Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La Constitution ne garantit pas le bonheur, seulement la poursuite de celui-ci. Vous devez le rattraper vous-même» Benjamin Franklin

Elections couplées : « La Céni a été victime de personnes mal intentionnées »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2012 • • lundi 3 décembre 2012 à 03h40min
Elections couplées : « La Céni a été victime de personnes mal intentionnées »

Des électeurs ne retrouvant plus leurs bureaux, absence de listes d’électeurs, des bureaux de vote non ouverts dans certaines localités, des urnes détruites à Banfora. Le moins que l’on puisse, c’est que les élections couplées au Burkina Faso commencent avec quelques couacs. Interrogé par la presse au sein du groupe scolaire Saint-Viateur, où il a voté ce matin, Me Barthélémy Kéré, le président de la Commission nationale électorale indépendante (Céni) tente de calmer le jeu. « Il s’agit de quelques petits problèmes et nous sommes en train d’en trouver les solutions », rassure t-il. Morceaux choisis.

A propos de la fusion d’un certain nombre de bureaux de vote
« Nous avons regroupé un certain nombre de bureaux de vote pour des raisons pratiques. Comme nous vous l’avions dit, lorsque le taux d’enrôlement atteint 500 inscrits, il se crée automatiquement un autre bureau de vote. Il est arrivé par exemple que nous ayons un bureau de vote de deux électeurs. Pour des raisons économiques, nous ne pouvions pas les garder. Nous avons donc dû faire un certain nombre de recoupements pour pouvoir, par la suite, recomposer et équilibrer ces bureaux de vote. Ce qui est certain, c’est que tous ceux qui sont enrôlés ici (au groupe scolaire Saint-Viateur Ndlr), trouveront leurs noms sur les listes. Nous sommes en train de réfléchir pour savoir comment nous allons accompagner les électeurs, les aider à s’orienter. Mais je réaffirme qu’ils trouveront leurs noms. Et cela n’aura aucune conséquence sur le décompte final parce que tous ceux qui sont inscrits ici retrouveront leurs noms et ils vont voter. »

A propos des bureaux de vote non ouverts dans certaines localités
« Oui, nous avons été informés qu’il y a certains bureaux de vote qui ne sont pas ouverts. Nous avons également été victimes d’un certain nombre de personnes mal intentionnées. J’ignore qui elles sont et quels objectifs qu’elles visent. Des personnes se sont présentées et ont prétendu être membres du bureau de vote avant de saisir notre matériel. Cela s’est passé surtout à Ouagadougou. Nous sommes en train de rassembler toutes les dispositions afin de pouvoir résoudre cette question. »

Le cas de Banfora où des bureaux de vote ont été saccagés

« Comme vous le savez, il ya eu quelques petites discussions avec la classe politique notamment avec le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) qui n’était pas d’accord que sa liste soit invalidée à Banfora. Le problème, c’est que cette invalidation est une décision de justice qui s’impose à la Céni, à son président et à ses délégués. Pour moi, à partir du moment où la décision judiciaire est intervenue, les uns et les autres devraient la respecter. Je crois savoir que certaines personnes qui n’étaient pas d’accord avec cette décision de justice ont trouvé moyen de casser des urnes, de déchirer un certain nombre de bulletins. Mais depuis hier soir, nous sommes en train de prendre des décisions pour rétablir la situation. »

Les échos du déroulement du scrutin à l’intérieur du pays
« J’ai fais le point avec la plupart de nos commissaires qui sont à l’intérieur du pays. D’un point de vue global, les bureaux de vote ont ouvert à l’heure. Le matériel a été déployé normalement, même s’il y a eu des endroits où des membres de bureaux de vote ont réclamé des frais de menus dépenses. Il s’agit de quelques petits problèmes que nous sommes en train de résoudre. Je pense que d’ici là, tout devrait rentrer dans l’ordre. Dans tous les cas, si la situation se complique, vous serez informés. Notre rôle, c’est d’organiser le scrutin. Mais il appartient à l’Etat de travailler à le sécuriser. »

Elza Sandrine Sawadogo

Fasozine

Vos commentaires

  • Le 3 décembre 2012 à 10:43 En réponse à : Elections couplées : « La Céni a été victime de personnes mal intentionnées »

    recomposer et équilibrer ces bureaux de vote c’est bien mais il aurait fallu simplement afficher les listes d’électeurs ! Savez vous Combien de voix ont été perdues à cause de cette gymnastique ????

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2012 à 16:44, par un citoyen En réponse à : Elections couplées : « La Céni a été victime de personnes mal intentionnées »

    Ce n’est pas à ce genre d’erreurs qu’on s’attendait pour pardonner la CENI. Ce qui est arrivé est dû plutôt à la NEGLIGENCE propre à l’HOMME NOIR. Si non comment peut-on manquer d’afficher les listes ? comment peut-on déposer du matériel dans un bureau de vote sans le garder et même la nuit et dans le contexte connu à BANFORA ? On doit sanctionner tous les responsables de la sécurité de cette zone. Ne cherchez pas loin, c’est ce genre de négligences qui font que l’AFRIQUE est à plat. Maintenant que nous avons fini de voter, changeons TOUS de comportements pour que tout change. Mais ne comptons pas seulement sur les dirigeants car eux seuls ne pourrons rien faire.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2012 à 11:26, par Leader En réponse à : Elections couplées : « La Céni a été victime de personnes mal intentionnées »

    Moi j’aimerais savoir pourquoi la CENI n’a pas pris en compte le repas des membres des bureaux de vote ?Et pourtant,nous membres des bureaux de vote nous ne pouvions pas aller manger et laisser seul les bureaux.Vraiment nous sommes déçus de vous,même pas de sachet d’eau à boire.Ou bien ce sont les représentants de la CEIA qui ont bouffé nos sous.En plus de ça trimbaler ces urnes avec nos propres moyens de déplacement et nos carburants pour les rendre à qui de droit sans être remboursé.Enfin pour récupéré nos pauvres 15000F dans la merde.C’est vraiment malhonnête,en tout cas des immeubles vont pousser avec nos reliquats.Ont vous laisse avec DIEU et vous verrez la suite malfrats.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election du maire de Dandé : Le CDP sort gagnant après une longue bataille politique
Commune de Soubakaniédougou : Bakoi Désiré Soulama reprend la mairie
Élections municipales partielles : Les résultats définitifs sont connus
Municipales partielles : Les résultats provisoires proclamés
Résultats provisoires des municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Les tendances en faveur de l’ODT, suivie du CDP
Résultats provisoires des municipales partielles à Soubakanièdougou : Le CDP en tête, suivi de l’UPC et du RDB
Dandé : L’UNIR/PS met en garde contre des malversations électorales
Résultats provisoires des municipales partielles à Yamba : L’UPC en tête, suivi du CDP et de l’ADF/RDA
Municipales partielles : Le scrutin se déroule normalement
Municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Sérénité des électeurs malgré l’ importance du dispositif de sécurité
Arrondissement 4 de Ouagadougou : L’UPC boucle sa campagne avec une caravane et un meeting
Reprise des municipales à Dandé : Le candidat de l’UNIR/PS craint des fraudes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés