LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “C’est une grande folie que de vouloir être sage tout seul.” François de la Rochefoucauld

Education et environnement : Le lycée municipal Bambata remporte la 3e édition du concours « My green school »

Publié le jeudi 25 mai 2023 à 16h21min

PARTAGER :                          
Education et environnement : Le lycée municipal Bambata remporte la 3e édition du concours « My green school »

Le lycée municipal Bambata a remporté la 3e édition du concours « My green school », le mardi 23 mai 2023 à Ouagadougou. Il s’agit d’une initiative de Vivo Energy Burkina qui promeut une culture écocitoyenne dans le milieu scolaire.

Sur les cinq finalistes que sont les lycées Saint Viateur, municipal Bambata, Nelson Mandela, Mixte de Gounghin et municipal de Paspanga, c’est le lycée municipal Bambata qui a réussi à se hisser au sommet avec un total de 89 points sur 100.

Chaque lycée a eu une dizaine de minutes pour présenter un projet de promotion de l’environnement. Un projet réalisable au sein dudit établissement par les élèves eux-mêmes et avec l’implication du corps enseignant.

Deuxième dans l’ordre de passage, les élèves du lycée municipal Bambata ont présenté un sketch qui met à nu le manque d’hygiène au sein de leur école. Entre autres actes à relever, des vendeuses de nourriture peu regardantes sur les gestes de propreté, des femmes en charge du nettoyage qui brûlent les déchets collectés pendant les heures de cours indisposant ainsi les personnes par la fumée, etc.

Ce sont autant de gestes, qui, au quotidien, peuvent exposer la santé des élèves et qu’ils ont tenu à mettre en exergue durant le sketch avec un talent et sur un ton humoristique savamment maîtrisés.

Le lycée municipal Bambata a remporté un trophée et le financement de son projet environnement

Un résultat qui a rendu les encadreurs fiers de leurs élèves. « C’est un projet mais il doit être pérenne, il ne doit pas s’arrêter dès maintenant. Il faut faire en sorte que chaque année, le projet soit conçu pour que tous les élèves puissent faire en sorte que notre cadre de vie soit vraiment agréable », a indiqué Soumahila Siemdé, le proviseur du lycée municipal Bambata. Tout en remerciant Vivo Energy Burkina pour cette initiative, il a ajouté : « Nous allons relever le défi avec les élèves parce qu’ils se sont appropriés ce projet ».

« Préserver cet environnement pour les générations futures »

Du côté des ministères en charge de l’éducation et de l’environnement, ce concours est bien accueilli. « De plus en plus, le comportement écocitoyen de nos populations n’est vraiment pas ce qui est souhaité. On a l’impression qu’au niveau des adultes, le changement est beaucoup plus difficile », a fait observer Léontine Yougbaré, conseillère technique du ministre en charge de l’éducation nationale.

Le choix de mettre l’accent sur les enfants pour la promotion de la sauvegarde de l’environnement répond aux attentes des deux ministères, car « éduquer un enfant sur la préservation de l’environnement, c’est préserver cet environnement pour les générations futures », a insisté Léontine Yougbaré.

Les ministères en charge de l’éducation nationale et de l’environnement sont les partenaires du concours « My green school »

Au regard du thème qui a été bien assimilé par les élèves, elle a souhaité que ces adolescents soient des relais auprès de leurs parents afin d’assimiler ces valeurs pour parvenir à un environnement beaucoup plus sain.

« Les enfants ont une claire connaissance des enjeux du moment »

Présent à cette phase finale, le directeur général de Vivo Energy Burkina, Massamba Touré, est revenu sur l’importance de cette initiative. « Le concours ‘’My green school’’ a été initié à l’origine pour encourager l’esprit d’initiative des écoliers à la préservation de l’environnement, et développer un esprit d’entrepreneuriat durable dès le bas âge », a-t-il justifié.

Le directeur général de Vivo Energy Burkina, Massamba Touré, a salué la créativité et l’engagement des cinq établissements finalistes

Au regard de la prestation des cinq lycées, Massamba Touré a estimé que le projet a atteint son objectif, à savoir : « démontrer que les enfants ont une claire connaissance des enjeux du moment ».

Il a salué l’esprit du travail de groupe dont les élèves du lycée municipal Bambata ont fait preuve et le leadership du proviseur. « Nous allons les appuyer pour le financement des projets », a-t-il promis.

En rappel, le concours « My green school » a été initié en 2018 par Vivo Energy Burkina. Les objectifs sont de parvenir, en passant par les écoles, à préserver l’environnement et à construire un avenir plus prometteur en utilisant les ressources naturelles et énergétiques. Pour cette 3e édition, ce sont dix lycées qui ont été sélectionnés au départ par la direction régionale de l’éducation nationale du Centre.

Pour rappel, Vivo Energy Burkina est la société qui commercialise des produits et services de la marque Shell au Burkina Faso depuis 2012.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                          
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/ Environnement : Les projets PONACI et RECLIM lancés