Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’EST plus facile d’enseigner que d’éduquer, parce que pour enseigner il suffit de savoir, alors que pour eduquer vous devez l’être» A.Hurtado

Aviation civile dans l’espace UEMOA : La volonté de sécuriser le transport aérien

Accueil > Tourisme • • jeudi 12 juin 2008 à 10h03min

Les ministres en charge de l’aviation civile des Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) ont tenu, mercredi 11 juin 2008, une concertation au siège de l’institution à Ouagadougou.

Redorer l’image du transport aérien en Afrique. Telle est l’ambition des premiers responsables du domaine. Pour ce faire, les ministres en charge de l’Aviation civile des pays membres de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) ont eu une réunion, mercredi 11 juin 2008, à Ouagadougou.

La commission de l’UEMOA a voulu évaluer le chemin parcouru dans la mise en œuvre du programme commun du transport aérien. Ensemble, les ministres ont dû tirer les perspectives qui s’offrent à la politique aéronautique commune. Ils ont également examiné et adopté le rapport issu de la réunion des experts tenue les 9 et 10 juin 2008. Durant deux jours, les experts ont abordé entre autres, certains aspects de la réforme de la convention de Dakar, l’état de mise en œuvre des projets COSCAP (Programme de renforcement de capacité de supervision de la sécurité aérienne en Afrique de l’Ouest).

Dans son discours (lu par le commissaire en charge des transports, Ibrahim Tamponé) le président de la commission de l’UEMOA, Soumaïla Cissé a souhaité que les réflexions portent sur la rationalisation des missions et des moyens de l’UEMOA et de l’Agence de sécurité et de navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA). De l’avis du président de la commission, en adoptant le 27 juin 2002 à Dakar le programme commun du transport aérien des Etats membres de l’UEMOA, le conseil des ministres avait voulu confirmer le choix du développement solidaire dans le domaine de l’aviation civile. Pour Soumaïla Cissé, le projet COSCAP, mis en œuvre en collaboration avec l’organisation de l’aviation civile internationale, traduit sur le plan fonctionnel, la ligne d’action que les ministres ont tracée à l’UEMOA.

La rencontre de Ouagadougou a donc le mérite, selon M. Cissé, de pousser la réflexion pour plus d’efficience et pour une meilleure collaboration entre les organisations internationales du transport aérien en Afrique, l’UEMOA et l’ASECNA. "Votre vision de nos missions doit être la clé pour une collaboration forte et porteuse pour relever ensemble les défis et les obstacles qui se dressent aujourd’hui sur le marché du transport aérien en Afrique au premier rang desquels se situent les taux d’accidents aériens jugés excessifs dans notre continent et la présence d’opérateurs d’Afrique sur les listes noires européennes ", a-t-il dit aux ministres. Et d’ajouter : "cette situation pénalise tant les vrais opérateurs du continent qu’elle projette une image négative sur le transport aérien africain qui pourtant est en pleine expansion".

Pour sa part, le président du conseil des ministres de l’UEMOA, Albert Toikeusse Mabri (représenté par le ministre Gilbert Noël Ouédraogo) a reconnu que le transport aérien est, pour les décideurs africains, l’objet de préoccupations et d’espoir. L’espoir, selon lui, est fondé "sur la vitalité de nos communautés et organismes régionaux ainsi que notre capacité à formuler des réponses collectives aux mutations actuelles qu’impose le transport aérien". Une des actions prioritaires du "Programme commun" du transport aérien est la création d’une agence communautaire de sécurité et de sûreté aériennes de l’aviation civile à l’horizon 2009.

Alban KINI
alban _kini@yahoo.fr

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés