LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Musique : Les rideaux tombent sur le festival jazz à Ouaga

Publié le lundi 9 mai 2022 à 21h30min

PARTAGER :                          
Musique : Les rideaux tombent sur le festival jazz à Ouaga

Après une semaine de spectacles époustouflants, la 30e édition du festival jazz à Ouaga, débuté le 29 avril s’est refermée ce samedi 07 mai 2022.

"Si les bonnes choses devraient durer longtemps, elles seraient moins bonnes." Cette citation de Pauline Viger-Belanger résume parfaitement l’ambiance de la 30e édition du festival de jazz à Ouaga, qui vient de connaître son apothéose. Durant les 6 jours de manifestation, les artistes locaux et ceux venus d’ailleurs, ont apporté une touche de bonheur au public, sorti massivement pour le festival.

Le public sorti massivement pour l’apothéose du festival jazz à Ouaga

Nonobstant les difficultés innombrables qu’ont pu rencontrer les organisateurs, les artistes invités ont dignement représenté leurs pays. "La 30e édition de jazz à Ouaga se referme après une semaine de musique, malgré toutes les appréhensions qu’on aurait pu avoir, avant ce festival. Le temps passe vite et nous regrettons déjà que ce soit fini. Mais grâce à vous tous et aux merveilleux artistes, on peut dire que les 30 ans de jazz à Ouaga ont été un véritable succès et ont été fêtés dignement" se réjouit Abdoulaye Diallo. Il remercie par ailleurs les artistes burkinabè venus du Sahel, qui n’ont pas hésité à répondre présent à l’appel. "Un projet pour le Sahel en musique est en maturation" a-t-il ajouté.

"Nous nous sommes battus pour que les mentalités changent", précise Anselme SAWADOGO

Pour Anselme SAWADOGO, directeur de la programmation du festival, "cette édition est plus qu’une réussite parce qu’elle a regroupé plus de monde que l’année dernière. Avant les populations pensaient que le jazz était une musique d’élite, de personne nantis. Nous nous sommes battus pour que les mentalités changent, afin que le jazz soit vu et accepté comme une musique que tout le monde peut consommer".

Les danseuses d’Irene Tassembedo esquissant des pas de danse.

A l’Institut français, le festival a été clos par les prestations des danseurs d’Irène Tassembedo, le groupe 368 degrés, et de Abdoulaye Nderguet et le Bextet.
Le 31e anniversaire de jazz à Ouaga est prévu se tenir du 28 avril au 6 mai 2023.

Erwan Compaoré (Stagiaire)
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Musique : Les rideaux tombent sur le festival jazz à Ouaga