LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Amélioration du cadre de vie : Sur les traces du bosquet du ministère des Finances

Publié le lundi 18 septembre 2023 à 11h45min

PARTAGER :                          
Amélioration du cadre de vie : Sur les traces du bosquet du ministère des Finances

La Ministre déléguée chargée du Budget, madame Fatoumata BAKO/TRAORE, a effectué une visite suivie de plantation d’arbres sur le bosquet du ministère en charge des Finances, dans la ceinture verte de la commune de Ouagadougou. C’était le 16 septembre 2023, en présence des travailleurs dudit ministère.

« Je voudrais, au nom de monsieur le Ministre de l’Économie, des Finances et de la Prospective, vous exprimer toute ma reconnaissance pour votre présence à cette visite du bosquet de notre ministère », a déclaré madame Fatoumata BAKO/TRAORE, Ministre déléguée chargée du Budget. Ce, en présence des collaborateurs sortis massivement pour la circonstance.

« Votre mobilisation témoigne de l’esprit d’appartenance à une seule et même entité et de notre désir commun à impacter par nos actions, notre cadre de vie, pour le rendre attractif, grâce à la régénération de notre couvert végétal sur lequel repose un grand nombre d’activités économiques et vitales », a poursuivi madame Fatoumata BAKO/TRAORE.

Les travailleurs du ministère des Finances ont répondu présents pour prendre part à cet acte écocitoyen

Les actions anthropiques et les effets des changements climatiques, de l’avis de madame Fatoumata BAKO/TRAORE, exercent une forte pression sur les ressources forestières de notre pays. « En effet, le couvert forestier du Burkina Faso qui représente 48,75% subit une diminution moyenne annuelle de 105 000 ha, soit 4,04% en moyenne par an », foi de la Ministre déléguée au budget.

C’est pourquoi le ministère de l’Économie, des Finances et de la Prospective (MEFP) s’est inscrit dans cette dynamique en organisant pour la première fois en 2019, une campagne de reboisement sur le site de la ceinture verte de Ouagadougou. En rappel, la campagne de reboisement de 2019 avait permis de mettre en terre environ 200 plants dans le but de participer à la réhabilitation de la ceinture verte. La même action a été rééditée en 2022 avec la mise en terre d’une centaine d’arbres supplémentaires.

Après avoir suivi les conseils des techniciens de l’environnement, madame Fatoumata BAKO/TRAORE a mis sous terre un manguier

« La visite de ce matin a pour but de constater de visu l’évolution de ces arbres et de procéder à leur entretien, suivie de la plantation d’autres supplémentaires », a laissé entendre madame Fatoumata BAKO/TRAORE. « Je félicite la Direction Générale des Études et des Statistiques Sectorielles et la cellule environnementale du MEFP pour avoir tenu le pari de l’organisation de cette activité et réitère ma gratitude à tous ceux qui lui ont donné un éclat particulier, à travers leur présence », a souligné la ministre déléguée.

Parfois confrontés au problème d’eau, les exploitants ont exprimé leur souhait de disposer d’un autre forage pour mener convenablement leurs activités

Sur le site, 46 femmes dont 19 déplacées internes pratiquent le maraîchage tout en entretenant les arbres. La vente des fruits et légumes leur procure des revenus, contribuant ainsi à améliorer substantiellement le quotidien de leurs familles.

Nessan BARRO
(Collaborateur)

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique