Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac Zida salue la décision du gouvernement

Accueil > Actualités > Opinions • • lundi 23 janvier 2023 à 12h22min
Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac Zida salue la décision du gouvernement

Dans la tribune ci-après, l’ex président Yacouba Isaac Zida salue la décision prise par les autorités burkinabè sommant les militaires français basés à Ouagadougou depuis 2018 de quitter le Burkina Faso et ce, dans un délai d’un mois, à compter du mercredi 18 Janvier 2023.

Les militaires français basés à Ouagadougou depuis 2008 doivent quitter le Burkina Faso dans un délais d’un mois à compter du mercredi 18 Janvier 2023. Ainsi en a décidé le gouvernement qui a fait de la conquête de notre souveraineté nationale un objectif prioritaire. Thomas Sankara a dit que « l’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort. Cet esclave répondra seul de son malheur s’il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d’un maître qui prétend l’affranchir. Seule la lutte libère ».

Cette décision est un tournant dans la lutte contre le terrorisme car il faut le dire, les soldats français stationnés à Ouagadougou étaient considérés par l’opinion publique comme des éléments d’un partenaire aux objectifs mal définis, ambigus, et aux contours obscurs. Leurs soutiens n’a jamais été disponible pour nos FDS pendant les moments décisifs de la lutte contre les groupes armés terroristes. Se débarrasser aujourd’hui de cette coopération militaire française afin d’avoir les mains entièrement libres pour développer une nouvelle coopération stratégique est une décision courageuse et historique.

À l’image de tout le peuple burkinabé, nous saluons cet acte hautement patriotique du Capitaine Ibrahim Traoré président de la transition chef de l’État et de son gouvernement. Chaque burkinabé qui aime ce pays, doit dire que notre souveraineté compte pour lui en affichant clairement son soutien au gouvernement dans ses prises de décisions. Peuple du Burkina, comme un seul homme, organise des manifestations grandioses dans les jours prochains pour montrer ton adhésion sans réserve et ton engagement résolu derrière la transition dont l’objectif ultime est de te redonner ta dignité.

Comme disait quelqu’un, « l’indépendance n’est pas une récompense, c’est une responsabilité ». Nous venons de faire le premier pas d’une longue marche qui sera parfois difficile et quelques fois facile mais toujours nous conduira à devenir un pays plus fort et plus prospère.

Que Dieu bénisse le Burkina Faso

La patrie ou la mort, nous vaincrons !!!

Vos commentaires

  • Le 23 janvier à 11:26, par Basikodo En réponse à : Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac Zida salue la décision du gouvernement

    J’avais des doutes sur cette décision patriotique, prise au nom de la Souveraineté du Faso. Je me sens désormais presque rassuré. Un homme ne meurt jamais deux fois. Le sang de Sankara circule librement à nouveau dans les veines des Panafricanistes. L’Africain n’est pas un Peuple ingrat ni égoïste. Peut-être dans dix ans, quand ils auront oublié de nous avoir traités de "junte putschiste, carnassier et sauvage", l’occasion nous sera certainement donnée de siroter ensemble un petit quelque chose d’essence locale, non loin des sentiers lumineux et patriotiques du Faso. Il était temps. Les patates ne sont bonnes que lorsqu’elles sont cuites à point. Le Faso a le soutien de tous les dignes fils du Continent.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 12:05, par samsapde En réponse à : Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac Zida salue la décision du gouvernement

    facile quand on la coule douce dans un pays calme, avec les ressources accumulées de manière frauduleuse.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 12:22, par Omar Dao En réponse à : Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac Zida salue la décision du gouvernement

    SVP les mots ont un sens, une tribune est un texte consistant qui développe une position soutenue par des arguments solides. Ceci est plutôt une réaction opportuniste de quelqu’un qui cherche visiblement à entrer dans les bonnes grâces du nouveau pouvoir.
    Je me sens toujours comme poignardé quand des prévaricateurs notoires évoquent le sankarisme... Même pas honte !

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 12:29, par A qui la faute ? En réponse à : Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac Zida salue la décision du gouvernement

    Ahh on voit que Zida n’a toujours pas digéré le fait que la France et les USA aient refusé de la prendre comme ambassadeur.
    Sinon vous avez asservi le pays plus que des étrangers, en vous servant au passage.
    Qu’avez-vous fait pour éviter l’installation de cette base ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 12:36, par Le Nahourien En réponse à : Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac Zida salue la décision du gouvernement

    Belle analyse de son Excellence Mr Yacouba Isaac ZIDA.IL est vraiment patriotique comme l’actuel Président TRAORE.IL serait donc souhaitable que cet officier chevronné et émérite de l’armée burkinabè revienne apporter sa part contributive pour la libération de notre pays.Je pense aussi à son ami Mr Auguste Dénise BARRY, officier aussi chevronné et émérite.Vraiment,ces 2 officiers peuvent apporter beaucoup de choses aux nouvelles autorités pour que la paix revienne au Faso.ILs ont démontré leurs capacités aux Burkinabè.Bonne suite à eux.Vivement que notre pays recouvre sa paix d’antan.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 14:26, par Le patriote "Le vrai" En réponse à : Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac Zida salue la décision du gouvernement

    Je suis entièrement d’accord avec le nahourien. J’approuve surtout la proposition de Yacouba Isaac Zida concernant les actions de soutien au Capitaine Traoré Ibrahim. Il faut vraiment que le peuple tout entier se mobilise pour un soutien sans faille à tous les actes posés par Ibrahim Traoré pour montrer à la face du monde et surtout au petit colon français que le peuple approuve le capitaine dans toutes les actions qu’il a posées jusque là depuis sa prise du pouvoir. Le petit colon a reçu une lettre officielle de la part du peuple burkinabé qui dénonce l’accord paternaliste, napoléonien et impérialiste militaire. il n’y a pas d’autres explication à cela

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 14:35, par Atheke bouda En réponse à : Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac Zida salue la décision du gouvernement

    Encore un.qui se pense philosophe et plus malin que les autres ! Au fait c qui ? Yacouba isaac est notre nouveau sauveur alors ahah bcp de gens parlent trop ds ce pays en vain... quesqui change quand ils parlent ? C de pire en pire

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 15:12, par Sacksida En réponse à : Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac Zida salue la décision du gouvernement

    En outre, comprenez que depuis longtemps 1960 avec le 1er President Maurice Yameogo exigeait le depart de l’Armee Francaise parce que nous allions mettre en place une Armee Nationale et cela s’est realise par les Sangoule Lamizana. Dans le principe tous les regimes successifs ne sont jamais Revenus sur cette question d’installations de base Militaires etrangers au Burkina Faso ; et ce jusqu’en 2008 ou Blaise compaore a acte l’arrivee de la Force speciale Sabres, pour quelles raisons ? Sauf Blaise compaore lui meme peut dire pourquoi, il a signe ces accords de Defense aux antipodes du principe principal du Burkina Faso depuis l’Independance en 1960. S’agissant de Yacouba Isaac Zida et le regime de la Transition Democratique Burkinabe de 2014 : nous sommes de ceux qui croient que Zida et son President Michel Kafando ont fait du bon Travail serieux avalise par la Cour des Comptes et le Conseil d’Etat consernant la Gestion Publique de la Transition de 2014 ; malgre tous les problemes qu’ils ont eu dans le Parcours d’une annee et cela a ete confirme par les deux Institutions Judiciaires ci-dessus citees. Maintenant, pour des raisons politiciennes incongrue et fallacieuses le regime MPP et Rock Marc Christian Kabore l’ont combattu parce qu’il pensaient que Zida pouvait devenir un homme politique dangereux pour eux memes ; mais Dieu Sublime a decide autrement. Si j’ai un Conseil en tant que Citoyen Burkinabe a donne a Yacouba Isaac Zida, occupez vous de votre travail et de votre famille car apres tous les risques que vous avez encourus pour le Peuple Burkinabe, si des gens continuent par mauvaise foi a vous en vouloir est il encore opportun de vous lancer en politique ? Donnez de temps a autres votre position en tant que Patriote Integre, mais restez loin du Marigot Politique Burkinabe qui est infeste de beaucoup d’ingratitudes, de mensonges spectaculaires et bien d’autres anti- valeurs. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 15:13, par RV En réponse à : Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac Zida salue la décision du gouvernement

    Honte ! Vous rendrez mieux service au Burkina Faso en rendant les milliards volés. Honte !

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 15:25, par KingBaabu En réponse à : Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac Zida salue la décision du gouvernement

    «  Leurs soutiens n’a jamais été disponible pour nos FDS pendant les moments décisifs de la lutte contre les groupes armés terroristes. Se débarrasser aujourd’hui de cette coopération militaire française afin d’avoir les mains entièrement libres pour développer une nouvelle coopération stratégique est une décision courageuse et historique. » M. Zida, n’oubliez pas que Barkhane a permis de sortir notre détachement de Bourzanga des griffes de ces fous de Dieu et qu’en termes de renseignement l’apport de la France n’a pas été nul. Soyez objectif, vous faites vous-même semblant de n’avoir pas têté à la mamelle du Veau d’Or Français. Vous êtes un opportuniste qui cherche à se positionner.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 15:30, par lumièreatoutlesetages En réponse à : Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac Zida salue la décision du gouvernement

    Bon ben voilà, on est foutu pour de bon.
    Non content que les russes ont déjà quasiment tout les mines, alors que les occidentaux hormis les canadien en avait pas du tout.
    On va maintenant savoir ce que c’est de vraent souffrir.
    On le mérite après tout.
    Nos militaires se frottent déjà les mains des magouilles a venir avec les russes, comme on peut déjà constaté au Mali la situation désastreuse et irréversible de la situation .

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 15:31, par lumiereatoutlesetages En réponse à : Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac Zida salue la décision du gouvernement

    Bon ben voilà, on est foutu pour de bon.
    Non content que les russes ont déjà quasiment tout les mines, alors que les occidentaux hormis les canadien en avait pas du tout.
    On va maintenant savoir ce que c’est de vraent souffrir.
    On le mérite après tout.
    Nos militaires se frottent déjà les mains des magouilles a venir avec les russes, comme on peut déjà constaté au Mali la situation désastreuse et irréversible de la situation .

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 16:24, par Baoyam En réponse à : Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac Zida salue la décision du gouvernement

    Est-ce sous la transition de Yacouba Zida que les militaires français se sont installés au Burkina Faso ? Si oui, il faut lui poser la question de savoir pourquoi il a accepté à l’époque.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 19:46, par Renault HÉLIE En réponse à : Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac Zida salue la décision du gouvernement

    Bon, c’est pas mes oignons, mais il y a un certain nombre de politicards qui doivent se dire :
    « Mince, j’ai encore 28 mois de crédit pour la Mercedes 4*4, faut que je me bouge à temps pour avoir un poste un peu juteux de ministre ou d’ambassadeur ».
    C’est-là qu’ils se mettent à bramer un patriotisme sourcilleux...
    Au vu des 56 dernières années d’histoire du Burkina, si j’étais leur beau-père ou leur oncle, et je leur dirais :
    « Attends encore 2 ou 3 coups d’état, mon jeune ami ! ».
    J’dis ça, j’dis rien...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Le Burkina à co-construire de nos têtes, de nos cœurs, de nos rêves et de nos mains...
L’humeur de Sayouba Traoré : Vous voulez nier l’histoire ?
L’humeur de Sayouba Traoré : Encore les journalistes !
Situation nationale : Parole d’espérance pour le Burkina Faso
Burkina : « La situation sécuritaire n’a fait qu’empirer, malgré les assurances des variantes du MPSR », estime Kadari Sanou
Politique : La pensée unique est-elle une solution de temps de crise ?
Burkina - France : « Seuls les citoyens organisés en armée nationale, avec leurs propres armes, peuvent fidèlement et loyalement défendre la patrie », Abdoul Karim Sango
Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac Zida salue la décision du gouvernement
Insécurité au Burkina : « A quel jeu joue l’Etat dans le Bam ? », s’interroge le Mouvement Bam Faangré
Supposée arrivée de Wagner au Burkina : ‘’Il est souhaitable d’éviter une diplomatie d’affrontement avec les pays de la sous-région’’ (Lettre ouverte de Oumarou Sawadogo au Chef de l’Etat)
Burkina Faso : « Le tableau de la crise est beaucoup plus complexe que celui, dualiste, dépeint par Newton Ahmed Barry », assure un chercheur burkinabè
Newton Ahmed Barry : Une tribune privée de sens !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés