LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Burkina/Agroécologie : La 2e édition du festival de films « Alimenterre » lancée

Publié le jeudi 9 novembre 2023 à 12h03min

PARTAGER :                          
Burkina/Agroécologie : La 2e édition du festival de films « Alimenterre » lancée

Semfilms et l’ONG Humundi ont lancé la 2e édition du festival de films « Alimenterre » le mercredi 8 novembre 2023 au Palais de la jeunesse et de la culture Jean-Pierre Guingané de Ouagadougou. C’est un festival qui vise à soutenir un modèle agricole plus équitable et plus respectueux de l’environnement.

Du 8 au 11 novembre 2023, les acteurs de l’agroécologie vont se pencher sur le thème « Quelle alternative pour des systèmes alimentaires durables à l’échelle locale et mondiale ? »

A travers ce festival, les initiateurs veulent créer un cadre de promotion de la souveraineté alimentaire et pour parler de l’autosuffisance alimentaire au Burkina Faso. Pour ce faire, une foire se tient dans la cour du Palais de la jeunesse et de la culture Jean-Pierre Guingané. Des produits agroalimentaires et la promotion de l’environnement sont au rendez-vous. « Le festival vise à sensibiliser les citoyens aux enjeux de l’agriculture paysanne et à les informer sur les pistes d’actions vers des systèmes agricoles et alimentaires plus justes et plus durables », a indiqué Alimata Sawadogo, la directrice pays de l’ONG Humundi Burkina.

« On estime que 30% de notre impact environnemental global est lié à la façon dont nous nous alimentons », a confié Alimata Sawadogo, à l’ouverture du festival

Au cours de ce festival, des panels et forum sur l’agroécologie sont programmés pour permettre aux acteurs de promouvoir davantage des habitudes qui respectent l’environnement. « L’un des publics cibles de ce festival, ce sont les enfants et les étudiants, qui nous voulons impacter sur ces questions cruciales », a insisté Abdoulaye Diallo de Semfilms, par ailleurs co-organisateur de ce festival.

Présents à l’ouverture, les partenaires du festival ont salué sa tenue. « Je pense que c’est une bonne initiative », a laissé entendre Alfred Sawadogo, le Président du conseil d’administration (PCA) de S.O.S Sahel Burkina Faso. Pour lui, ce rendez-vous va permettre aux producteurs d’avoir un cadre d’échanges. « Cela va dégager sûrement des recommandations qui peuvent arriver au niveau du gouvernement pour la bonne tenue de notre agriculture », a-t-il ajouté.

Une vue de la foire des produits agroécologiques

Le festival de films « Alimenterre » a plusieurs activités au menu. Il s’agit, entre autres, des projections-débats, panels et forum sur l’agroécologie, exposition-vente de produits agroécologiques, concerts humour et théâtre.

En marge du lancement de cette édition, l’ONG SOS Faim, l’une des initiatrices de ce festival, a dévoilé sa nouvelle identité. Désormais, SOS Faim devient « Humundi ». Il s’agit de la composition des mots humain et monde. Selon la directrice pays de Humundi Burkina, Alimata Sawadogo, Humundi est plus qu’un changement de nom ; c’est un appel à l’action. Il s’agit de mettre l’accent sur l’humain.

La nouvelle identité de « Humundi » dévoilée

Pour rappel, la première édition du festival de films « Alimenterre » s’est tenue en 2021. Il est coorganisé par Semfilms et Humundi.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Portfolio

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique