LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Burkina : La commune de Ouagadougou organise une vaste campagne d’assainissement

Publié le jeudi 23 mai 2024 à 22h00min

PARTAGER :                          
Burkina : La commune de Ouagadougou organise une vaste campagne d’assainissement

La ville de Ouagadougou a abrité, ce jeudi 23 mai 2024, le lancement d’une campagne d’assainissement dans le cadre de l’Initiative présidentielle pour le développement communautaire.

Pour le président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou Maurice Konaté, cette campagne, qui a débuté dans les arrondissements n° 1 et 2 de la capitale, constitue une opportunité majeure et un défi important dans l’engagement quotidien pour améliorer le cadre de vie des habitants.

À l’entendre, ces deux arrondissements, qui concentrent une grande partie de la population et des productions de déchets, posent des défis significatifs en matière d’assainissement. « Cette cérémonie prend tout son sens en marquant une étape cruciale dans notre lutte pour un environnement sain et durable. Avec une population estimée aujourd’hui à près de trois millions d’habitants, la ville de Ouagadougou, à l’instar des grandes métropoles africaines, fait face à des défis majeurs en matière de préservation de l’environnement et d’amélioration du cadre de vie », a indiqué Maurice Konaté.

Le président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou, Maurice Konaté

Pour le succès de cette campagne, le président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou laisse entendre qu’en plus de la mobilisation de ses services techniques, la municipalité jouera pleinement son rôle en fédérant toutes les énergies communautaires déjà opérationnelles dans les quartiers, ainsi que les leaders communautaires.

Pour le gouverneur de la région du Centre, Abdoulaye Bassinga, représentant du ministre en charge de l’administration territoriale, la campagne lancée aujourd’hui à Ouagadougou n’est pas simplement une série d’actions ponctuelles. « Elle représente une véritable mobilisation nationale pour transformer nos habitudes et nos comportements en matière de gestion des déchets et d’hygiène. Chaque citoyen, chaque famille, chaque quartier, chaque village doit se sentir concerné et participer activement à cette initiative. Cette campagne vise plusieurs objectifs, entre autres, à sensibiliser et éduquer. Nous devons informer nos concitoyens sur les bonnes pratiques en matière d’hygiène et d’assainissement. Des campagnes de sensibilisation seront menées dans les écoles, les marchés et les lieux publics pour toucher un maximum de personnes », explique-t-il.

gouverneur de la région du Centre, Abdoulaye Bassinga, représentant le ministre en charge de l’administration territoriale

Au cours de cette campagne il va s’agir également de mobiliser les ressources.
« Le gouvernement s’engage à fournir les moyens nécessaires pour la réussite de cette campagne. Cela inclut des équipements de nettoyage, des infrastructures de gestion des déchets et des ressources humaines formées. Il faut impliquer les communautés. La participation active des communautés est essentielle. Nous travaillerons en étroite collaboration avec les autorités locales, les associations de quartier et les organisations de la société civile pour assurer une mise en œuvre efficace de la campagne », a fait savoir Abdoulaye Bassinga.

Carine Daramkoum
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • J’ai écouté le président de la délégation spéciale de Ouaga. Le curage seul ne suffit pas pour supprimer les nids larvaires des moustiques. Ayez le courage de ramasser tous les pneus et autres tas d’immondices à tous les carrefours de cette ville ! En plus, un tas de pneus n’est pas beau et donne une très mauvaise image de la capitale. La mobilisation passe aussi par la lutte contre les très mauvaises pratiques : brûlage des ordures ménagères, suppression des occupations anarchiques des rues, lutte efficace contre la divagation des animaux, etc. Comment peux t’on planter des arbres pour lutter contre la chaleur si les animaux en divagation les broutent ? Il faut que vous ayez une brigade de veille environnementale ou des CDR de l’environnement dans tous les quartiers chargée de sensibiliser et d’amender les récalcitrants. Il y va de notre santé ! Prenons le cas de brûlage des ordures. Pratiquement, 1/3 des consultations à l’hôpital Yalgado sont liés à des problèmes respiratoires cause de nombreux décès comme le palu ou la dingue. Les wayigans qui dorment dans les ronds points sont interpellés et doivent se mobiliser pour cette veille environnementale.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Agroécologie : Démarrage du programme Soil Values