne fini pas mon cher.Mais un jour vous ne serrez pas mieux qu’un rat de brousse,en conclusion vous n’allez pas atteindre 2015 si DIEU le veut parce qu’il est Juste et protège les justes.

        Répondre à ce message

    • Le 10 juillet 2013 à 09:21, par LePenseur En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

      Sans passion, ce que BEJOT dit a du sens à mon avis. Si l’UPC n’a pas de programme, il n’en a pas, même pas sur son site et je pense qu’il ne doit même pas publier un programme pour l’instant car le CDP manque d’idées et de stratégies avec les arrivistes de Kouanda et François aux commandes. Actuellement le vis-à-vis de Zepherin est Kouanda et non le CDP decapité de Salif Diallo le stratège, ROCK le rassembleur... Le CDP avec ses programmes de "developpement solitaire pardon solidaire, de construction d’un burkina émergent" nous mène en bateau avec la pauvreté grandissante et les chiffres manipulés à souhait pour distraire ou saouler les bailleurs de fonds. Je crois BEJOT doit savoir que le peuple veut une alternance, une nouvelle classe dirigeante qui aura forcement une nouvelle vision. A bon entendeur, salut !

      Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:08, par Barnabé En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Justement , nous commençons à avoir horreur de ceux qui sont diplômé en "Politique" sans être allé à l’ENA !
    Nous préférons Zeph qui qui a un projet social pour tout les burkinabé sans exception !

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:10, par C2C En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    "Le Burkina Faso a écrit au début de l’année 2011, avec les « mutineries », une page dramatique de son histoire" huuuuuuuuuum êtes vous sure de votre affirmation ????? je n’en suis pas certains car ce qui reste le plus dur pour nous c’est de savoir exploité par nos autorités. Et vos écris me laisse croire que vous en faites partie.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:14, par MARDIA En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    quel est votre problème dans tout ça ? si on vous découvre un jour vous saurez . Zeph est dans la politique depuis, il sait ce qu il fait. s il faudrait lancer le mot pour une action energique il le fera sans détour , petit déglinguant au col bleu. il serait mieux de vous occuper de votre austérité en france

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:16, par MARDIA En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    quel est votre problème dans tout ça ? si on vous découvre un jour vous saurez . Zeph est dans la politique depuis, il sait ce qu il fait. s il faudrait lancer le mot pour une action energique il le fera sans détour , petit déglinguant au col bleu. il serait mieux de vous occuper de votre austérité en france

    Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2013 à 14:05, par nas En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

      on a encore du chémin à faire, à en lire vos écrits, l’objectif pour un Homme dans sa quête quotidienne du bien être n’est pas de changer sa situation mais d’améliorer sa situation, l’objectif pour chaque burkinabè n’est pas de veiller à se seulement qu’un individu parte, mais de s’assurer de la mise en place d’un système qui permettra un changement fondamental et profond en faveur des masses populaires. Mais pour cela je ne pense pas que ce soit des individus dont le seul objectif est d’acquérire le pouvoir d’Etat après avoir partager les mêmes opionions que le pouvoir en place et contribué à nuir au peuple burkinabé à une certaine époque, qui seront la solution. Il faudrait que la jeunesse au delà de sa quête de subsistance quotidienne participe également à l’édification de notre nation en s’interressant aux problèmes (les dures conditions de vie et d’étude des étudiants, les salaires de misères des travailleurs, qui minent les larges couches populaires de notre pays, leurs sources et les perspctives pour les résoudre. Mais pour ma part la seule manière de changer quelque chose dans ce pays, c’est de lutter ! et si vous aspirez réellement, je pense qu’il faudrait pouvoir lutter pour améliorer ses propres conditions,j’invite de ce fait les jeunes à intégrer les organisations syndicales et à carratère syndicales pour un changement fondamental.

      Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:20, par ANNAN En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    très belle analyse. la politique de la politique est toujours politicienne. Après l’alternance tant attendue(si elle se réalisait), on assistera inéluctablement à l’épopée des divergences des acteurs et le cycle infernal de la mésentente recommence au sein du politique

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:22, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Maintenant que cet article est complet,à la place de ZEPH,je continuerai à peaufiner ma communication,comme enseignement à tirer de cet écrit dont tout n est pas faux.Par exemple,on ne peut pas concevoir qu un parti qui est sorti premier de l opposition aux législatives passées il n y a pas longtemps soit toujours à réfléchir sur un programme à un peu plus d un an d une élection majeure.

    Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2013 à 11:28, par MARDIA En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

      il parle ici d un programme consensuel qui aura l assentiment de plusieurs partis politiques.

      Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2013 à 12:02, par tièkadiyé En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

      Tapsoba, vous me faites pitié. Toujours sur les forum et vous ignorez que l’UPC a un programme qui peut être facilement téléchargé sur leur site ? Si vous voulez allez-y, les inscriptions/adhésions, les statuts et règlement intérieur, le logo, les listes de candidats aux élections de 2012, tout ça vous pouvez consulter et télécharger. C’est ainsi que moi j’ai procédé. C’est pas compliqué, allez taper UPC Burkina Faso (www.upcbf.org) et vous aurez toutes les infos

      Répondre à ce message

      • Le 9 juillet 2013 à 22:51, par Simba En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

        tièkadiyé, vous confondez les serviettes et les torchons.

        Ne pas etre d’accord avec certaine politiques actuelle ne signifie pas que l’on est de l’opposition.
        Je comprend pourquoi, vous etes tant frustré quant à vos resultats sur le terrain.

        Je suis contre le Senat, mais je ne vote pas pour l’opposition et il y’a des milliers de personne comme moi.

        Alors arretez de penser que tous le monde sur ce forum es opposition ou upc

        Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2013 à 13:20, par ZAK En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

      Arretez de dire n’importe quoi et reflechissez par vous-même !
      Le programme de gouvernement n’est pas le souci premier de l’opposition, c’est le problème du pouvoir exécutif ! Pourquoi voulez-vous que l’opposition donne ses idées au gouvernement en place ? Pour se faire flageller peut-être ?
      Le premier programme de l’opposition, c’est d’avoir une stratégie pour accéder au pouvoir en suscitant l’adhésion populaire. Et c’est un très mauvais procès que de dire que l’opposition n’a pas de programme. C’est l’argument phare de ceux qui se refusent à reconnaître le bien fondé des critiques de l’opposition et qui ne cherchent rien d’autre qu’ à dénigrer et à attaquer les personnalités de l’opposition.
      Quand on aspire au changement, c’est déjà un programme en soi car, évidemment, on voudrait faire différemment les choses.

      Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2013 à 18:51 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

      Toi tu aimes intervenir au hasard pour élucubrer.Pourtant tu es chaque fois planter devant ton ordi pour intervenir à tout va comme si c’était ton seul job et tu as oublié que Zeph avait tenu un atelier avec des programmatifs de société en plusieurs thèmes et c’est même passé sur Lefaso.net et dommage que je retrouve pas le lien.Donc faire croire que Zeph ou l’opposition n’a pas de programme,c’est se foutre du monde.Toi tu avales tout ce que ce journaleux à la solde du CDP raconte et étrangement ce Bejot avec sa fausse dépêche diplomatique ressemble étrangement à Jeune Afrique qui a passé ces 50 dernières années à intoxiquer les Africains.La vérité commence à sortir,Jeune Afrique ou ce monsieur Bejot sont des squatteurs des palais présidentiels africains pour se prostituer.

      Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:27, par rome En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    M.BEJOT, ça n’est pas un fantasme, la modification de l’article 37 ! l’honnêteté intellectuelle aurait voulu que vous présentâtes vos excuses à M. DIABRE, les pancartes(" infestées "de fautes de francais) des marcheurs du 6 juillet dernier et les propos du "petit-président" étaient, on ne peut plus éloquents ! A moins, à moins que vous ne soyiez un "journaleux" à la solde du pouvoir !!!!! Allez vite vite ! Faites un papier sur le sujet pour vous racheter car,ils nous ont dit ce que ZEPH n’a cessé de répéter depuis belle lurette , démentant ainsi la confidence de Yé qu’il vous a faite en 2012 ! n’oubliez pas qu’il n’ont pas les 2/3 de l’AN ! N’AYEZ HONTE !!!!svp M.Paré, aujourd’hui laissez passer mes 2 contributions d’aujourd’hui !!!! y en a marre d’être censuré toust le temps !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:32 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Bejot a choisi son camp. Celui des exploiteurs du peuple. Le peuple sait ce qu’ il ne veut pas. C’est dja son voeu, mopn fameux charlatan blanc donneur de lecons politiques. Alors, la, je ne te reconnais plus dans ce fatras qui se prend pour une analyse politique. Si vous n’ avez rien a dire, il faut dire que le camembert sent comme une ulcere de tete.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:36, par Burbur-sob En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Ah bon...! Le vénérable KI-ZERBO était-il PAI ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:39, par Ciceron En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    M. BEJOT a bien conclu son article. Tout ce qui interesse l’opposition notamment M. Diabré , maître Sankara, Maitre Gilbert O. c’est que Blaise Compaoré ne soit pas candidat en 2015 pour qu’ils aient plus de chances de se faire élire président. Du pur "otes- toi que je m’y mette". Le reste "vie chère, le dénuement des hopitaux, des universités, la corruption" c’est du pipo qui ne convainc que les scolaires, les étudiants et autres désoeuvrés de nos centres urbains.Nous attendons de voir à quoi va ressembler son programme consensuel alternatif en redaction avec les Sankaristes.
    Pour l’instant, il ne doit pas se méprendre sur son leadership. Que des étudiants envahissent les resseaux sociaux pour lui jeter des fleurs est une chose, gagner une élection présidentielle en est une autre. Qui vivra verra !

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:39, par Simpliste En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Ce Béjot là a vraiment été acheté. Aucune objectivité dans ce texte. Pardon laisse nous continuer notre combat. on a pas besoin de tes analyses bidons. En plus je suis sûr qu’on t’a payé avec notre argent pour écrire de telles "conneries".

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:43, par Ciceron En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    M. BEJOT a bien conclu son article. Tout ce qui interesse l’opposition notamment M. Diabré , maître Sankara, Maitre Gilbert O. c’est que Blaise Compaoré ne soit pas candidat en 2015 pour qu’ils aient plus de chances de se faire élire président. Du pur "otes- toi que je m’y mette". Le reste "vie chère, le dénuement des hopitaux, des universités, la corruption" c’est du pipo qui ne convainc que les scolaires, les étudiants et autres désoeuvrés de nos centres urbains.Nous attendons de voir à quoi va ressembler son programme consensuel alternatif en redaction avec les Sankaristes.
    Pour l’instant, il ne doit pas se méprendre sur son leadership. Que des étudiants envahissent les resseaux sociaux pour lui jeter des fleurs est une chose, gagner une élection présidentielle en est une autre. Qui vivra verra !

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:45, par Le laic En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Toute chose s’apprend. Personne, même pas vous M. BEJOT, n’est né "diplômé". Alors souffrez que ZEPH fasse aussi son apprentissage. On voit des ENArques et des sortis de Sces Po qui trébuchent, tombent et se font même écraser sur le chemin de l’Elysée ou de Matignon. Vous êtes assez cultivé et informé pour en trouver des exemples.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:49, par TKO En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    J’ai toujours respecté la plume de ce Monsieur mais j’avoue que cette fois ci l’analyse me semble biaisée et a un fort relent de parti pris. Constat : tout ce que Zeph a dit dans l’Obs est à jeter à la poubelle !!!!!!, rien de positif ! c’est vrai que l’objectivité absolue n’existe pas surtout en termes d’analyse mais tout au moins peut-on tendre vers. Deux exemples : "que Blaise dise qu’il renonce à l’article 37 et le débat est clos" et vous interprétez qu’il veut dire que les autres revendications sont terminées !!!!! "le peuple ne veut pas la corruption, ne veut plus mourir dans les hôpitaux" et vous interprétez avec une ironie amère qu’il ne dit pas ce que le peuple veut. Question : si je ne veux pas mourir, c’est que je veux vivre c’est une vérité de La palice !!.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:50, par TKO En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    J’ai toujours respecté la plume de ce Monsieur mais j’avoue que cette fois ci l’analyse me semble biaisée et a un fort relent de parti pris. Constat : tout ce que Zeph a dit dans l’Obs est à jeter à la poubelle !!!!!!, rien de positif ! c’est vrai que l’objectivité absolue n’existe pas surtout en termes d’analyse mais tout au moins peut-on tendre vers. Deux exemples : "que Blaise dise qu’il renonce à l’article 37 et le débat est clos" et vous interprétez qu’il veut dire que les autres revendications sont terminées !!!!! "le peuple ne veut pas la corruption, ne veut plus mourir dans les hôpitaux" et vous interprétez avec une ironie amère qu’il ne dit pas ce que le peuple veut. Question : si je ne veux pas mourir, c’est que je veux vivre !!! c’est une vérité de La palice !!.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:52, par Lelion En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Encore un blanc qui croit tout connaitre de l’Afrique ! contentez vous plutot de vos diners à KOSYAM

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:59, par Albert En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Monsieur Jean-Pierre BEJOT, laisser les burkinabè résoudre leurs affaires. de quoi je me mêle ? Vous n’êtes qu’un griot ! Merdes

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 12:01, par Charig En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Je n’aime pas à m’attaquer à des journalistes, mais cher Monsieur BEJOT, votre parti pris saute à l’œil à travers ces lignes que vous couchez là. C’est étonnant de vous entendre dire que "Le Burkina Faso a écrit au début de l’année 2011, avec les « mutineries », une page dramatique de son histoire". Le côté dramatique de l’histoire de ce pays, dites-vous, si situe donc seulement en 2011 ?! Êtes-vous là entrain de tenter d’effacer l’histoire de ce peuple vaillant qui est riche de ces exploits et de ces échecs ? Si vous n’avez pas vocation à servir la cause de ce vaillant peuple du Faso (cela on peut vous le concéder), arrêtez tout de même d’essayer de lui enlever la mémoire de son histoire vraie. Mais sachez une chose une fois pour toutes : Le Burkina Faso, mon cher pays, notre précieux pays, n’appartient ni à un individu ni à un groupe d’individus encore moins à ces personnes qui osent se prendre pour Dieu sur terre et veulent que nous les considérions comme tels ! Nous ne le ferons point, car il n’y a qu’un Dieu, Créateur du Ciel et de la Terre et il n’y a aussi que des hommes qui sont à son service pour pratiquer le bien et la justice sur cette terre pour le bien-être de tous. Malheureusement, vous tentez, comme beaucoup d’autres, d’inverser la marche de l’histoire du monde en général et du peuple burkinabè en particulier. Oui, vous avez la liberté, toute la liberté d’écrire tout ce que vous voulez, mais l’histoire de ce peuple continuera d’être écrite inexorablement dans le sens du bien-être de ces masses laborieuses (nos chers parents, paysans pour la plupart) qu’un système de gouvernance démocratique, fondé paradoxalement sur une injustice sociale délibérément entretenue, continue de maintenir dans la plus grande misère. Il y a dans le cœur des hommes beaucoup de projets, mais ce sont les Desseins de Dieu qui s’accomplissent toujours. Bonne réflexion à tous !

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 12:08, par Tenko En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Je vous dis que Zeph ne peut rien faire pour le moment. Je propose a Zeph de laisser les cdpistes mettre en oeuvre leur politique car aant la majorité lors des elections precedentes. C’est aussi cela la democratie. L’heure n’est pas au bruit.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 12:14 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Avec vos 2 articles, vous êtes tombés bien bas à croire que vous manquez sérieusement de lucidité pour le cas spécifique du Burkina Faso. J’ai apprécié d’autres articles de votre part mais celui-ci est particulièrement décevant de votre part.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 12:19, par soboré En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Salut à tous !
    La première question qui me vient à l’esprit après avoir lu ces deux articles de bejot, c’est : as tu été payé par le cdp pour écrire ces papiers ? Je pense qu’il faut donner un peu plus de temps à Diabré pour faire ses preuves et non commencer déjà à l’enfoncer avec des arguments qui ne tiennent pas.
    Aussi, pour avoir les réponses à certaines questions posées dans ces écrits il aurait fallu que vous demandiez un entretien avec lui directement au lieu de commenter l’entretien fait par un autre journal. Dire que Diabré n’a pas de programme de société c’est étonnant de votre part quand on sait que c’est sur cette base qu’il a battu campagne et a obtenu le score que tout le monde connaît. Il est entrain de préparer aussi un programme commun avec les autres partis politiques de l’opposition pour les échéances à venir.
    On sait très bien qu’on ne peut pas se baser uniquement sur les grognes et revendications des populations qui sont d’ailleurs légitimes et réelles pour battre campagne.
    A travers cet écrit je pense que vous avez atteint votre objectif et celui des commanditaires à savoir salir au maximum le nom de cet opposant !

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 12:27, par Albert En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Monsieur Jean-Pierre BEJOT, laisser les burkinabè résoudre leurs affaires. de quoi je me mêle ? Vous n’êtes qu’un griot ! Merdes

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 12:36 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    kel programme ? zeph est pressé de prendre le pouvoir.il n est pas sincere dans son combat et ca s sent dans ses discours

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 12:38 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    kel programme ? zeph est pressé de prendre le pouvoir.il n est pas sincere dans son combat et ca s sent dans ses discours

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 12:39 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    kel programme ? zeph est pressé de prendre le pouvoir.il n est pas sincere dans son combat et ca s sent dans ses discours

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 12:40 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    kel programme ? zeph est pressé de prendre le pouvoir.il n est pas sincere dans son combat et ca s sent dans ses discours

    Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2013 à 14:52, par Charig En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

      Monsieur DIABRE a au moins le mérite de mettre des mots clairs et limpides sur les maux dont souffrent la grande majorité muette (pour l’instant) des Burkinabè qui voient leur dignité essuyer le mépris d’une classe politique se disant majoritaire mais qui malheureusement est objectivement loin d’être soucieuse de l’intérêt du peuple. Nous soutenons donc Monsieur DIABRE et toute l’opposition contre l’injustice et l’oppression qu’on tente d’ériger en armes de gouvernance dans notre pays ! Ressaisissons-nous pendant qu’il est encore temps !

      Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 12:50, par Tu la ferme si tu.... au burkina. En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Mr jean-pierre Bejot,je te demande si le petit frère de Mr Hollande a assassiné son chauffeur et un journalisme et il circule librement à l’ élysée.Quel sera ta reaction ?Tu sais bien que blaise a tué des vies pour s’acrocher au pourvoir à l’aide indirecte de la France.Fermes ta guele Mr grde guele.
    A bas au journaliste Bejot qui a été acheté par notre dictateur .
    Vive Zeph et à ses camarades ( Mr sankara,Arba ,Ablassé...)
    Ils ont fait l’union pour sauver de la dictature" compaorésiste"

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 12:59 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Je crois que le peuple Burkibabé a besoin d’être mature plus que jamais. Le travail de sape du CDP à commencé. Souvenez vous de Tertius Zongo quand on l’avait enlevé du Ministère de l’Economie et des Finances, on avait dit qu’il a détourné 700 millions de francs CFA et prêt à quitter le pays. 7 ans après il est revenu pour être premier ministre. Donc pas étonnant si on vous dit demain que Zephérin Diabré a détourné des milliards quand il était ministre de l’économie avant Tertus pour le démonter. Il faut que les Burkinabé se disent que même si demain on dit Zephérin volé des milliards, que le peuple dise, oui il a volé, mais nous le préférons aux voleurs et assassins de ce régime. Il faut que le peuple se prépare, sinon ces gens ne reculent devant rien et ils ont déjà passé à l’offensive en attendant de vous faire sortir des chiffres bidons pour salir le nom de Zeph qui, à n’en point douter, constitue une menace sérieuse pour le ce régime pourri.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 12:59 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Donc on ne plus critiqué votre prophète de l’apocalypse. Les supporteur de zeph faites pardon quand on parle de zeph surtout dans un sens qui ne l’arrange pas voilà qu’on est du pouvoir ou on est contre lui. On s’en fout de lui il n’est pas mieux que les autres vous criez démocratie alors que dans vos comportement on sent les gènes de la dictature. Souffrez que votre prophète zeph soit un homme avec tout ce qu’il y a comme défaut

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 13:09, par Burkimbi En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Chacun défend son "beafteak". Mr Béjot a choisi son camp. A nous de choisir le nôtre. Quand viendra le moment où les apprentis, "non diplômés" prendront le pouvoir, ça sera fini pour les diners à Kosyam, les salons d’honneur et les tapis rouge. Suivez mon regard....

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 13:17, par wendgoudo En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    je crois que vous faite erreur camarade ; que Zeph utilise ces critiques pour s’ameliorer et aller de l’avant car ces ecrits ne blament pas ni l’upc ni zeph mais en appelle a une action plus cordonnée de zeph face aux medias et face aux aspirations nombreuses du pleuple. Acceptons les critiques c’est en cela que nous serons different du CDP et de ses satellites

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 13:29 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Donc on ne plus critiqué votre prophète de l’apocalypse. Les supporteur de zeph faites pardon quand on parle de zeph surtout dans un sens qui ne l’arrange pas voilà qu’on est du pouvoir ou on est contre lui. On s’en fout de lui il n’est pas mieux que les autres vous criez démocratie alors que dans vos comportement on sent les gènes de la dictature. Souffrez que votre prophète zeph soit un homme avec tout ce qu’il y a comme défaut

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 13:56, par Diem En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Mr Bejot. Les pancartes ont clairement affiche la revision de l’article 37. Quant a un programme politique pour le Burkina, quel qu’il soit il va s ’articuler autour de la lutte contre la corruption, la lutte contre l’inpunite, bref le mal gouvernance. la lutte effective contre ces maux creera une confiance qui permettra de promouvoir une economie saine qui aura un impact positif sur la cherte de la vie. Le burkinabe est reconnu pour etre un grand travailleur. Il a besoin d’un acces equitable aux opportunites que lui offre son pays pour se prendre en charge. Il n’y a pas d’intellectualisme tendant a embrouiller le vrai peuple du Burkina par des theories bien faites qui ne ne refletent les besoins simples du pays qui tienne. Les maux du Burkina sont connus il faut les combattre pour creer les conditions d’un developpement durable. C’est aussi simple que ca. A propos du peuple, vous avez raison de parler de deux peuples. Il y’a en effet le peuple du Burkina reel qui croupit dans la misere quotidienne et le peuple du Burkina du CDP et de Blaise Compaore auquel vous appartenez qui vit dans une opulence a couper le souffle meme a la bourgeoisie occidentale. Permettez moi enfin de vous referer a l’editorial du journal "le pays" d’hier puis que vous etes si loin du Burkina pour avoir une bonne lecture de ce qui s’y passe reellement.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 14:03, par citoyen En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Zeph, ou pas zeph, moi je veux un changement. Ce régime a cultive l’incivisme, la corruption, lq délinquance. Plus tu voles, plus tu as une promotion.

    Si ce régime se voulait crédible, les affaires GUIRO, JOSEPH PARE, etc. Seraient réglée. On veut la transparence.

    Donc, on veut un autre régime, qui pensera au peuple.

    Regardez la gueguerre des magistrats, rien d’étonnant avec les nominations familieres et
    Amicales.

    Les CDPistes, oubliez votre ventre, et plaidez pour plus de justice sociale.

    Eebmaster, laisse passer.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 14:05, par EmSAM En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Cet acharnement contre Diabré est la preuve indéniable que la peur a changé de camp. Il faut payer des journalistes qui sont d’accord pour prostituer leurs "connaissances journalistiques" pour un pouvoir qui est en perte de vitesse et qui vit par improvisation. Quel misère de journaliste ? et si le ridicule pouvait tuer ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 14:07, par EmSAM En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Cet acharnement contre Diabré est la preuve indéniable que la peur a changé de camp. Il faut payer des journalistes qui sont d’accord pour prostituer leurs "connaissances journalistiques" pour un pouvoir qui est en perte de vitesse et qui vit par improvisation. Quel misère de journaliste ? et si le ridicule pouvait tuer ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 14:58, par GM En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Il faut qu’on soit vigilants. En effet, ces intellectuels français sont les véritables pyromanes de nos pays. souvenez-vous du Sénégal, ce sont les mêmes constitutionnalistes français qui sont venus dire à Wade qu’il pouvait encore se représenter. Heureusement que les Sénégalais l’ont honni. Il est parti la queue entre les jambes. Celui du BF connaitra le même sort, il s’en prendra à ses serveurs endogènes et exogènes.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 15:19, par K. Yamyélé En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    - Je demande à ZEPHIRIN DIABRÉ de déposer plainte conte ce farfelu car c’est devenu maintenant un problème personnel avec lui, donc de droit.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 17:33, par Passakzambo En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Moi je voudrais demander à Mr Bejot le specialiste de la politique Burkina. Savez combien de burkinabé ont lu le programme du président actuel ? je vous demande de mener un enquête , je suis pas sur que 0.5 % de ceux qui l’ont voté ont une idée de ce programme . Meme les leaders du parti au pouvoir ce qu’ils retiennent c’est au plus le fameux "batir ensemble un Burkina émergent" . Si les Burkinabé regardaient un programme avant de voter Laurent Bado serait président loin devant Blaise. Et je pense que l’UPC à lancer l’élaboration de son programme qui sera pret avant 2015 .Du reste ce que nous voulons c’est un homme intègre et travailleurs qui va s’attaquer aux vrais maux qui menacent notre développement pas un docteur en science politique. J’ai pas une carte UPC mais de l’extérieur je suis le Monsieur et franchement il est convainquant par ses manières de procéder.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 17:33, par Passakzambo En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    Moi je voudrais demander à Mr Bejot le specialiste de la politique Burkina. Savez combien de burkinabé ont lu le programme du président actuel ? je vous demande de mener un enquête , je suis pas sur que 0.5 % de ceux qui l’ont voté ont une idée de ce programme . Meme les leaders du parti au pouvoir ce qu’ils retiennent c’est au plus le fameux "batir ensemble un Burkina émergent" . Si les Burkinabé regardaient un programme avant de voter Laurent Bado serait président loin devant Blaise. Et je pense que l’UPC à lancer l’élaboration de son programme qui sera pret avant 2015 .Du reste ce que nous voulons c’est un homme intègre et travailleurs qui va s’attaquer aux vrais maux qui menacent notre développement pas un docteur en science politique. J’ai pas une carte UPC mais de l’extérieur je suis le Monsieur et franchement il est convainquant par ses manières de procéder.

    Répondre à ce message

    • Le 10 juillet 2013 à 09:32, par bark biiga En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

      ce monsieur est un vieux blanc qui, comme beaucoup d’autres, a ses entrées au palais de kosyam. au moyen de sa plume qu’il monnaye au prix coûtant, il défend sournoisement des causes perdues d’avance. mais la fin des concussion est proche

      Répondre à ce message

    • Le 10 juillet 2013 à 10:38, par l’indigné En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

      Moi j’en appelle aux journalistes burkinabé pour qu’ils se réveillent. C’est une honte pour nos journalistes car engloutis par l’autocensure, comment un soit disant spécialiste peut il prétendre mieux connaitre notre politique intérieur. cela ne me surprend pas car la plupart de nos journalistes passent leur temps à la quête de cérémonies( djandjoba, coupe de députés, maires, opérateurs économiques etc....) au lieu de poser le débat sur les maux qui minent aujourd’hui notre pays. C’est pourquoi ce Mr Bejot se permet tout. il faut lui donner la réplique s’il raconte des choses infondées. Mais c’est encore nous qui devons le faire à votre place ; c’est vraiment dommage. Mr Paré de Faso.net je vous interpelle aussi. Réveillez-vous mes cher journalistes car l’heure est grave. Vous devez être la lumière qui doit éclairer le chemin du vaillant peuple du Burkina Faso. je regrette amèrement la disparition de Norbert Zongo. Il vous a donné l’occasion de vous affranchir mais hélas vous vous êtes laissé entrainer par cette ténébreuse RTB qui est devenue un secrétariat des hommes du pouvoir au lieu d’informer le peuple. Parmi vous il yen a qui ont refuser de bayonner leur plumes et j’en suis fier. Vive les journaliste conscients du Burkina. la Patrie ou la Mort nous Vaincrons.

      Répondre à ce message

      • Le 10 juillet 2013 à 14:06, par Amlevert En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

        Comme bcp de black qui croient au Toubab, j’avais confiance à Bejot qu’on présentait comme un spécialiste du Burkina. Il vient d’étaler son ignorance sinon comment peut il dire que le Pf Ki Zerbo était du PAI alors que même le dernier du Faso qu’il était plutôt MLN, UPV, FPV ? Comment ne sait il pas que Zeph était PAI dans le années du front populaire avant de rejoindre le CDP. En réfléchissant, il ne doit pas être ignorant ce Bejot, il est plutôt devenu un mercenaire de la plume : Quel dommage ! Quelle crédibilité versée à terre en si peu de temps. mais au fait, tu as pris combien mon cher bejot

        Répondre à ce message

      • Le 10 juillet 2013 à 14:34, par WALAY En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

        ZEPHIRIN DIABRE lui au moins vaut mieux. N’oubliez pas que Blaise dormait et quand les coups de feu l’on réveillé, il s’est retrouvé à la présidence sans programme et sans même réfléchir. Dite moi maintenant c’est quand il a préparé ou rédigé son programme pour devenir aujourd’hui irremplaçable ? WALAY

        Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2013 à 19:17, par deralter En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (2/2)

    quelle belle analyse politique, ceux qui aiment diabre doivent bien prendre en compte cette analyse car le temps donnera raison à ce journaliste pour qui connait l’histoire politique de ce pays. evitons les passions unitles

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation nationale : « Le malheur du Burkina Faso, c’est d’avoir Roch Kaboré à la tête de l’Etat et Zéphirin Diabré à la tête de l’opposition », estime Ablassé Ouédraogo
Dialogue politique au Burkina : Le Faso autrement parle de mascarade organisée par le président du Faso
Système de santé : Le Mouvement des intellectuels pour le développement monte au créneau
Burkina Faso : La traite de nouveaux acteurs dans la politique, un vent d’espoir ?
Burkina : L’UPC dénonce une campagne déguisée du Président Roch KABORE
Tabaski 2019 : L’UPC souhaite une joyeuse fête aux musulmans
Fête de l’Aid El kébir : « Un moment privilégié de partage et de solidarité en Islam », salue l’UNIR/PS
Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba
Fête de l’Aïd-El-Kébir : Les vœux du MPP aux fidèles musulmans
Démocratie : « De l’urgence d’interdire les partis politiques »
5 août 1960-5 août 2019 : Le Burkina commémore le 59e anniversaire de son indépendance
Anniversaire du 4 août : Le président du Faso salue « l’engagement patriotique des acteurs » de la révolution
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés