Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le bien se fait , mais ne se dit pas. Et certaines médailles s’accrochent dans l’âme et pas sur la veste» Jino Bartoli

Affaire Guy-André Kieffer : La lumière tardera à jaillir

Accueil > Actualités > International • • jeudi 21 février 2008 à 10h48min

Après avoir plusieurs fois buté contre l’incompréhension, voire le refus de collaborer des autorités judiciaires militaires ivoiriennes, le juge français chargé de l`enquête sur la disparition du journaliste franco-canadien, Guy-André Kieffer, vient d’être autorisé par le tribunal militaire d’Abidjan, à auditionner deux gendarmes ivoiriens.

A présent, on a envie de croire que l’Etat ne fera pas obstruction à l’enquête qui piétinait jusque-là. Mais pourquoi maintenant ? Beaucoup d’eau a-t-elle suffisamment coulé sous les ponts pour que Abidjan en vienne à penser que le courant a emporté tout ce qui aurait servi d’indices pour l’éclatement de la vérité ? Y a-t-il eu des garanties suffisantes pour l’interrogatoire des pandores ? Paris et Abidjan sont à présent dans une phase de normalisation. L’enquête judiciaire fera-t-elle alors les frais du rapprochement franco-ivoirien ? Abidjan a-t-elle décidé de réchauffer le dossier pour édulcorer une réalité tout de même embarrassante à la fois pour elle et pour Paris ? Et dans ce cas, à quels résultats tangibles faut-il s’attendre ? Certes, Nicolas Sarkozy avait promis à la famille Kieffer de faire toute la lumière sur l’affaire. Mais jusqu’où peut-il aller face à une affaire aux relents d’"affaire d’Etat" ?

Sarkozy a-t-il les moyens de faire ce que Chirac n’a pas osé faire, malgré sa promesse de rupture dont on peine toujours à trouver des réalisations sous les tropiques africains ? Assurément, on peut craindre que la soif de vérité de la famille Kieffer soit sacrifiée in fine sur l’autel des intérêts bien compris de Paris et Abidjan. Et que la vérité, pour des années encore, se fasse attendre, rien n’indiquant que ceux qui succéderont tôt ou tard à Gbagbo feront de ce dossier, leur affaire. Faut-il alors, comme Max Planck, croire que "la vérité ne triomphe jamais, mais ce sont ses ennemis qui finissent par mourir" ? En tout état de cause, la disparition du journaliste semble encore très loin … de livrer ses secrets. D’autant que Mme Simone Gbagbo, 1re dame de Côte d’Ivoire est, selon les témoins, un des éléments centraux de cette tragique affaire.

Cheick Beldh’or SIGUE

Le Pays

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mali : Le chef de la MINUSMA à Kidal déclaré persona non grata
40e session de la Conférence générale de l’UNESCO : Le ministère de la Communication du Burkina Faso y a pris part
Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne 2019 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science : 20 chercheuses africaines récompensées
Côte d’Ivoire : Un accident de deux hélicoptères fait quatre blessés
Mali : 13 soldats français tués dans un accident de deux hélicoptères
Guinée : « Alpha Condé, d’opposant historique à bourreau historique », selon le Balai citoyen
Le Burkina Faso participe à la 40e Session de la Conférence générale de l’UNESCO
Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France
Sommet Russie-Afrique : 47 recommandations « pour un système de relations internationales plus juste et plus équitable »
António Guterres, Secrétaire général de l’ONU au Forum de Paris sur la paix : « Le monde se fissure. Le statu quo n’est pas tenable »
Burkina : Le Secrétaire général de l’ONU condamne fermement l’attaque contre le convoi de Semafo
Mali : La ministre française des Armées annonce la mort du numéro 2 du groupe de soutien à l’islam et aux musulmans
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés