Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Protection de l’environnement : La conférence nationale des jeunes sur le climat se tient les 28 et 29 octobre 2022

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • vendredi 28 octobre 2022 à 19h16min
Protection de l’environnement : La conférence nationale des jeunes sur le climat se tient les 28 et 29 octobre 2022

La Coordination nationale des jeunes pour l’environnement et le climat (CONAJEC), organise, en partenariat avec le réseau des organisations de Jeunesse pour l’environnement et le climat (ROJEC), la troisième édition de la conférence nationale des jeunes sur le climat et les ODD. La rencontre qui se tient les 28 et 29 octobre 2022, a pour thème "contribution des jeunes à la mise en œuvre de la contribution déterminée au niveau national : de la formation à l’action".

La conférence nationale des jeunes pour le climat, vise à renforcer les capacités de la centaine de participants, sur les questions climatiques, les mécanismes de lutte contre les changements climatiques et à mieux préparer les représentants de la jeunesse à la COP27 et à la COY 17. De façon spécifique, il va s’agir de former les jeunes sur la contribution déterminée nationale et leur apport dans le processus de mise en œuvre, de déterminer la position de la jeunesse et les actions à mettre en œuvre dans le cadre du suivi des engagements qui seront pris par le Burkina Faso, et aussi de mettre en valeur les moyens d’atténuation des effets des changements climatiques qui existent au plan local. Des panels et des travaux de groupe sont au programme de la conférence.

Aboubacar Lougué, coordonnateur de la CONAJEC

Pour le Coordonnateur général de la CONAJEC, Aboubacar Lougué, l’un des objectifs poursuivis par cette activité portée par des jeunes, est d’arriver également à formuler des recommandations fortes qui puissent engager les décideurs, les partenaires que ce soit au niveau national et international. Cela, pour une reconnaissance de l’implication de la jeunesse dans les actions climatiques mais aussi l’importance de la mise en œuvre d’actions dans le domaine de la justice climatique.

Omer Kaboré, parrain de la 3e édition de la conférence nationale des jeunes sur le climat

A en croire le parrain de cette troisième édition de la conférence nationale des jeunes sur le climat, Omer Kaboré, directeur pays de Oxfam, l’implication des jeunes dans les questions climatiques est une nécessité. "D’ici 2100, nous allons avoir 4° en plus, au regard de la situation actuelle, la zone Sahel et le Burkina seront plus impactés, surtout que la population va aussi augmenter. La question climatique devient une urgence et il faut agir très vite. L’action des jeunes va donc consister à promouvoir l’engagement des décideurs, la prise de conscience des communautés face aux changements climatiques", a-t-il laissé entendre. Il n’a pas manqué de saluer la caravane initiée par la CONAJEC et qui a sillonné plusieurs villes du pays. Cette caravane a permis d’interpeller les décideurs et de sensibiliser les populations.

Jean Marie Sourwèma, directeur général du fonds d’intervention pour l’environnement et co-parrain de l’activité

Jean Marie Sourwèma, directeur général du fonds d’intervention pour l’environnement et co-parrain de l’activité, pense quant à lui que cette conférence nationale sur le climat va susciter une prise de conscience des jeunes sur les questions climatiques au niveau national. "Il est attendu des jeunes, que ce soit un engagement individuel ou collectif, sur les actions de lutte contre les changements climatiques". Jean Marie Sourwèma invite donc la jeunesse, à se mobiliser davantage pour le plaidoyer, à faire la veille citoyenne et surtout monter des projets pouvant atténuer les effets des changements climatiques et aller à la recherche de financement.

Jean Jacques Bahiré, assistant en suivi- évaluation au niveau de la coordination nationale de la grande muraille verte.

Pour la tenue de la conférence nationale des jeunes sur le climat, les organisateurs ont pu compter sur l’accompagnement de l’initiative de la Grande muraille verte. Jean Jacques Bahiré, assistant en suivi- évaluation au niveau de la coordination nationale de la grande muraille verte, confie que la prise en compte de la jeunesse est un maillon essentiel de la vulgarisation des mécanismes d’adaptation aux changements climatiques. C’est pourquoi, la Grande muraille verte n’a pas hésité à accompagner l’activité. Il dit attendre de cette rencontre, des orientations émanant des jeunes en matière de lutte contre les changements climatiques mais aussi leur implication dans les actions allant dans ce sens.

Armelle Ouédraogo Yaméogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Gouvernance du parc urbain Bangr-wéogo : Une rencontre tripartite pour réfléchir sur des reformes
Gestion durable des aires protégées en Afrique de l’Ouest : Le programme PAPBio passé en revue par les acteurs à Ouagadougou
Ouagadougou/Environnement : Pépiniériste, un métier qui nourrit son homme
Eau et assainissement au Burkina : La problématique au cœur de la session du Parlement national des jeunes Burkinabè pour l’eau
Bénin – Burkina Faso : Le sacrifice des espaces protégés au profit des ressources minières
Burkina Faso/Hydrométéorologie : Le rapport d’évaluation à mi-parcours du projet HYDROMET-BF soumis à validation
Environnement : Le deuxième rapport sur la gouvernance environnementale et du développement durable en cours de validation
Lutte contre la dégradation de l’écosystème au Burkina : Vers la validation d’une stratégie nationale 2023-2030
Burkina/environnement : Le document de la vision 2050 de développement à faible émission de carbone validé
Lutte contre le changement climatique : Le Comité régional de contrôle citoyen des Cascades voit le jour
Plan climat/énergie : Un projet pour consolider le statut de ville verte à Bobo Dioulasso
Gestion des ressources naturelles et de la faune : L’AGEREF-CL pour une prise en compte de la question climatique dans les PDC
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés