Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’amour, c’est être toujours inquiet de l’аutrе.» Marcel Achard

Attentats du 11 septembre : Le come back de Ben Laden

Accueil > Actualités > International • • mardi 11 septembre 2007 à 08h07min

C’était comme hier, et pourtant, cela fait aujourd’hui six ans, jour pour jour, qu’ont eu lieu les mémorables attentats du 11 septembre 2001 de New York. Ce jour là, il n’était pas encore 9 h heure locale, soit 13 h GMT lorsqu’un avion détourné par des terroristes, après avoir quitté l’aéroport Logan de Boston a percuté la partie supérieure de l’une des tours jumelles de 110 étages du world Trade Center surplombant Manhattan. S’en sont suivis une explosion et un incendie inqualifiables.

Plus de 20 minutes plus tard, c’est un deuxième avion qui est lui aussi parti de Boston pour terminer sa folle course contre le sommet de l’autre tour. L’Apocalypse venait d’avoir lieu à New York.

Depuis, le gendarme du monde, c’est-à-dire les Etats-Unis, a juré de croquer à belles dents du terrorisme. Et ainsi la tête du chef du réseau Al-Qaida Oussama Ben Laden est mise à prix car pour l’oncle Sam, aucun doute sur sa culpabilité n’était de mise. Des actions tous azimuts sont mises en branle pour traquer les mauvais garçons d’Al-Qaida qui eux, ne jurent que faire voir au gendarme du monde de toutes les couleurs. Et c’est ainsi qu’ils multiplient à souhait les cibles à tour de bras et la situation ça et là est en train de devenir plus qu’inquiétante, angoissante.

Le réseau terroriste est plus que jamais présent partout depuis le 11 septembre 2001 et se fait plus menaçant, avec des revendications à lui attribuées de plusieurs attentats de par le monde. On peut citer entre autres ses sinistres sorties à Nassiriyah en Irak, à Istanbul en Turquie, à Riyad en Arabie Saoudite...

Ces revendications d’attentats sont assorties presque toujours d’avertissements de frapper encore et plus fort les Etats-Unis, et dans la guerre que ceux-ci ont déclaré en Irak, les terroristes avaient promis même en son temps d’attaquer Tokyo en plein cœur si le Japon s’entêtait à y envoyer des troupes.

Au Maghreb, les attentats sont meurtriers en Algérie et le Maroc voisin n’en est pas épargné. Les récentes attaques que les caciques d’Al-Qaida ont ourdies, comme toujours, ont causé à maintes reprises des victimes à Alger et à Casablanca, ce qui a fait dire à certains observateurs que lesdits attentats marquent le début de l’unification des groupes Salafistes qui veulent combattre l’Occident.

En Algérie, la cellule terroriste a sévi la semaine écoulée. La branche d’Al-Qaida au Maghreb a revendiqué les deux attentats de jeudi et samedi derniers qui ont fait une cinquantaine de morts. Celui de jeudi visait le cortège du président Bouteflika qui s’était rendu à Batna, à 400 km d’Alger. Le bilan fait état de 22 morts et 100 blessés. Le second attentat a tué samedi 30 personnes à Dellys, sur la côte méditerranéenne, en blessant 47 autres.

On signale que depuis avril de l’année en cours, un noyau dur de 500 islamistes armés, regroupés au sein de l’Organisation d’Al Qaida au Maghreb islamique (ex-Groupe Salafiste pour la prédication et le combat) poursuit la lutte. En avril et Juillet 2007, l’Algérie a par deux fois été touchée par des attaques à la bombe de grande ampleur.

Quoi qu’on dise, les multiples actes criminels des « hommes à la barbe fleurie » sonnent comme un échec de la lutte engagée contre le terrorisme international par les Américains, et ronge plus que quiconque George Bush fils qui a toujours rêvé être le vainqueur de cette traque sans merci.

Pour un anniversaire déjà douloureux (11 septembre 2001), l’amertume ne pouvait être plus à son comble pour l’homme le plus puissant du monde lorsque Al-Qaida choisit de nouveau de frapper les esprits avec une vidéo de Ben Laden diffusée vendredi 7 septembre 2007 par la chaîne qatari Al Jazira et où l’ennemi n°1 des USA, après 3 ans de mutisme déclare qu’il faut intensifier la lutte pour stopper la guerre en Irak.

Même si comme se plaisent à dire certains, Al-Qaida est une invention des Etats-Unis pour couvrir et justifier ce qu’ils font, on ne peut perdre de vue que pour le locataire de la Maison Blanche, la menace terroriste est présentement bien réelle et permanente.

Avec tout ce qui se passe d’horrible d’un point à l’autre de la planète et qui porte la signature des hommes du célèbre barbu, il y a lieu d’ouvrir l’œil et le bon. Bush à donc là un prétexte en or d’intensifier la guerre en Irak et c’est peu dire. Mais les quelque 150 000 soldats massés en Irak et les centaines de millions d’armes qui y sont stockées pourront-ils éviter une déculottée à l’oncle Sam dans cette partie du monde ?

Rien n’est moins sûr et il serait de bon ton que les Américains puissent négocier leur départ de ce pays sans vraiment perdre la face. Car quoi qu’on dise, il est périlleux de vouloir combattre cet OVNI (1) qu’est Al-Qaida, qui peut frapper n’importe où et à tout moment, sans qu’on puisse s’en prémunir efficacement.

(1) Objet volant non identifié

D. Evariste Ouédraogo

L’Observateur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Niger : L’hommage de la nation rendu aux 71 soldats tués
Mali : Le chef de la MINUSMA à Kidal déclaré persona non grata
40e session de la Conférence générale de l’UNESCO : Le ministère de la Communication du Burkina Faso y a pris part
Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne 2019 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science : 20 chercheuses africaines récompensées
Côte d’Ivoire : Un accident de deux hélicoptères fait quatre blessés
Mali : 13 soldats français tués dans un accident de deux hélicoptères
Guinée : « Alpha Condé, d’opposant historique à bourreau historique », selon le Balai citoyen
Le Burkina Faso participe à la 40e Session de la Conférence générale de l’UNESCO
Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France
Sommet Russie-Afrique : 47 recommandations « pour un système de relations internationales plus juste et plus équitable »
António Guterres, Secrétaire général de l’ONU au Forum de Paris sur la paix : « Le monde se fissure. Le statu quo n’est pas tenable »
Burkina : Le Secrétaire général de l’ONU condamne fermement l’attaque contre le convoi de Semafo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés