Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En fait d’imperfections, nous sommes des aigles pour voir celles d’аutrui, еt dеs tаuреs рοur vοir lеs nôtrеs. » Saint François de Sales

Reprise partielle des municipales au Burkina : Objectif recours zéro pour la CENI

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2012 • • dimanche 20 janvier 2013 à 22h44min
Reprise partielle des municipales au Burkina : Objectif recours zéro pour la CENI

Le président de la commission électorale nationale indépendante, Me Barthélémy Kéré a animé un point de presse le vendredi 18 janvier 2013 à Ouagadougou. Les échanges ont porté sur le chronogramme d’activités de la CENI en vue de l’organisation des élections complémentaires du 17 février prochain.

Suite à la décision du Conseil d’Etat d’annuler puis de reprendre les élections municipales dans 680 bureaux de vote, la commission électorale nationale indépendante (CENI) a la charge d’organiser des élections complémentaires. Le président de la CENI au cours d’une rencontre avec les journalistes a dévoilé le chronogramme d’activités élaboré par l’institution. Le premier acte concerne la mise en activité des commissions électorales provinciales indépendantes (CEPI) ainsi que des commissions électorales communales indépendantes (CECI) le 23 janvier 2013.

« En effet conformément au code électoral, les démembrements de la CENI avaient été dissouts suite à la publication des résultats définitifs » a expliqué Me Barthélémy Kéré. Après la mise en activité de ces différents démembrements dans les localités concernées, l’ensemble des commissaires entreprendront une tournée dans les CEPI et CECI concernées. Deux points seront abordés au cours des échanges à entendre le président de la CENI. Il s’agit des raisons de l’annulation des votes dans certains bureaux et de l’organisation pratique des élections complémentaires du 17 février. La CENI envisage également rencontrer la classe politique le 21 janvier 2013 dans la matinée et la société civile dans la soirée.

« L’objectif de ces rencontres est d’échanger avec l’ensemble de ces acteurs sur les modalités pratiques de l’organisation conformément à l’objectif du zéro récours pour ces elections » a précisé Me Kéré. La CENI compte également au cours de la réunion avec la classe politique inciter les partis à mettre à sa disposition la liste de leurs délégués. A cet effet, il a affirmé que le gouvernement prendra en charge dans chaque bureau de vote, un délégué du pouvoir et un de l’opposition. Toutefois cette mesure n’empêche pas les partis qui le souhaitent de proposer la liste de ses délégués, a poursuivi le président de la CENI. La quatrième activité dans le cadre de l’organisation des élections complémentaires concerne la formation des membres des bureaux de vote.

« Nous avons décidé d’attacher beaucoup plus d’importance au recrutement des membres des bureaux de vote et à la question de la formation de ces membres » a martelé Me Barthélémy Kéré. C’est pourquoi la CENI compte être rigoureuse quant au critère intellectuel afin de recruter du personnel de qualité. Selon le président de la CENI, à l’exception de l’impression de bulletins de vote, le matériel nécessaire est à ce jour mobilisé. Le dernier point du chronogramme de la CENI est l’organisation du rapatriement des résultats. Me Kéré dit compter sur l’assistance des services de sécurité pour plus de présence.

Au cours de ce point de presse, le président de la commission électorale nationale indépendante a lancé un appel à tous les acteurs de la classe politique. « Notre souhait est que le scrutin se tienne dans un climat social apaisé. Et que les résultats soient acceptés par tout le monde » a-t-il dit. Il a aussi invité la société civile à donner de la voix afin que le scrutin se passe dans la paix et le respect de chacun.

Nadège Yé

Sidwaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election du maire de Dandé : Le CDP sort gagnant après une longue bataille politique
Commune de Soubakaniédougou : Bakoi Désiré Soulama reprend la mairie
Élections municipales partielles : Les résultats définitifs sont connus
Municipales partielles : Les résultats provisoires proclamés
Résultats provisoires des municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Les tendances en faveur de l’ODT, suivie du CDP
Résultats provisoires des municipales partielles à Soubakanièdougou : Le CDP en tête, suivi de l’UPC et du RDB
Dandé : L’UNIR/PS met en garde contre des malversations électorales
Résultats provisoires des municipales partielles à Yamba : L’UPC en tête, suivi du CDP et de l’ADF/RDA
Municipales partielles : Le scrutin se déroule normalement
Municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Sérénité des électeurs malgré l’ importance du dispositif de sécurité
Arrondissement 4 de Ouagadougou : L’UPC boucle sa campagne avec une caravane et un meeting
Reprise des municipales à Dandé : Le candidat de l’UNIR/PS craint des fraudes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés