Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un dessert sans fromage est une belle à qui il mаnquе un œil.» Anthelme Brillat-Savarin

Ministère des Transports : 2007, année de grandes concertations

Accueil > Tourisme • • jeudi 1er février 2007 à 07h59min

Le personnel du ministère des Transports a présenté ses vœux de nouvel an au ministre Gilbert Noël Ouédraogo, le vendredi 26 janvier 2007. La cérémonie a eu lieu au Conseil burkinabè des chargeurs.

« Plus qu’une tradition, cette cérémonie de présentation de vœux nous offre l’opportunité de jeter un regard rétrospectif sur la feuille de route qui a constitué la charpente de nos actions en 2006 ». C’est en ces termes que le secrétaire général du ministère des Transports, Mathieu Bouda a situé l’objet de la cérémonie du vendredi 26 janvier, qui a réuni le personnel dudit ministère dont il a été le porte-parole.

Pour M. Bouda, sous l’impulsion du ministre Gilbert Noël Ouédraogo, l’année 2006 a été celle de la renaissance pour le ministère. Cette renaissance se justifie, dit-il, par la reconstitution du département des transports et le recentrage de ses missions, faits par le ministre Ouédraogo.

En effet selon M. Bouda, la dislocation du ministère avait contribué à éparpiller bon nombre d’agents dont les attributions et les compétences étaient restées inexploitées.
A cela s’était ajouté le manque de locaux propres pour le cabinet et les services centraux d’équipement et d’archives.

Cependant, poursuit-il « en l’espace d’un an, nous avons franchi avec vous (monsieur le ministre) des étapes importantes. Aussi, avec l’appui de leurs excellences monsieur le président du Faso et monsieur le Premier ministre, nous sommes parvenus à reconstituer une véritable équipe de travail avec des locaux propres... ». Toute chose qui a certainement permis au ministère de réaliser d’énormes chantiers entre autres, la relance de la désserte aérienne du Burkina avec Ethiopian Air line ; la mise en place du comité interministériel de lutte contre les entraves à la fluidité du trafic routier avec en toile de fonds la suspension des postes de contrôle sur tous les grands axes routiers.

L’achèvement des études de faisabilité technique, économique et financière relatives aux projets de construction du nouvel aéroport et de la voie ferrée Ouagadougou-Kumasi-Boankra au Ghana, et l’appui constant et soutenu à la Société de transport en commun de Ouagadougou (SOTRACO) à travers la finalisation du projet d’acquisition de 100 bus destinés à renforcer le parc font également parties des réalisations de 2006. Ainsi « la moisson a été bonne et même très bonne et celle à venir le sera encore plus au regard de l’engagement pris par les travailleurs de relever avec vous, les nombreux défis qui se présentent » , a déclaré M. Bouda au ministre Gilbert Noël Ouédraogo.

Avant d’ajouter : « pour consolider les liens d’unité et d’appartenance à une même famille, le personnel souhaite qu’il soit organisé à la fin de chaque année un arbre de Noël pour les enfants... De même à l’occasion du 08 Mars prochain, Journée internationale de la femme, nous suggérons l’organisation d’une rencontre avec le personnel féminin de notre département pour marquer notre engagement à promouvoir le genre dans notre secteur d’activités ».

Pour ce faire, par la voix de M. Bouda , le personnel a souhaité ses vœux de santé et prospérité au ministre Ouédraogo et lui a réitéré son soutien indéfectible.

2007, année de la consolidation des acquis

En réponse, le ministre Ouédraogo a réitéré ses vœux de paix, de santé et de réussite collective et individuelle tout au long de l’année 2007 au personnel du ministère. Ceci, confie t-il, pour qu’ensemble ils puissent relever les grands défis du département des Transports.
Pour Gilbert Ouédraogo, 2007 sera une année de grandes concertations en vue d’accompagner la mise en œuvre des actions prioritaires du programme quinquennal du président Blaise Compaoré.

Aussi, des dispositions seront prises pour allier fluidité et efficacité dans l’organisation et la gestion du transport routier inter-Etats, et réorganiser les systèmes de perception des cotisations syndicales aux postes de péage.

Dans un pays de l’hinterland comme le Burkina Faso, l’amélioration continue des conditions de transport constitue une plate-forme essentielle et déterminante pour être un puissant levier indispensable à l’économie nationale. « Dans cette optique, les initiatives en matière de mobilisation de financement seront poursuivies pour permettre le bouclage progressif des études dans le domaine de l’interconnexion des réseaux ferroviaires, les travaux de construction du nouvel aéroport à Donsin et le réaménagement de l’aérogare actuelle seront également effectifs », a-t-il relevé.

C’est dire que 2007 ne sera pas de tout repos pour la famille des transports qui prépare la 14e session de la conférence régionale de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) pour l’Afrique prévue du 14 au 23 février prochain.

L’assemblée générale annuelle du Programme de politique de transport en Afrique sub-saharienne (SSATP) devant se tenir en novembre prochain fait aussi partie de l’agenda du ministère de Gilbert Ouédraogo. En vue de la recherche de solutions aux préoccupations des travailleurs, le premier responsable du ministère rassure : « des initiatives seront poursuivies... ».

A.V.K

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés