LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Département pédiatrique de l’hôpital Sourô Sanou : La diaspora burkinabè vivant aux États-Unis offre du matériel médical d’une valeur de 240 millions

Publié le lundi 31 juillet 2023 à 16h39min

PARTAGER :                          
Département pédiatrique de l’hôpital Sourô Sanou : La diaspora burkinabè vivant aux États-Unis offre du matériel médical d’une valeur de 240 millions

La diaspora burkinabè vivant aux États-Unis a fait ce lundi 31 juillet 2023, un don au département pédiatrique du Centre hospitalier universitaire Sourô Sanou de Bobo-Dioulasso. Ce don est composé de matériels et consommables biomédicaux, d’une valeur de 400 000 dollars américains, soit environ 240 millions de FCFA.

Ce don va permettre de renforcer le plateau technique de la pédiatrie, notamment la capacité d’accueil et de prise en charge des enfants hospitalisés et aussi d’autres malades au niveau de la maternité et de la chirurgie.

Séni Compaoré, représentant de la diaspora burkinabè vivant aux États-unis d’Amérique

Selon le représentant de la diaspora burkinabè vivant aux États-Unis d’Amérique, Séni Compaoré, c’est conscient des problèmes et difficultés que rencontrent les compatriotes sur le terrain au Burkina qu’ils ont fait ce don. Il affirme également qu’ils font beaucoup d’actions parmi lesquelles venir en aide à ceux qui souffrent dans leur chair et particulièrement à la mère et à l’enfant. « Pour ce cas particulier qu’est l’hôpital Sourô Sanou de Bobo-Dioulasso, hôpital de référence qui accueille beaucoup de patients, nous avons pensé et avons travaillé avec les responsables de cet hôpital pour évaluer les besoins. Ces besoins correspondaient à ce nous pouvions faire, c’est pour ça que nous sommes ici aujourd’hui ». Il rassure par ailleurs que tant que la diaspora burkinabè existera en Amérique, les besoins des populations du Burkina seront toujours une priorité et le partenariat avec l’hôpital Sourô Sanou pourrait continuer dans le temps.

Vue des participants

Ce don est non seulement d’une grande satisfaction pour les responsables de l’hôpital mais également un grand soulagement du déficit en équipements que ce don va combler.

Dr Seydou Barro, directeur général du Centre hospitalier universitaire Sourô Sanou

Selon Dr Seydou Barro, directeur général du Centre hospitalier universitaire Sourô Sanou, ils sont très heureux de bénéficier de ce don qui va permettre de renforcer le plateau technique notamment la capacité d’accueil et de prise en charge des enfants hospitalisés et même d’autres malades au niveau de la maternité et de la chirurgie. « Il faut dire que ce don arrive à point nommé parce qu’il vient renforcer déjà ce que l’Etat nous apporte comme appui pour assurer le fonctionnement et l’équipement de nos hôpitaux. Ce don arrive véritablement à point nommé parce qu’il va permettre de combler le gap qui existe en termes de renforcement de capacités de prise en charge des enfants ».

Remise symbolique du don de matériel biomédical

Il a donc adressé ses vifs remerciements aux donateurs pour le bon choix de ces équipements qui correspondent exactement à ce dont ils ont besoin pour une prise en charge efficace des enfants hospitalisés. Le directeur les a surtout rassurés de l’utilisation à bon escient du matériel.

Vue d’un reste du stock du matériel biomédical

Pour le Pr Aimée Kissou, responsable du département de pédiatrie, c’est également une grande joie de recevoir ce don dans son département : « Nous sommes très heureux d’autant plus que le besoin est là et ce don particulièrement a été basé sur les besoins que nous avons évalués ensemble depuis plus d’un an. C’est vraiment un processus qui a tenu compte des nécessités que nous avions dans le département de pédiatrie et pour ça nous sommes heureux et nous remercions nos compatriotes vivant aux Etats-Unis ».

Pr Aimée Kissou, responsable du département de pédiatrie

Il est à noter que ce don a été possible grâce également à l’appui financier du projet américain Project CURE.

Haoua Touré
Lefaso.net

Portfolio

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique