Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

OPPOSITION BURKINABE : Vers l’adoption d’un règlement intérieur

Accueil > Actualités > Politique • • jeudi 11 février 2010 à 01h35min

Les partis politiques de l’opposition se sont réunis autour du chef de file, le 4 février dernier. Le communiqué de presse ci-dessous fait le point de cette concertation.

Le jeudi 4 février 2010, s’est tenue dans la salle wumtaaba de l’hôtel RAN SOMKETA , la sixième Assemblée générale des partis politiques de l’opposition du Burkina Faso. Cette Assemblée générale, convoquée par Maître Bénéwendé Stanislas Sankara, chef de file de l’opposition politique avait à son ordre du jour les points suivants :

1) Informations ; 2) Examen d’un règlement intérieur ; 3) Divers.

Au titre du premier point de l’ordre du jour, le chef de file de l’opposition politique (CFOP) s’est d’abord excusé du report de la date de l’Assemblée générale du 28 janvier dû à son absence du territoire national suite à une mission qu’il a effectuée à cette période à Dakar au Sénégal.

Il a ensuite informé l’Assemblée générale des déclarations d’appartenance à l’opposition de l’UDD (Union pour la démocratie et le développement) et de l’Union pour la Renaissance Démocratique du Burkina (URDB). L’Assemblée générale n’ayant pas trouvé d’objection, les deux partis, après l’acceptation du Rassemblement populaire des citoyens (RPC) à la cinquième rencontre complète à 29 le nombre de partis politiques ayant fait officiellement leur déclaration d’appartenance à l’opposition politique conformément à la loi. En seconde information, suite à la décision de la dernière Assemblée générale du 7 janvier 2010, le chef de file de l’opposition politique a fait part de la réponse du Président de la CENI sur le remplacement du commissaire de l’ADF /RDA Saidou Ouédraogo qui siège toujours au titre de l’opposition. Après des échanges, l’Assemblée générale a retenu la date du jeudi 11 février 2010 à 18 heures à l’Espace OR pour la désignation de la personnalité devant remplacer ledit commissaire. A cet effet, tous les partis de l’opposition qui le désirent peuvent postuler au poste à pourvoir conformément aux conditions fixées dans le Code électoral.

En troisième information, le chef de file de l’opposition politique a fait part d’une correspondance des partis de l’opposition du Houet du 7 janvier 2010 portant contestation de certains de leurs représentants dans certaines communes du Houet. Au titre du second point de l’ordre du jour, le chef de file de l’opposition, après avoir rappelé le souhait de l’Assemblée générale du 9/12/2009 de la nécessité d’un règlement intérieur dira qu’il a mis en place et selon le souhait des partis politiques, une commission composée des personnes ressources suivantes : Séré Adama du RDEBF, Bako Wilfried du PSU, Drabo Karim de FASO METBA, Zoungrana Jean Baptiste du MPS/Parti fédéral et Ouédraogo Ousmane de l’UNIR/PS. Cette commission a produit un projet de règlement intérieur qui a été ventilé à tous les partis déclarés pour être amendé à l’Assemblée générale du 7/01 /2010. A cette Assemblée générale, certains partis ayant estimé n’avoir pas eu le temps d’étudier le projet dans leurs états-majors, et donc n’étaient pas prêts pour des amendements fructueux, cet examen a été renvoyé au 28/01 /2010. Pour faciliter le travail de la commission, tout parti qui avait des amendements pouvait les faire parvenir à la commission au plus tard le lundi 25 janvier 2010 à 17 heures.

Après ce rappel, le chef de file de l’opposition politique a donné la parole à la commission qui a expliqué la méthodologie de son travail. Celle-ci a ensuite informé l’Assemblée générale de ce qu’elle a seulement reçu un amendement du PAREN et une contre-proposition du RPC. Après un tour de table des responsables des partis politiques, deux positions essentielles se sont dégagées. D’un côté, certains partis ont trouvé le projet contraignant, voire coercitif et proposent un code de bonne conduite. D’autres suggèrent uniquement un code de bonne conduite. La position médiane consiste à proposer l’amélioration du règlement intérieur et l’adoption d’un code de bonne conduite devant régir les rapports entre les différents partis de l’opposition. Le consensus n’ayant pas pu être trouvé sur la nature et le contenu du document, une nouvelle commission a été installée. Cette commission est présidée par monsieur François O. Kaboré, président du PDP/PS et a comme membres Messieurs Issa Tiendrébéogo, Secrétaire général du GDP, Alain N. Zoubga, Président de l’AUTRE BURKINA/PSR et Joseph Ouédraogo, président de l’UPS-MP. Cette commission est chargée de rédiger des termes de références (TDR) du type de document devant régir les relations entre les partis politiques de l’opposition pour la rencontre du 11 février 2010 à l’Espace OR à 18 heures dont l’ordre du jour est :

1) Remplacement à la CENI de Monsieur Saïdou Ouédraogo, 2) Divers.

Au titre du troisième point, aucun divers n’ayant été signalé, la séance a été levée.

Ouagadougou, le 07 Février 2010

Les rapporteurs

Wilfried BAKO PSU Ousmane OUEDRAOGO UNIR/PS

Le Pays

Vos commentaires

  • Le 11 février 2010 à 12:33, par Agassi En réponse à : OPPOSITION BURKINABE : Vers l’adoption d’un règlement intérieur

    Désolé de vous le dire encore mais cette opposition "cocktail" n’ira nulle part avec à sa tête quelqu’un qui symbolise à lui seul toutes les dérives que les braves populations du Burkina Faso ont tant enduré pendant leur passage aux affaires. C’est triste mais il faut le reconnaître : nous ne voulons plus de cette peste d’idéologie au BF. Tournez-vous vers l’avenir et on en parlera. Décidemment on aura pas assez dit. Vous êtes un danger pour la démocratie au BF. C’est pour cela d’ailleurs que je n’exclus pas une révision de la constitution pour prevenir le BF de retomber dans les travers du Sank......
    Essayez tout de même de voir plus loin que votre nez écr....
    Soyez pas si nègre dans le cerveau tout de même. Même vos exemples tels la Russie et tous ces pays satellites de l’ex URSS se sont résolument tournés vers la démocratie et vous, vous persistez. Vous voulez faire du BF un Cuba bis ! Alors je vous conseille de vous retrouver tous à Bokin dans la seule municipalité VILLAGEOISE que vous avez conquise par pitié, pour votre follie d’idéologie.

    Vive le BF ! vive la démocratie ! et Vive le Sauveur !

    Répondre à ce message

    • Le 11 février 2010 à 15:04, par saramany En réponse à : OPPOSITION BURKINABE : Vers l’adoption d’un règlement intérieur

      Si Nelson Mandelan et ses compagnons avaient raisonné comme toi, ils n’y seront jamais parvenus.
      Au lieu de tout critiquer propose des solutions par rapport à l’existant espèce d’ignorant.

      Répondre à ce message

      • Le 11 février 2010 à 20:14, par www.h-bado.blogspot.com En réponse à : OPPOSITION BURKINABE : Vers l’adoption d’un règlement intérieur

        reponse /agassi

        moi, j’ai juste pitier de vous Mr. pas pour vos prospos je precise bien, (je n’ai pas d’opinion sur cet article). Mais quand vous parlez du fait d’etre negre dans la tete, je pense que c’est du’ a’ l’ignorance.

        Liser l’article suivant, LES INVENTIONS DE L’HOMME NOIR ET SES DECOUVERTES SCIENTIFIQUES, dans le blog ci-dessus, vous verai qu’etre noir est une chance reelle.

        Merci

        Répondre à ce message

    • Le 11 février 2010 à 15:11, par toom En réponse à : OPPOSITION BURKINABE : Vers l’adoption d’un règlement intérieur

      votre analyse est sans fondement !BENINWINDE travail,je crois que nous devons encourager toutes l’opposition pour cette initiative noble.POUR le moment le processus est démocratique.JE CROIS qu’un "autre sankara"est nécessaire pour le burkina.vous manquez "d’analyse de situation"

      Répondre à ce message

    • Le 11 février 2010 à 15:41, par Yadega En réponse à : OPPOSITION BURKINABE : Vers l’adoption d’un règlement intérieur

      Réponse à Agassi.

      Vous dites n’importe quoi !
      Sur quoi vous vous appuyez pour pondre des théories de la sorte ?
      Votre vision de la politique me semble étriquée et vous m’avez l’air de quelqu’un qui se complaît dans le système " Blaisiste" qui selon moi consiste à polir toute la substance réflexive de la population Burkinabè. Et Ce système conduit notre pays inexorablement vers le chaos.
      Vous, vous êtes sûrement du bon côté ( tant mieux pour vous) donc ceci explique cela.
      Laissez donc les autres aspirer au "changement". C’est ça aussi la démocratie !

      Bonne journée.

      Yadega

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gestion du COVID-19 : L’opposition soupçonne de l’affairisme du pouvoir autour de la pandémie
Suspension des salaires d’agents de la fonction publique : L’UPC dénonce une démoralisation des agents
Lutte contre le COVID-19 : L’Union pour la République (UPR) exhorte les populations à la discipline
Mesures du président du Faso : Le Parti socialiste du Burkina invite Roch Kaboré à tourner aussi un regard vers le secteur public
Mesures du président du Faso : La Marche pour la Patrie (LMP) regrette qu’elles n’aient pas pris en compte la suppression de l’IUTS
Mesures d’accompagnement : Et le secteur primaire ?
Covid-19 : Le CDP propose des mesures sociales pour aider les populations
Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative patriotique panafricaine/Burkindi (APP/ Burkindi) à l’ensemble des Forces-vives de la nation burkinabè
Gouvernance en Afrique : Quand les forces « invisibles » dictent leur Loi !
Politique : L’UPC en deuil
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités politiques en campagne de sensibilisation et de distribution de kits de protection
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés au télétravail et à l’adaptation !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés