Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Que chacun apprenne à porter son fardeau tête nue, car dans certains lieux, il n’y a pas de chiffons» Proverbe burkinabè

Gouverneur de la BCEAO

Accueil > Actualités > International • • lundi 31 mars 2008 à 10h05min

Le nouveau gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest, Philippe Henri Dacoury-Tabley a solennellement prêté serment, samedi 29 mars 2008 au siège de l’institution, à Dakar au Sénégal. Cet acte statutaire relayé par visio conférence dans les agences nationales des huit pays membres marque son installation à la tête de cet organisme d’émission du franc CFA.

Après deux ans d’interimat, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a un gouverneur. Porté à la tête de cette institution communautaire le 17 janvier 2008 à Ouagadougou par la conférence des chefs d’Etat de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), l’Ivoirien Philippe Henri Dacoury-Tabley a solennellement prêté serment, samedi 29 mars 2008 à Dakar au Sénégal, siège de la BCEAO. Face au président du conseil des ministres, le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, Charles Koffi Diby, le nouveau gouverneur de la BCEAO a juré de "bien et fidèlement diriger la Banque centrale, d’y consacrer son énergie dans le respect des textes fondateurs de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA) et des valeurs de solidarité qui régissent les Etats membres". Philippe Henri Dacoury-Tabley a promis de placer son action sous le signe de la cohésion, de la solidarité et la discipline pour relever les défis des secteurs monétaire et financier. A l’endroit du personnel de la Banque centrale qu’il a qualifié de "première richesse de l’institution", le gouverneur Dacoury-Tabley entend cultiver "la fidélité et le dévouement" pour mériter leur confiance. Né le 21 mai 1948 à Ouragahio en Côte d’Ivoire, Philippe Henri Dacoury-Tabley est rentré à la BCEAO en 1974. Il a exercé l’essentiel des métiers de la Banque et assumé plusieurs responsabilités dans les agences auxiliaires et principales avant d’occuper le poste d’administrateur pays à la Banque africaine de développement (BAD). "Cette exigence statutaire, la prestation de serment, oblige le gouverneur à parler avec autorité au nom de la Banque centrale. Elle doit être silencieuse mais non muette. Elle doit être prudente et non méfiante. Elle doit être rigoureuse et crédible. Je suis persuadé que vous saurez mettre votre riche expérience au service de la BCEAO. Il vous revient donc de respecter les règles", a indiqué Charles Koffi Diby, président du conseil des ministres. L’installation de Philippe Henri Dacoury- Tabley à la tête de la BCEAO intervient au moment où l’environnement monétaire et financier est marqué par la question de la maîtrise de l’inflation, la flambée des cours sur le marché international et le bouleversement du paysage bancaire mondial. "Il faut s’atteler à créer pour accroître la richesse. La BCEAO va utiliser les instruments à sa portée pour stabiliser les prix", a-t-il indiqué. Le nouveau gouverneur a rendu un vibrant hommage à ses prédécesseurs (Abdoulaye Fadiga, Alassane Dramane Ouattara, Charles Konan Banny) et aux vice-gouverneurs Justin Damo Barro et Ali Gamatié. "Avec compétence et détermination, le vice-gouverneur Justin Damo Barro a conduit la BCEAO pendant les deux ans d’interimat dans les conditions qui n’ont pas toujours été faciles", a relevé Philippe Henri Dacoury-Tabley. La cérémonie de prestation de serment retransmise par visio-conférence dans tous les pays membres de l’UEMOA a connu la présence d’éminentes personnalités des institutions communautaires sous régionales. "Votre nomination consacre la reconnaissance de vos compétences. Le secteur bancaire mérite d’être orienté vers les besoins essentiels de nos économies", a signifié Cheick Hadibou Soumaré, Premier ministre du Sénégal représentant le président Me Abdoulaye Wade.

Jolivet Emmaüs - Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Embargo contre le Mali : L’Unité d’Action Syndicale du Burkina condamne les décisions suicidaires de la CEDEAO et de l’UEMOA
Le Testament politique d’Ibrahim Boubacar Keita : « Qu’aucun sang ne soit versé pour mon maintien aux affaires »
Sanctions de la CEDEAO contre le Mali : L’initiative de soutien au peuple malien s’en offusque
Mali : Une délégation ministérielle en Mauritanie après une visite en Guinée
Relations internationales : Le président chinois propose « d’avancer avec confiance et courage pour bâtir un monde meilleur de l’après covid-19 »
Opération "KELETIGUI" au Mali : Plus de 30 terroristes neutralisés et plusieurs de leurs bases détruites entre le 10 et le 16 janvier 2022
CEDEAO-Mali : Je t’aime, moi non plus !
Mali : Neuf terroristes neutralisés et deux de leurs bases logistiques détruites
Sanctions de la CEDEAO contre le Mali : « Le Burkina Faso risque de payer le plus gros tribut », prévient Idrissa Ouédraogo
Décès d’IBK au Mali : Des chefs d’État saluent la mémoire d’un "ami"
Mali : L’ancien président Ibrahim Boubacar Keita est décédé ce dimanche 16 janvier 2022 à Bamako
« Le Mali et la CEDEAO, père et fils », le cours d’histoire du Premier ministre malien Choguel Maïga
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés