LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Burkina / Changements climatiques et pertes alimentaires : Le programme RE-GAIN pour répondre aux besoins spécifiques des exploitants agricoles

LEFASO.NET

Publié le mardi 4 juin 2024 à 21h07min

PARTAGER :                          
Burkina / Changements climatiques et pertes alimentaires : Le programme RE-GAIN pour répondre aux besoins spécifiques des exploitants agricoles

Ce mardi 4 juin 2024 à Ouagadougou, s’est ouvert un atelier de consultation nationale sur la formulation du programme sur les solutions à grande échelle pour lutter contre les pertes alimentaires en Afrique dénommé RE-GAIN. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le représentant de l’autorité désignée du Fonds vert climat, N. Lamech Kaboré, en compagnie du directeur pays de l’ONG AGRA, Jules Somé.

Visant à répondre aux besoins spécifiques des exploitants agricoles, ce programme, selon le représentant de l’Autorité nationale désignée (AND) du Fonds vert climat, N. Lamech Kabore, sera mis en œuvre dans sept pays de la sous-région ouest-africaine, dont le Burkina Faso. C’est pourquoi, dit-il, cette consultation nationale, qui a réuni les experts du monde de l’agriculture, ceux de la finance climatique et des changements climatiques, permettra de jeter les bases d’un programme RE-GAIN solide et efficace.

Le représentant de l’autorité désignée du Fonds vert climat, N. Lamech Kabore

Il s’agira en effet pour ces experts réunis d’évaluer de manière globale et de prioriser les risques climatiques auxquels le Burkina est confronté, en analysant spécifiquement leur impact sur le secteur agricole et les pertes alimentaires qui en résultent, a-t-il dit.

Le directeur pays de l’ONG AGRA, Jules Somé

En plus de ce volet, il sera aussi question d’identifier et de prioriser les solutions potentielles pour aider à atténuer ces défis et à réduire les pertes après récolte.
Ce programme novateur, selon le directeur pays de l’ONG AGRA, Jules Somé, est le premier de ce genre codéveloppé par sa structure, en partenariat avec le Fonds vert pour le climat (FCV), via la nouvelle facilité d’accréditation par projet. Ledit projet a pour objectif principal de renforcer la résilience climatique et la capacité d’adaptation des petits exploitants en promouvant des solutions de réduction des pertes alimentaires.

Vue des experts des différents domaines concernés pour un programme solide et efficace

C’est ainsi qu’AGRA, dans sa démarche d’accompagner les États africains vers une transformation inclusive des systèmes alimentaires et dans la résolution de ces défis, a soumis au FVC une note conceptuelle pour ce programme « Solutions à grande échelle pour les pertes alimentaires en Afrique » ou RE-GAIN, a-t-il expliqué pour justifier la mise en œuvre dudit programme, tout en ajoutant que l’atelier est donc l’occasion de présenter le contenu du programme, recueillir les contributions pour son amélioration, et de s’assurer de son alignement avec les priorités nationales.

Les experts posent ensemble pour une vision commune pour l’atteinte de la sécurité alimentaire

Le lancement officiel du programme de façon générale est prévu pour 2025, selon les organisateurs.

Yvette Zongo
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique