LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Comment la COP28 vise à débloquer des milliards pour les solutions climatiques en mettant les entreprises au Coeur du système

Publié le mardi 28 novembre 2023 à 21h00min

PARTAGER :                          
Comment la COP28 vise à débloquer des milliards pour les solutions climatiques en mettant les entreprises au Coeur du système

Plus de 70 000 personnes du monde entier sont sur le point de converger vers Dubaï pour participer à la COP28. En prelude à cet important rendez-vous, la présidence de la COP28 des Émirats arabes unis n’a pas caché son ambition de faire de cette COP la plus inclusive et la plus conséquente jamais réalisée. En plus des efforts qui ont été faits pour prendre en compte les communautés historiquement sous-représentées, la COP28 s’est donné le défi de transformer la manière dont le processus de la COP s’engage avec le secteur privé.

Les 1er et 2 décembre de cette année, la COP28 accueillera le plus grand rassemblement d’entreprises et de philanthropes consacrés à la résolution du changement climatique de l’histoire, lors du premier Forum sur le climat des entreprises et de la philanthropie. Organisé parallèlement au Sommet mondial sur l’action pour le climat au niveau des chefs d’État, le Forum rassemblera 1 000 chefs d’entreprise et philanthropes – aux côtés de décideurs politiques et d’autres parties prenantes – pour stimuler une action climatique tangible.

Alors que les COP sont traditionnellement considérées comme un processus politique, l’ouverture du sommet de la COP28 avec ce Forum donnera un tout nouveau ton.
Pour accélérer le chemin vers une action transformatrice, le Forum comprendra un ensemble de 22 actions que les PDG et philanthropes peuvent entreprendre immédiatement.

Il s’agit notamment de projets climatiques révolutionnaires et de technologies révolutionnaires, d’élargir l’accès direct des peuples autochtones à l’investissement, d’accélérer la transformation de la chaîne d’approvisionnement alimentaire dans les pays du Sud, d’accélérer le transfert de technologie, de réduire les risques liés aux investissements verts, de renforcer le capital naturel, de stimuler les PME et start-ups vertes et d’accroître les investissements dans la résilience des communautés vulnérables du monde entier. L’objectif est de fournir au secteur privé un moyen accessible d’aller au-delà des déclarations et de passer immédiatement à l’action.

Dès le départ, nous avons établi des partenariats mondiaux avec des acteurs majeurs qui contribueront à galvaniser les communautés d’affaires du monde entier. Il s’agit notamment de la Sustainable Markets Initiative (SMI), de la Société financière internationale (IFC), de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), du Forum économique mondial, de la Banque asiatique de développement, de l’Africa Finance Corporation, de la Banque interaméricaine de développement (BID), de la Fondation Bill & Melinda Gates, du Conseil mondial des entreprises pour le développement durable (WBCSD) et XPRIZE.

Trouver des solutions urgentes à la problématique du financement du changement climatique est une priorité absolue. Des investissements mondiaux de plus de 3 000 milliards de dollars par an seront nécessaires pour permettre au monde d’atteindre zéro émission nette d’ici à 2050. Le secteur privé pourrait jouer le rôle le plus important en générant l’effet multiplicateur nécessaire pour passer de milliards à des milliers de milliards.

Pendant trop longtemps, les entreprises et la philanthropie ont été reléguées à la périphérie des négociations mondiales sur le climat, souvent considérées comme faisant partie du problème. Mais c’est une terrible occasion manquée. Les marchés de capitaux privés ont plus que doublé au cours de la dernière décennie, pour atteindre plus de 23 000 milliards de dollars. À lui seul, le capital philanthropique qui circule chaque année dans le système financier mondial dépasse largement les 1 000 milliards de dollars. Ces dernières peuvent souvent être déployées de manière plus flexible, plus tolérante au risque et plus patiente que les autres formes de financement.

Ensemble, ces flux de capitaux sont essentiels pour débloquer des solutions accessibles, abordables et ciblées pour combler le déficit de financement climatique. Et nous ne devons pas négliger les contributions supplémentaires massives que les entreprises du monde entier et de toutes tailles peuvent apporter au programme d’action climatique grâce à leurs réseaux, leur capacité d’innovation et leur engagement auprès des communautés locales.

C’est pourquoi, le Forum de la COP28 sur les Affaires et la Philanthropie aidera les gouvernements, les entreprises et les philanthropes à travailler ensemble et en parallèle, en collaborant là où ils le peuvent tout en exploitant leurs atouts respectifs. Aucune partie prenante individuelle ne peut réussir seule. Ce n’est qu’en combinant les capacités et les capitaux de ces secteurs que nous pourrons produire des résultats à l’échelle et dans les délais requis.

Les entreprises et la philanthropie détiennent le plus grand potentiel inexploité pour accélérer la mise en œuvre des objectifs mondiaux en matière de climat et de nature. Il est temps de mobiliser les capitaux privés mondiaux au service de la planète.

Badr Jafar est un milliardaire et philanthrope renommé. Il est le Représentant spécial pour les entreprises, la philanthropie et le secteur privé au sommet de la COP28, et hôte du Forum COP28 sur le climat des entreprises et de la philanthropie les 1er et 2 décembre 2023, qui sera ouvert par le Roi Charles. Il est membre du Groupe de haut niveau du Secrétaire général des Nations Unies sur le financement humanitaire, membre de la commission internationale de l’UNESCO sur l’avenir de l’éducation et PDG de Crescent Enterprises, basée aux Émirats arabes unis. Il est signataire du Bill Gates et Warren Buffet Giving Pledge.

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique