LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Burkina/Environnement : Des journalistes des radios locales outillés sur la gestion durable des paysages communaux

Publié le mardi 3 octobre 2023 à 13h25min

PARTAGER :                          
Burkina/Environnement : Des journalistes des radios locales outillés sur la gestion durable des paysages communaux

Le Projet de gestion durable des paysages communaux pour le REDD+ (PGPC/REDD+) organise un atelier d’information, de formation et de production de contenus au profit des journalistes des radios locales couvrant les 30 communes de la phase 1 du projet, ce mardi 3 octobre 2023 à Koudougou, dans le Centre-ouest.

L’objectif du Projet de gestion durable des paysages communaux pour le REDD+ (PGPC/REDD+) est de renforcer les pratiques de gestion durable des paysages et d’améliorer l’accès aux revenus, y compris au financement climatique, pour une résilience accrue des communautés rurales dans les zones forestières ciblées du Burkina Faso.

Selon le coordonnateur du PGPC/REDD+, Jean Bosco So, ce projet va intervenir dans 96 communes du Burkina Faso suivant trois vagues. La première vague de 30 communes est en cours présentement, à en croire les initiateurs.

Jean Bosco So a indiqué que cet atelier va permettre de mieux présenter le projet aux journalistes afin de produire des contenus qui seront les premières productions radiophoniques dudit projet

Dans le but de mieux organiser ses interventions en matière de communication, le PGPC/REDD+ s’est doté d’une stratégie de communication dont la validation par les parties prenantes interviendra stratégie dans quelques jours. Il va s’agir de réaliser et de diffuser des émissions radiophoniques pour faciliter la compréhension et l’appropriation du projet par les bénéficiaires ; de vulgariser les contenus des projets de développement intégrés communaux pour la REDD+ au profit des populations des communes bénéficiaires ; de faciliter la compréhension et l’appropriation du mécanisme de gestion des plaintes et de suivi communautaire par les populations de la zone d’intervention du projet, et enfin, de diffuser des informations diverses sur la REDD+ et la vie du projet.

« Notre préoccupation, en termes de communication, c’était de s’appuyer sur les radios locales pour faire en sorte que le projet soit connu et accepté dans les zones d’intervention. Travailler à vulgariser un certain nombre d’instruments que le projet va porter, notamment le mécanisme de gestion de plan de projet », a indiqué Thierry Ouédraogo, spécialiste en communication pour le PGPC/REDD+.

Selon Thierry Ouédraogo, les projets de développements intégrés communaux seront rendus publics au profit des populations

Le coordonnateur du PGPC/REDD+ a donné la définition de paysages communaux. Pour lui, il s’agit de l’écosystème dans une commune donnée, tout le paysage de la commune. Il a cité les habitations, les espaces de conservation et les espaces de production.

Le PGPC/REDD+ est financé par la Banque mondiale et le gouvernement du Burkina Faso.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique