LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Burkina / Eau et assainissement : Des acteurs du secteur en session à Koudougou

Publié le mardi 6 février 2024 à 19h31min

PARTAGER :                          
Burkina / Eau et assainissement : Des acteurs du secteur en session à Koudougou

Le vendredi 02 février 2024, s’est tenue dans la salle de conférence de la Direction régionale de l’eau et de l’assainissement du Centre-ouest la première session ordinaire 2024 du Groupe thématique régional /Eau et assainissement (GTR/E-A) du Centre-ouest. C’était à Koudougou dans la province du Boulkiemdé.

« Faire l’état de mise en œuvre des cinq programmes dans la région du Centre-ouest. » Tel est l’objectif principal de cette session qui a réuni quarante cinq (45) participants dans la cité du cavalier rouge. Spécifiquement, il va s’agir d’examiner les rapports bilans annuels régionaux de cinq programmes qui sont entre autres le Programme national d’approvisionnement en eau potable (PN-AEP), le Programme national de l’assainissement des eaux usées et excréta (PN-AEUE), le Programme national des aménagements hydrauliques (PN-AH), le Programme national de gestion intégrée des ressources en eau (PN-GIRE) et le Programme pilotage et soutien (PPS).

Une vue des participants

Comme autre objectif de cette rencontre d’échanges, il était aussi question de formuler des recommandations pour une mise en œuvre efficace et efficiente au niveau régional après avoir examiné les rapports de programmations régionaux annuels des cinq programmes. Augustin Ouédraogo, conseiller technique du gouverneur du Centre-ouest, a prononcé le discours d’ouverture en lieu et place du président du GTR/E-A.

Dans son allocution, il précise que l’objectif de ces différents programmes en milieu rural est d’accroître le taux d’accès en eau potable de 65% en 2015 à 100% en fin 2030. En milieu rural, cet objectif est d’accroître le taux d’accès en eau potable de 89,9% en 2015 à 100% en fin 2030. Selon Boukaré Sabo, directeur régional de l’eau et de l’assainissement du Centre-ouest, pour le bilan au niveau de la région du Centre-ouest pour l’année 2023, il ya eu assez de réalisations en matière d’ouvrages en milieu rural tout comme en milieu urbain.

Boukaré Sabo, directeur régional de l’eau et de l’assainissement du Centre-ouest

A titre illustratif, il s’agit de 184 forages, 14 adductions d’eau potable, au moins 10 mini postes d’eau autonomes. En outre, Boukaré Sabo précise que d’autres réalisations sont à énumérer tels que 6 000 latrines communautaires réalisées au niveau des ménages et qui ont permis à plus de 60 000 personnes supplémentaires d’avoir accès à l’assainissement et ces réalisations ont fait passer le taux de 19 à 23,3% au cours de l’année 2023.

Aussi, il y a eu plus de 139 latrines institutionnelles réalisées dans les écoles, les lieux publics, les centres de santé et plus de 100 villages ont définitivement mis fin à la défécation à l’air libre. M. Sabo ajoute : « au niveau des aménagements hydrauliques, nous avons eu la réception du barrage de Niagado qui fait plus de 580 000 m3 et la mise en place de 09 comités d’usagers d’eau avec des récépissés pour que la gestion des ouvrages soit au niveau optimal. » Asmède DIANDA, préfet et président de la délégation spéciale (PDS) de Tenado informe que l’état des lieux au niveau de la commune de Tenado en matière d’assainissement est assez prometteur car la commune a un certain nombre de partenaires qui l’accompagnent dans la mise en œuvre de son Plan de développement communal (PDC) qui a été élaboré avec des objectifs. Selon lui, ce plan a été élaboré avec PAIMEL (un consortium de partenaires espagnols) qui appuient la commune de Tenado depuis pratiquement 2009. « Et ils ont depuis 2019 pensé à ce volet assez important qui est l’eau. Le partenaire, depuis ces cinq dernières années a pensé nous accompagner pour que l’objectif zéro corvée d’eau ans la commune de Tenado soit une réalité », précise-t-il.

Asmède Dianda, préfet et président de la délégation spéciale (PDS) de Tenado

Prince Omar
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique