LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Problèmes d’approvisionnement en eau potable à Bobo-Dioulasso : Le Premier ministre s’enquiert des raisons

Publié le samedi 7 octobre 2023 à 17h52min

PARTAGER :                          
Problèmes d’approvisionnement en eau potable à Bobo-Dioulasso : Le Premier ministre s’enquiert des raisons

Le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla et le ministre du Développement industriel, de l’Artisanat et des Petites et moyennes entreprises, Serge Poda, ont visité, le vendredi 6 octobre 2023, les sites de traitement d’eau potable de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) de Nasso, au secteur 24 de Bobo-Dioulasso.

La station de traitement d’eau de Nasso est celle qui alimente la ville de Bobo-Dioulasso. Malgré la présence d’une source d’eau et de nombreux forages, les coupures d’eau sont récurrentes dans la ville de Bobo-Dioulasso et en particulier dans certains quartiers ; chose qui peut sembler incompréhensible. C’est dans le but de s’enquérir des raisons de ces coupures permanentes d’eau, que le Premier ministre a effectué une visite sur les sites de traitement d’eau de Nasso.

Visite de la station de traitement d’eau.

En effet, la production d’eau est de 53 000 mètres cubes par jour. Mais cette quantité est insuffisante pour alimenter la population de Bobo. L’une des difficultés évoquées par le directeur régional de l’ONEA/Bobo, Jean Ouédraogo, c’est qu’en période de pluies, il n’y a pas d’eau souvent. Cela est dû au fait que la principale zone de captage, c’est-à-dire là où est prise l’eau pour être traitée, est inondée des fois à une hauteur de plus de deux mètres. Dans ce cas, il faut arrêter le pompage pour ne pas souiller l’eau. Et cette situation peut durer une heure à quatre heures, ce qui joue sur la production.

Il y a également l’instabilité de la fourniture d’énergie, qui entraîne des baisses de tension. Il a été par ailleurs évoqué les pannes électriques qui entraînent une baisse de la production.

Le système de production et de distribution d’eau présenté au Premier ministre.

Des solutions à l’horizon

Un projet d’amélioration de l’approvisionnement en eau potable de la ville est en cours d’exécution. Cette initiative va permettre, à terme, d’ajouter 40 000 mètres cubes dans la capacité de production de l’eau, à travers la mise en place de cinq forages.

L’arrivée de la ligne électrique qui devrait être mise en service en décembre 2023, ainsi que la réception prochaine d’équipements provenant de l’extérieur, vont aussi permettre de résoudre le problème d’approvisionnement en eau.
Au cours de l’année 2024, les problèmes d’eau ne devront donc plus se poser dans la ville de Bobo-Dioulasso. Cependant, il pourrait toujours y avoir de petites perturbations, étant donné que la position de dénivelé est très bas pour que l’eau arrive en ville.

Le chef du gouvernement et le ministre du Développement industriel sur le site de pompage d’eau de l’ONEA.

Pour le chef du gouvernement, cette visite était nécessaire pour voir les actions entreprises pour soulager les populations. Le directeur régional de l’ONEA/Bobo, quant à lui, est satisfait de cette visite car c’est la première fois que son équipe reçoit le Premier ministre sur le site.

Haoua Touré
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique