Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a de dignité du travail que dans le travail librement accepté» Albert Camus

Attentats en Egypte : Ces terroristes n’ont pas peur d’Allah

Accueil > Actualités > International • • mardi 4 janvier 2011 à 01h01min

Ces derniers temps, de plus en plus de chrétiens vivent dans la tourmente. Déjà, en septembre dernier, le pape Benoît XVI avait dénoncé « l’ostracisme ou la persécution » dont ils sont victimes à travers le monde, exigeant une « réciprocité » des autres religions dans l’ouverture aux autres confessions. Mais cela, c’était bien avant le massacre de la cathédrale de Bagdad, qui a fait plus de 50 morts au cours d’une célébration religieuse le 31 octobre, veille de la Toussaint.

Depuis lors, malgré les multiples condamnations de l’Occident et de la communauté internationale, la violence anti- chrétienne semble se propager, voire redoubler d’intensité. Ainsi, à seulement quelques heures des célébrations de la Nativité, la région de Jos dans le centre du Nigeria a été frappée par l’explosion d’un engin mettant le feu aux poudres entre deux communautés qui n’en étaient déjà pas à leurs premiers affrontements sanglants.

Dernière victime de cet ostracisme galopant, l’Egypte, où, ce 31 décembre, un attentat devant une église copte d’Alexandrie a fait 21 morts et des dizaines de blessés. Un drame de plus, qui frappe une communauté copte orthodoxe déjà mille et une fois éprouvée, dans un pays où la montée de l’islam fanatique expose chaque jour un peu plus cette minorité à de graves difficultés.

Les manifestants du week-end n’ont pas manqué de dénoncer le manque de protection des lieux de culte et une certaine indulgence complice des autorités vis-à-vis de l’attitude quotidienne de groupuscules extrémistes de l’écrasante majorité à l’égard de ceux qui, au fil des années, sont devenus des citoyens de seconde zone.

Difficile alors d’éviter les manifestations de colère et de chagrin qui n’ont pas manqué d’émailler ce long week-end de la Saint-Sylvestre alors qu’à quelques jours de la noël orthodoxe, qui sera célébrée le 7 janvier, on redoute encore des attaques.

« Nous sommes tous coptes, car copte veut dire Egyptien », a déclaré le président de la commission des affaires étrangères du sénat, pour tenter d’apaiser la tension.

Selon les premiers éléments de l’enquête, il se pourrait que les auteurs de l’attentat d’Alexandrie ne soient pas membres de la mouvance salafiste égyptienne, mais plutôt de groupuscules marginaux encore plus extrémistes.

Quels qu’en soient les auteurs, une chose est sûre, c’est que ce genre de crime ne peut qu’être le fait d’obscurantistes qui, ne croyant ni à Dieu ni à diable, se cachent derrière le paravent de la religion pour perpétrer leurs forfaits.

Ils n’ont pas peur de Dieu et l’ont montré à plusieurs reprises, faisant couler, çà et là, le sang d’innocents et semant sur leur passage la terreur et la désolation. Et l’on ne cessera jamais de le répéter, le terrorisme constitue une menace croissante pour la paix et la sécurité dans le monde.

H. Marie Ouédraogo

L’Observateur Paalga

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
40e session de la Conférence générale de l’UNESCO : Le ministère de la Communication du Burkina Faso y a pris part
Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne 2019 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science : 20 chercheuses africaines récompensées
Côte d’Ivoire : Un accident de deux hélicoptères fait quatre blessés
Mali : 13 soldats français tués dans un accident de deux hélicoptères
Guinée : « Alpha Condé, d’opposant historique à bourreau historique », selon le Balai citoyen
Le Burkina Faso participe à la 40e Session de la Conférence générale de l’UNESCO
Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France
Sommet Russie-Afrique : 47 recommandations « pour un système de relations internationales plus juste et plus équitable »
António Guterres, Secrétaire général de l’ONU au Forum de Paris sur la paix : « Le monde se fissure. Le statu quo n’est pas tenable »
Burkina : Le Secrétaire général de l’ONU condamne fermement l’attaque contre le convoi de Semafo
Mali : La ministre française des Armées annonce la mort du numéro 2 du groupe de soutien à l’islam et aux musulmans
Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) : L’Argentin Rafael Mariano Grossi, nouveau Directeur général
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés