Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est seulement avec astuce qu’on parvient à chasser une mouche, non en agissant rapidement.» Proverbe Africain

Promotion de la PCIAS dans les formations sanitaires : La Direction Région du Centre-Nord bénéficie d’un appui de l’ONG Jhpiego

Accueil > Actualités > Société • Communiqué de presse • jeudi 4 août 2022 à 13h00min
Promotion de la PCIAS dans les formations sanitaires : La Direction Région du Centre-Nord bénéficie d’un appui de l’ONG Jhpiego

La Direction Régionale de la Santé et de l’Hygiène Publique du Centre-Nord a, avec l’appui technique et financier de l’ONG Jhpiego, organisé le 27 juillet 2022, à Kaya, un atelier « de plaidoyer pour le renforcement de la prévention et du contrôle des infections associées (PCIAS) aux soins dans les formations sanitaires de la région du Centre-Nord ». Monsieur Robert Zoungrana, Secrétaire Général de la région du Centre-Nord a présidé l’ouverture officielle de cette rencontre, avec à ses côtés Dr Mathurin Bonzi, Directeur pays de Jhpiego.

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique est engagé dans la promotion de la qualité des soins et la sécurité des patients. L’un des défis pour y parvenir est la prévention et le contrôle des Infections associées aux soins (PCIAS) qui désigne les pratiques et méthodes fondées sur des éléments probants qui, lorsqu’elles sont appliquées systématiquement dans l’administration des soins de santé, peuvent prévenir la transmission de micro-organismes aux fournisseurs de soins de santé, aux autres clients/patients et aux visiteurs ou réduire le risque de transmission.

Pour y arriver, le personnel de santé est appelé à prendre en compte des éléments tels que l’hygiène des mains, la gestion des déchets biomédicaux, la gestion du linge hospitalier, le traitement du matériel médical réutilisable, l’hygiène respiratoire, le port et le retrait des équipements de protection individuelle, le nettoyage des locaux et de l’environnement de soins, les précautions complémentaires en cas de maladie contagieuse transmissible par gouttelettes, par voie aérienne ou par contact direct ou indirect, la vaccination, etc.

Depuis 2017, le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique œuvre au renforcement de la PCIAS. La région du Centre-Nord n’est pas en marge de ce processus visant à offrir des soins de qualité aux patients. Dans son discours d’ouvert, le Secrétaire Générale de la région du Centre-Nord, a rappelé les raisons qui ont prévalu à la tenue de l’atelier du 27 juillet. « C’est dans cette optique que la Direction Régionale de la Santé et de l’Hygiène Publique, avec l’appui de l’ONG Jhpiego, a procédé à l’évaluation initiale de la situation de la PCIAS dans douze (12) formations sanitaires relevant du district sanitaire de Kaya, du district sanitaire de Kongoussi ainsi que du CHR de Kaya », affirme M. Zoungrana.

L’évaluation a permis de camper le décor de la PCIAS au Centre-Nord, en mettant en exergue les acquis et les insuffisances constatés. Comme acquis, l’on peut, entre autres, retenir :

-  L’effectivité de comités PCI au sein de certaines formations sanitaires,
-  La présence d’un mécanisme de l’information ; de l’éducation et de la communication avec le patient, l’accompagnement des partenariats ou de la collaboration dans le domaine de la PCI (ONG ; association…),
-  La production et la disponibilité de la solution hydroalcoolique, etc.

Cette évaluation a aussi relevé des insuffisances qui ne militent pas, pour le moment, en faveur de la promotion et de la bonne application de la PCIAS dans les formations sanitaires de la région. Il s’agit notamment de :

-  L’insuffisance de supports de communication en PCI (affiches ; boîtes à image),

-  L’insuffisance de sachets poubelles respectant les codes couleurs pour le tri des déchets
-  L’insuffisance de boîte de sécurité pour les piquants, les coupants et les tranchants

-  L’insuffisance de tenue conforme pour le personnel ;
-  L’absence de vestiaire pour le personnel,
-  L’absence de buanderie équipée dans certaines formations sanitaires

-  Les revêtements ne respectent pas les normes en matière d’hygiène hospitalière (murs et plafond non lavables, revêtement qui comporte des joints)
-  L’absence de contrôle de routine de la qualité de l’eau
-  L’insuffisance de réservoir de stockage d’eau

-  L’absence de réseau de distribution d’eau dans les services de soins dans certaines formations sanitaires

-  L’absence de douche séparée homme femme pour le personnel et les patients
-  L’absence et l’inadaptation des incinérateurs dans certaines formations sanitaires, etc.

Afin d’inverser la tendance, l’évaluation a suggéré la mise en œuvre de plans d’amélioration dans les formations sanitaires du Centre-Nord. Le succès de ces plans repose sur la mobilisation de tous les acteurs concernés par le problème. L’atelier a donc permis de présenter des recommandations issues de l’évaluation et de susciter l’engagement des acteurs de la région du Centre-Nord en matière de renforcement de la PCIAS dans les formations sanitaires.

Toute chose qui a amené certains participants à prendre des engagements. C’est le cas de la Croix Rouge Burkinabè. Présente dans le Centre-Nord, cette organisation a suggéré à la Direction Régionale de Santé et de l’Hygiène Publique de faire le point des besoins des formations sanitaires de la région en matière de PCI et les lui transmettre. Quant au représentant de la communauté musulmane, il a recommandé à la à la même direction, l’envoi de personnel de santé à leur niveau pour mener des activités de sensibilisation relatives aux bonnes pratiques et d’hygiène en milieu de soins.

L’appui de Jhpiego à la Direction Régionale du Centre-Nord pour la promotion de la PCIAS revêt une grande importance car elle est la région qui accueille le plus grand nombre de personnes déplacées internes (PDI) au Burkina Faso. Ce qui a amené Dr Mathurin Bonzi, Directeur pays de cette ONG à affirmer : « Dans la région du Centre-Nord, notre organisation a pris la pleine mesure de la nécessité de faire de la PCIAS une préoccupation. Entant qu’ONG d’appui au Ministère de la Santé, nous œuvrons au renforcement des capacités des prestataires pour la promotion de la prévention et du contrôle du risque infectieux en milieu de soins. C’est l’un des objectifs du projet Global Health Services ».

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Des délégués syndicaux dénoncent des velléités de remise en cause des droits et acquis des travailleurs
Cancer du sein : Un million cinq cent mille francs CFA collectés pour les séances de radiothérapie d’Aminata Ouédraogo
Régions du Centre-Nord et du Sahel : Des infrastructures pour les déplacés internes et les populations vulnérables
Ouagadougou : Ces compteurs de la SONABEL dans des toilettes et des poulaillers
Mali : Les 49 militaires ivoiriens inculpés et écroués pour « atteinte à la sûreté de l’État »
Prix burkinabè de la qualité : La CAMEG reconnaissante au ministre Robert Kargougou
Commémoration de la journée internationale de la jeunesse : Le personnel du système des nations unies donne de son sang
Burkina Faso : Le Centre d’études, de formation et de recherche en gestion des risques sociaux (CEFORGRIS) se dévoile à travers une table ronde
Santé au Burkina : Des acteurs à l’école de la planification sensible au genre
Kaya : Un bébé abandonné dans une école
Burkina Faso : Plus de 56 tonnes de vivres saisies pour exportation frauduleuse
Sensibilisation au port de casque à Ouagadougou : L’ONASER a offert des casques à Tampouy
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés