LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Quand un enfant a les mains propres, il prend son repas dans le cercle des anciens.” Les proverbes et adages du Burkina Faso

Tremblement de terre en Turquie : « En ce qui concerne la communauté estudiantine burkinabè, nous pouvons dire que ça va pour le moment »

Publié le mardi 7 février 2023 à 22h25min

PARTAGER :                          
Tremblement de terre en Turquie : « En ce qui concerne la communauté estudiantine burkinabè, nous pouvons dire que ça va pour le moment »

La Turquie a connu un tremblement de terre le lundi 6 février 2023. Dans ce pays, résident plusieurs étudiants burkinabè. Lefaso.net a joint Cheikh Oumar Fofana, le président l’Association des étudiants burkinabè en Turquie (AEBT), qui donne de leurs nouvelles.

Un séisme de magnitude 7.8 a frappé dans la nuit de dimanche à lundi le sud-est de la Turquie ainsi qu’une large partie du nord de la Syrie. Il a été ressenti dans plusieurs pays de la région. Il a causé la mort de milliers de personnes. La Turquie accueille des dizaines d’étudiants burkinabè, regroupés au sein de l’Association des étudiants burkinabè qui compte près 300 étudiants, selon Cheikh Oumar Fofana, avec qui nous avons échangé via WhatsApp. Jusqu’à maintenant, il assure que ces étudiants se portent bien.

« Dès les premières heures, nous sommes entrés en contact avec nos étudiants des localités touchées par le séisme. Il est vrai que les maisons ont pris un coup, la plupart des maisons se sont effondrées, mais ils se portent bien parce qu’ils ont pu être évacués à temps. Nous suivons toujours de près la situation, en collaboration avec l’ambassade du Burkina Faso en Turquie. Et ces étudiants sont en contact avec nous. Nous espérons que le travail des secours sur le terrain pourra permettre de sauver le maximum de personnes », a indiqué monsieur Fofana.

D’après le président de l’AEBT, qui cite le gouvernement turc, la Turquie a enregistré selon un bilan provisoire 3 419 morts, 25 534 blessés et 5 557 maisons effondrées. « Les secours sont sur le terrain, les recherches se poursuivent. Il y a de l’aide venue de 14 pays du monde pour les recherches. Ces recherches sont compliquées en raison de conditions climatiques désagréables, avec notamment la neige et des pluies » a-t-il décrit. « En ce qui concerne la communauté estudiantine burkinabè, pour le moment, nous pouvons dire que ça va », a laissé entendre notre interlocuteur, même si, ajoute-t-il, le tremblement de terre « n’a épargné personne en termes de maison ».

Pour lui, les tremblements de terre ne sont pas rares en Turquie. C’est un pays situé sur des failles et fréquemment, il y a des tremblements de terres mais pas d’une telle amplitude. « La magnitude était très élevée cette fois-ci. Nous étions à 7.7 sur l’échelle de Richter qui s’est éparpillé dans dix villes au sud du pays. Nous vivons avec des tremblements de terre avec des magnitudes moins élevées. Nous prions Dieu pour que ce type de situations ne se reproduise plus », dit-il.

L’Association des étudiants burkinabè en Turquie a pour objectif de faire vivre la fraternité entre étudiants burkinabè de Turquie, de faire vivre le Burkina et sa culture en Turquie.

Rama Diallo
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique