Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

Forum de l’alternance : Les organisateurs tirent un satisfecit total

Accueil > Actualités > Politique • • vendredi 22 mai 2009 à 02h36min

Au cours d’une conférence de presse animée lundi 21 mai dernier à Ouagadougou, les organisateurs du Forum des citoyens de l’alternance, ont dressé un bilan satisfaisant de cette rencontre tenue du 1er au 3 mai 2009 dans la capitale burkinabè. Ils se réjouissent d’avoir "osé" porter à la réflexion, une question centrale de la démocratie burkinabè.

"Il est clair que quelque chose s’est passée dans la tête des Burkinabè grâce à ce forum. Notre peuple avait un peu oublié que dans la démocratie, on n’est pas obligé de voter toujours pour les mêmes personnes. Désormais, il a refait connaissance avec l’alternance et il la souhaite ardemment". C’est le motif de satisfaction qui ressort de l’organisation du premier forum des citoyens de l’alternance du 1er au 3 mai 2009 à Ouagadougou. Le président du comité d’organisation de la rencontre, Abdoulaye Ouédraogo l’a exprimé au cours d’une conférence de presse, jeudi 21 mai dernier.

Les initiateurs estiment qu’ils ont atteint leur objectif, celui d’ouvrir le débat sur un sujet essentiel de la vie politique burkinabè. Du professeur d’université à l’ouvrier, le forum sur l’alternance a rassemblé 234 personnalités de différentes sensibilités sociopolitiques. Après des travaux en plénière et en commission, elles ont formulé des recommandations et une interpellation pour que "l’alternance ne soit pas un sujet tabou au Burkina Faso". Les organisateurs ont réaffirmé leur désir de ne verser dans aucune polémique. "Pour nous, cette formation des membres du forum, l’élévation de leur niveau de conscience politique et leur préparation psychologique à un engagement ultérieur est le principal succès du forum", a expliqué Abdoulaye Ouédraogo.

Il a aussi indiqué que tout en appelant les participants à s’approprier les conclusions du forum, la rencontre ne vise aucun but de positionner son président, Zéphirin Diabré. Pour M. Ouédraogo, toutes les rumeurs véhiculées çà et là sont infondées et cherchent à "tuer" le débat sur l’alternance dont tous les acteurs politiques et sociaux reconnaissent aujourd’hui la nécessité. "Le forum n’a jamais visé la création d’un parti politique. La rumeur y relative n’est qu’une diversion. Le président du forum, Zéphirin Diabré s’est senti interpellé par la question centrale de l’alternance", a soutenu le président du comité d’organisation. Le directoire du forum n’a pas manqué d’apporter des éclairages par rapport aux réactions du président du parti au pouvoir, le CDP et celui de la CFD/B. "Il revient au CDP d’expliquer la polémique qu’il entretient autour d’une question centrale comme l’alternance. L’attitude de ses responsables témoigne de l’importance du sujet", a relevé Louis Armand Ouali, le président de la commission politique avant d’ajouter : "La limitation des mandats n’est pas à l’initiative d’un parti politique. Elle résulte de la réaction du peuple souverain face à l’assassinat odieux du journaliste Norbert Zongo".

Les organisateurs ont rappelé qu’ils n’ont aucune intention de tirer à boulets rouges sur le parti majoritaire, mais ils souhaitent que le CDP joue pleinement son rôle dans le débat sur l’alternance. Le succès de la première édition a conduit à la pérennisation du forum. Il se tient désormais tous les deux ans.

Jolivet Emmaüs (joliv_et@yahoo.fr)


Les recommandations et l’interpellation du Forum

1) la recommandation sur la pérennisation du forum par son institutionnalisation et sa tenue tous les deux ans et l’encouragement des organisateurs du forum à prendre toutes les mesures idoines pour la présentation des conclusions du forum dans les provinces et l’appel à tous les citoyennes et les citoyens à apporter leur soutien à l’institutionnalisation d’un tel espace démocratique nécessaire à la construction d’une démocratie à haute intensité citoyenne.

2) la recommandation sur la constitution d’un front citoyen pour la dépolitisation de l’administration et l’appel lancé à toutes les forces républicaines à s’investir pour faire respecter les principes de la république dans la gestion de notre administration
3) la recommandations sur le strict respect des dispositions de la constitution de la quatrième (4e République En effet, le forum considérant que la limitation du nombre de mandats présidentiels est de nature à limiter les dérives du présidentialisme, à favoriser l’alternance démocratique, ainsi qu’au déverrouillage et à la consolidation de notre système démocratique, a recommandé, la formation d’une large coalition citoyenne, incluant l’ensemble des partis politiques de la majorité, de l’opposition et des organisations de la société civile pour faire échec à toutes les tentatives de fraudes à la constitution, en s’opposant à toute révision constitutionnelle, relecture ou réécriture partielle ou totale de la constitution de juin 1991 qui entraînerait l’annulation de la clause limitative du nombre de mandats présidentiels

4) Les membres du forum pensent que l’un des acquis les plus importants est sans nul doute l’interpellation du Président du Faso sur la corruption dans la haute administration
En effet, les membres du forum des citoyennes et citoyens de l’alternance, réunis à Ouagadougou les 1er, 2 et 3 mai 2009, ont interpellé Son excellence Monsieur le président du Faso, sur la corruption qui sévit dans la haute administration de notre pays, et dont ils ont la présomption qu’elle touche des dignitaires du régime.

5) Le Forum a créé un site web que tous les Burkinabé peuvent visiter. Il suffit d’être connecté et de taper le www.alternacebf.org et vous avez toutes les informations sur le forum.

6) Le forum a pris une motion d’encouragement et de félicitations à l’adresse du président du forum, Monsieur Zéphirin Diabré pour cette heureuse initiative, et l’a encouragé à poursuivre dans ce sens l’élévation du débat public et républicain au Burkina Faso.

7) Enfin, le Forum a permis aux acteurs politiques et à l’ensemble des citoyens de renouer avec le dialogue, de placer au centre de leur débat un thème d’intérêt stratégique et capital pour l’avenir politique du Burkina Faso dans le contexte actuel de notre démocratie et qui est le problème de l’alternance au Burkina Faso.
A lire et à écouter les analyses et compte rendus de la presse, les réactions des citoyens et celles de certaines personnes, force est de reconnaître que le forum a été vécu comme l’un des événements politiques majeurs que notre pays ait connu ces derniers temps.

Sidwaya

Vos commentaires

  • Le 22 mai 2009 à 05:38 En réponse à : Forum de l’alternance : Les organisateurs tirent un satisfecit total

    Bon article de la part de Sidwaya. Mais est-ce que le lien est mal ecrit à destin ou pas.

    www.alternancebf.org pour ceux qui aimeraient consulter le site.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai 2009 à 13:04, par koudka En réponse à : Forum de l’alternance : Les organisateurs tirent un satisfecit total

    bien pour le sens de communication qui anime les forumistes. mais j’attire votre attention sur un fait. cela porte sur une des recommandations qui donne mention de félicitation à M. Zéphirin DIABRE. j’estime que dans un forum de ce type dans un contexte burkinabè une telle recommandation n’en vallait pas la peine.l’heure n’est pas à cela et vous mettez l’intéressé mal à l’aise. il faut plutôt faire mention d’encouragement aux 254 participants et leur recommander une restitution suivie de sensibilisation des masses laborieuses dans les autres provinces.
    dans une structure de ce genre qui se veut démocratique on ne félicite pas le premier responsable car il y a des risques de dérapage de découragement de suspicion dans l’opinion. en effet, soit l’intéressé se donne des air (ou on lui donne des air) et la chose se mue en parti (ce qui n’est pas l’objectif recherché) soit ceux qui suivent le mouvement se trouvent non considérés et l’objectif de l’adhésion prend un coup. le dernier aspect est que dans ce pays le parti au pouvoir a adopté un certain culte autour du Président du Faso en faisant référence à lui en tout lieu et en toute circonstance. c’est une chose qui agace les burkinabè surtout la classe intellectuelle qui estime que on félicite les acteurs d’un processus enfin de mandat et non à l’entame du dit mandat. Bon courage tout de même !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai 2009 à 13:15 En réponse à : Forum de l’alternance : Les organisateurs tirent un satisfecit total

    Je voulais juste parler aux organisateurs du Forum pour dire que la Démocratie est avant tout ce qu’un peuple est capable de faire. C’est ce que nous appelons sa puissance. Quand la situation d’un peuple ne ressemble pas à celle d’un autre, les démocraties diffèrent. Quand ce que nous faisons chez nous n’est pas compétitif face à ce que les autres laissent voir, il faut faire beaucoup attention. Il faut s’inquiéter au point de ne même pas écouter ces derniers. Alors qu’est-ce qu’il écouter ?

    - Quand un peuple recherche la cohésion et l’entente pour un avenir meilleur, il travaille (d’abord) à faire en sorte que le mauvais composant (qui est fort) soit avec dix bons pour devenir bon. S’il est vrai que le milieu est pour ce qui est bon, si le mauvais ne change pas il finira par disparaître. Un proverbe du pays dit :"Autant nous travaillons pour que le juste qui est bon soit fort, autant nous voulons que le fort qui est mauvais soit juste". Pour ceux qui veulent bien comprendre, voici une parole : "L’aquarium est une petite société mais quand la situation devient difficile ce ne sont pas les poissons qu’on change". En éffet, ce n’est Blaise qui n’est pas bon. Ce n’est Diabré qui était avec Blaise qui a tort. Ce n’est pas moi Sem qui ai raison. En vérité, c’est la situation qui n’est pas pour les enfants.

    - Aujourd’hui ce qu’il faut demander au peuple burkinabè, c’est de travailler d’abord à changer sa propre situation. Les autres changements viendront d’eux-mêmes.

    Les organisateurs du forum parlent de ce qui se passent maintenant. Ils étaient où quand on parlait de modifier les textes ? Vous laisser faire le préalable, pour après parler de la suite logique ... Soyons sérieux !

    En démocratie c’est le peuple qui change ... Ceux qui veulent le changement doivent d’abord réveiller le peuple burkinabè. Nous attendons un forum sur le réveil ...

    Sem.

    Bonne journée !

    Répondre à ce message

    • Le 25 mai 2009 à 09:16 En réponse à : Forum de l’alternance : Les organisateurs tirent un satisfecit total

      Bon raisonement.je suis d accord partiellement ms on beau souvent se battre on y arrivera pas tant ke certains facteurs de l environnement exterieur ne change.un business ou une famille peut fonctioner comme un entite autonome probleme c est ke les facteurs exterieurs comme la societe ou le monde economik ou meme le gouvernement a travers ces taxes ont une influence sur elle.Juste un bref example pr dire ke svt on a beau se battre comme on peut si cette societe na pas le leadership necessaire a son avancement ou son evolution, lentite autonome k est l individu ou la famille n arrivera pas a ses fins.La direction d un pays est imprimee par ses leader.Si l interet personel passe avt l interet national on passera le tp a stagne comme on le fait depuis ces 20 dernieres annees.evolution economik globale du pays et depravation des conditions de vie des populations.je me suis un peu egare certes ms c est juste pr dire k il faut changer un system ki ne marche pas.Le forum est juste peut etre un moyen d attirer l attention des intellectuel sur la democratie et l alternance.Now la balle est ds leur kamp

      Répondre à ce message

  • Le 22 mai 2009 à 19:18, par le démocrate patriote En réponse à : Forum de l’alternance : Les organisateurs tirent un satisfecit total

    j’apprécie beaucoup la maturité du dernier intervenant ;j’aimerais juste l’encorager à faire preuve de flexibilité dans son jugement ;ce qui pousse à la colère ou fait ressentir la soif de l’alternance, c’est le ras le bol ;les citoyens de l’alternancer sont des porte parole du, peuple ;ils prennent sur eux la responsabilité de faire passer un message malgré le contexte difficile de copinage et autres formes de compromissions ;merci de ne pas desesper,chercher avec les patriotes les sentiers d’un avenir meilleurs pour nos enfants

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2009 à 02:32, par San En réponse à : Forum de l’alternance : Les organisateurs tirent un satisfecit total

    Ceux qui ont le moyen de passer dans les médias ont passer leur temps à chanter les louanges du Président. On a fini par faire croire au peuple que hors mis Blaise personne ne peut gourverner meme des leader d’opinion parfois en soutane qu’on pensait sensés ont induit le peuple en erreur pour leur propre intéret égoiste sans aucune honte. Comment voulez-vous que ce peuple qui est ainsi trompé par le message unique du groupe dominant puisse penser autre chose. Il faut que ce forum se donne le moyen d’aller à la base et dire au peuple idiot. C’est assez, ne vous réfigiez pas derrriere votre analphabetisme. C’est hippocrite

    Répondre à ce message

    • Le 24 mai 2009 à 22:14 En réponse à : Forum de l’alternance : Les organisateurs tirent un satisfecit total

      Dans le concret, comment vous faites pour proposer quelqu’un de crédible mieux que Blaise COMPAORE à l’heure actuelle ?

      Répondre à ce message

      • Le 25 mai 2009 à 08:57 En réponse à : Forum de l’alternance : Les organisateurs tirent un satisfecit total

        Decevant ce genre de raisonnement..C est ca ki perd l Afrik mon frere.Avant le lancement de la campagne electorale 2008 au usa, aviez vous deja entendu parle d un Barack Obama.Donnez l opportunite aux gens de s exprimer et des gens emergerons.Aller offrir des sacs de riz et des t-shirt aux pauvres paysans pour les corompre et qu ils votent sans comprendre de koi il s agit n est pas de la democratie.So si je comprend bien vs atendez l emergence de kelkun pr remplacer blaise et donc si personne ne le fait qu il meur au pouvoir comme mobutu,bongo et eyadema ??et jajoute ke toute personne potentiellement capable de remplir cette tache ou emergente et ki n est pas du super parti uniket vorace de resources nationales k est le CDP sera musele.Suffit de voir le forum de l alternance aukel le cdp a refuse de participer pr vs dire a kel point le mot alternance les hante juske ds leur sommeil..Reveyez vs mes freres et ouvrez vos esprits.les intellecuels doivent avoir un esprit plus critik ke ca.

        Répondre à ce message

      • Le 25 mai 2009 à 19:56, par jilkiemde En réponse à : Forum de l’alternance : Les organisateurs tirent un satisfecit total

        quand Blaise n’était pas au pouvoir,il y avait quelqu’un d’aussi compétent. après Blaise il y aura quelqu’un d’égale compétence, voire même plus.c’est une insulte au peuple burkinabè de penser que Blaise est le dieu des burkinabè. ayez un peu de confiance à l’intelligence du pays, de part ses ressources humaines.

        Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2009 à 18:25, par malick En réponse à : Forum de l’alternance : Les organisateurs tirent un satisfecit total

    Chacun parle de ce qui l’interesse, soit par égoisme, ou parce qu’il croit pouvoir intervenir là pour que les choses change. Il faut vivre au Burkina,ne pas se contenter de Ouagadougou et surtout des maquis, pour comprendre que le chemin est long. Si alternance signifie départ du pouvoir de Blaise Compaoré,il faut compter sur la bonne volonté de l’homme ou alors, sur une oeuvre de dieu.
    Blaise ne gagne pas forcément parce qu’il est fort, mais surment parce qu’il n’y a rien en face. Il suffit de remonter le ttemps jusqu’en 1987, et l’on a la typologie des opposant au Burkina. Bon nombre sont ceux qui ont "embarquer" avec Blaise, qui ont fini par être débarquer : Philippe Ouédraogo qui fut président du CES, Halidou Ouédraogo qui son conseiller juridique, pour ne citer que quelques célébrités.
    Quant à Diabré, bravo pour avoir procédé autrement. Mais qu’il sorte un peu plus de son cache cache et sans doute qu’il y auras du monde pour l’accompgner. Ici au Faso, on n’est fatigué de suivre des gens sans trop savoir où ils vont, et qui bifurque dès la première occasion.
    Il se raconte dans certains cercles qu’il a rencontrer Blaise Compaoré juste avant la tenue du Forum, ce qui laisse croire que tout celà participe d’une grosse farce.
    En attendant que quelqu’un sorte du bois avec pour détermination de remplacer Blaise au Fauteuil, vivement que vienne et vite celui qui permettra au citoyen lamda de souffrir moins pour son pain quotidien

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2009 à 01:16 En réponse à : Forum de l’alternance : Les organisateurs tirent un satisfecit total

    Sem n’a pas tord quand il dit qu’il faut travailler d’abord. Mais je voudrais faire remarquer que notre société doit reconnaître le travail comme une valeur et une nécessité pour le développement. Pendant que certains travaillent d’autres ne font rien, ou font le sevice minimum. ces derniers sont plus à l’aise socialement et financièrement. Dans une telle situation, celui qui travaille est vite découragé.

    Il est donc bon de proner le travail, mais je crois que dans la société burkinabé d’aujourd’hui, le travail n’est plus une garantie pour la réussite. Il faut donc combattre avant tout la corruption, et les méthodes de courtes échelles afin que ceux qui choisissent de travailler soient rassurés qu’ils seront recompensés pour leur labeur.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2009 à 16:27, par bab En réponse à : Forum de l’alternance : Les organisateurs tirent un satisfecit total

    Je lis les uns et les autres et je suis très content de ce que je vue, c’est ça un ensemble ( la diversité dans l’unité). je vous dis comme l’autre "DIEU est dans la difference." Ecouter d’autres on dit qu’ils y a des gens qui ne resemblent pas à ça ou à ceci. au Faso ici nous avons des millions des gens capables de diriger ce pays et meme mieux qui peuvent faire plus. le burkinabé a peur d’avancer.nous sommes comme une personne (peuple) qui traverse une brousse (gouvernance) qu’il ne connait et entre temps il croise une piste (democratie), il decide de la suivre et croise un trou profond (éléction) sur cette piste. etant entendu que c’est une zone inconnue la sagesse et la prudence voudrait qu’il fasse il deviation (chagement de dirigeant), peut etre il peut avoir un lieu où il peut traverser facilement. faisons comme le Benin. je remarque que le burkinabé est un mauvais copieur. tout peuple mérite une alternance. donc c’est ne pas un crime que le peuple le demande.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gestion du COVID-19 : L’opposition soupçonne de l’affairisme du pouvoir autour de la pandémie
Suspension des salaires d’agents de la fonction publique : L’UPC dénonce une démoralisation des agents
Lutte contre le COVID-19 : L’Union pour la République (UPR) exhorte les populations à la discipline
Mesures du président du Faso : Le Parti socialiste du Burkina invite Roch Kaboré à tourner aussi un regard vers le secteur public
Mesures du président du Faso : La Marche pour la Patrie (LMP) regrette qu’elles n’aient pas pris en compte la suppression de l’IUTS
Mesures d’accompagnement : Et le secteur primaire ?
Covid-19 : Le CDP propose des mesures sociales pour aider les populations
Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative patriotique panafricaine/Burkindi (APP/ Burkindi) à l’ensemble des Forces-vives de la nation burkinabè
Gouvernance en Afrique : Quand les forces « invisibles » dictent leur Loi !
Politique : L’UPC en deuil
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités politiques en campagne de sensibilisation et de distribution de kits de protection
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés au télétravail et à l’adaptation !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés