Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Le ministre de la santé chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

Accueil > Actualités > Société • • dimanche 24 octobre 2021 à 21h50min
Le ministre de la santé chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

Selon ce communiqué de presse du ministère de la santé, le Pr Charlemagne Ouédraogo a été reçu en audience par le cardinal Philippe Ouédraogo pour parler de la coopération entre le ministère et l’église catholique à la suite des déclarations du ministre qui circulent sur les réseaux sociaux.

Le Ministre de la Santé, Pr Charlemagne OUEDRAGO a été reçu dans l’après-midi du samedi 23 octobre 2021 par son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO. Cette rencontre fait suite à l’actualité concernant l’état de collaboration entre le Ministère de la Santé et l’Eglise Catholique. Il a rassuré le Cardinal quant à la qualité des relations qui lient le Ministère de la Santé et l’Eglise catholique et aussi avec ses structures sanitaires.

Le ministère de la santé entretient une bonne collaboration avec l’Eglise Catholique qui d’ailleurs a toujours été d’un soutien majeur dans la mise en œuvre de la politique sanitaire en générale et en particulier pour les couches vulnérables. En effet, l’Eglise met à la disposition des populations d’importantes infrastructures sanitaires mais aussi s’engage régulièrement pour la sensibilisation dans la lutte contre les maladies et les pandémies.

Au-delà, le Ministre de la santé et son Eminence le Cardinal ont saisi l’occasion pour échanger sur d’autres sujets et sur les chantiers de la bonne gouvernance des services de

santé.

Ensemble ils ont décidé d’œuvrer au renforcement du partenariat pour construire un système de santé solide et résilient. Un excellent moment qui s’est achevé par des conseils, une prière et des bénédictions du Cardinal.

DCPM/Santé
Photo d’archive

Vos commentaires

  • Le 24 octobre à 11:07, par Bayala En réponse à : Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

    J’espère qu’il est allé regretter ses propos de Koudougou ! En tout cas ses propos ont offensé l’intelligence et l’éthique de beaucoup de personnes dont moi personnellement.
    Heureusement que le Cardinal est un homme de dialogue et de sagesse !

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre à 12:40, par Tig-Re En réponse à : Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

    Si l’état commence a se plier devant la volonté des organisations religieuse on est mal barré comme c’est le cas au Mali.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre à 13:53, par Yovis En réponse à : Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

    M le DCPM, le ministre a t il retiré tout ce qu’il a sorti de désobligeant de sa bouche vis à vis de L’Eglise Catholique ? Ou l’a t il répéter de vive voix ? C’est ça on veut savoir.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre à 14:00, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

    Hum... Monseigneur et monsieur l’abbé, est-ce bien la peine ? Peut-on encore sauver le soldat Ouédraogo ?

    "Primum, non nocere" dit Hippocrate, c’est à dire "d’abord, ne pas nuire". Un médecin ne devrait donc pas dire ces choses là car c’est bel et bien nuisible de prôner le libertinage débridé comme ordre "naturel" des choses.

    Un autre extrait du serment d’Hippocrate dit :
    « Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire. Admis(e) dans l’intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés. Reçu(e) à l’intérieur des maisons, je respecterai les secrets des foyers et ma conduite ne servira pas à corrompre les mœurs »
    Sans commentaire...

    Un ministre non plus ne devrait pas dire ces choses là... Et un homme qui dit ces choses là ne devrait pas être ministre ou le rester car sa parole a une portée qui dépasse sa personne et ses opinions personnelles.

    Une autorité administrative qui se mêle de contredire les enseignement moraux de toutes les autorités religieuses, traditionnelles et culturelles de son pays est un mélange des genres signe de confusion grave. Faire de plus référence aux victimes du djihadisme qui auraient plus besoin de préservatifs que de nourriture est carrément abject.

    Visiblement , il ne fait pas la différence entre opiner en privé dans son salon et donner une conférence publique en tant que ministre. C’est dangereux de rechercher le "buzz" au point de s’oublier ainsi.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre à 14:28, par Here En réponse à : Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

    Ah bon, la collaboration est fructueuse ? L’apport de l’Eglise est inestimable....alors il fallait repasser ton speech avant de le prononcer.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre à 15:08, par Passakziri En réponse à : Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

    Sans connaître les détails,
    je reste persuadé que si chacune des parties fait son travail en tenant compte que nous sommes jusqu’à preuve du contraire nous sommes dans un pays laïc, les relations ne peuvent qu être renforcées. Mais à suivre certaines réactions loin d être objectives on a l impression que certains attendent du ministre de la santé d un pays laïc de s aligner derrière des positions plutôt dogmatiques que celles scientifiques.

    Passakziri

    Répondre à ce message

    • Le 24 octobre à 17:47, par Lumière En réponse à : Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

      "On a l impression que certains attendent du ministre de la santé d un pays laïc de s aligner derrière des positions plutôt dogmatiques que celles scientifiques."

      D’accord avec vous que les positions de l’Eglise Catholique sont plutôt "dogmatiques" que "scientifiques" pour utiliser vos termes. De là à penser que ces positions "dogmatiques" n’ont aucun fondement "scientifique", vous ne perdez rien à vous cultiver davantage !
      Quoi qu’il en soit, autant ces positions "dogmatiques" ne sont proposées qu’à ceux qui y font confiance et jamais imposée à personne d’autre, autant la liberté d’expression est acquise pour tout citoyen lamda, autant l’Eglise comme institution est dans droit absolu et souverain de d’enseigner publiquement ses positions (par tous les supports médiatiques possibles, cela va de soi) !

      Répondre à ce message

  • Le 24 octobre à 18:00, par Sougri En réponse à : Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

    Pourquoi cette rencontre entre le ministre de la santé et le cardinal ? Dans le communiqué de presse, on n’affleure même pas un peu ce qui est à l’origine de cette rencontre cela signifie quoi ? Que le ministre est retourné confirmer ce qu’il avait dit devant le public qui l’a applaudi ? Qu’il est allé faire ses excuses ? Qu’on nous dise clairement ce qui l’a poussé à aller à la rencontre du cardinal. C’est quelquefois bon de descendre de son piédestal pour dire et voir les réalités telles qu’elles sont. N’est-ce pas M. le ministre ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre à 20:01, par Bigbale En réponse à : Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

    C’est le prototype de nègre qui croit son Diplôme de Professeur de médecine fait de lui le spécialiste en tout dans le domaine de la médecine. Pourtant il sait très bien que même au sein du clergé il y en a qui sont plus qualifiés que lui. Ce qui est plus malheureux, c’est les propos désobligeants vis-à-vis des personnes déplacées. Non, Mr le ministre ce que vous dites n’engage que vous car ces personnes déplacées se battent pour préserver leur dignité de personne humaine et je ne suis sûr que le sexe soit leur première préoccupation. À mon avis, il doit présenter ses excuses publiquement aux personnes déplacées. On ne dirait même pas que c’est le même Charlemagne, sur requête du ministère de la santé en 1997, qui a bénéficié d’une bourse de l’église catholique pour une spécialisation en Genico-obsetrique. Son nom était meme en tête de liste ! On peut ne pas être d’accord avec quelqu’un sur un sujet mais la bonne éducation veut qu’on tienne un langage respectueux vis-à-vis de quelqu’un qui vous a fait du bien !

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre à 20:58, par warzat En réponse à : Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

    Frère Charlemagne, comme dans beaucoup de domaines, le Burkina est un pays révolutionnaire en Afrique (première radio, reforme dans l’enseignement.....). Du point de vue religieux aussi,( messe et chorale dans les langues locales en lieu et place du latin. Plus de catéchisme séparé entre les petits blancs et les petits noirs. Contrairement à d’autres religions où la traduction dans une langue locale pour mieux enseigner est considérée comme un blasphème et combattue aussi bien par une justice dite laïque et par ses coreligionnaires.
    Mais dans cette dynamique, il y a eu comme un hiatus,qui a entrainé le retour d’une oligarchie catholique orthodoxe peu encline à la modernité dans laquelle, il y a des jeunes de la prêtrise. Si fait qu’à l’échelle de l’église, il y a un véritable combat entre stagnation et une évolution qui est très rude.Le pape actuel, réformateur en puissance a tous les problèmes pour faire changer les choses, si fait que cette sclérose, cette déperdition des ouailles et des vocations se poursuit.
    Frère Charlemagne, il serait intelligent de ta part de ne pas froisser l’oligarchie catholique, car elle a une capacité de punition incommensurable pour un état, à pus forte raison un individu, pauvre quidam comme toi. En toute fraternité.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre à 21:46, par Hezbolah-Dictateur-1er En réponse à : Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

    - On a beau dire et redire, Roch Kaboré et ses amis n’apportent que des problèmes à notre pays. Et jamais, la moindre solution à quoi que ce soit.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre à 21:58, par Le Pacifiste En réponse à : Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

    Ce communiqué ne vallait pas la peine d’être publié

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 04:57, par HUG En réponse à : Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

    Au lieu de s attaquer au fleau qui mine le secteur de la santé : agents de santé du public qu on trouve plus dans les cliniques privées , racket des pauvres malades dans les centres de santé, absence de matériels medicales dans les centres de santé quant bien que le syntsha nous avait dit que la fonction publique hospitaliere allait soulager les patients voila ce que le ministre de la santé vient nous servir.Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 08:27, par Manuel En réponse à : Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

    Bonjour
    C’est justement parce que nous sommes dans un pays laïc qu’il ne faut pas offenser les religions
    Être dans un pays laïc ne veut pas dire que les religions doivent se la fermer même quand des irresponsables agressent inutilement les autres.
    Pourquoi c’est le ministre qui est allé chez le religieux ?
    Votre général Diendere s’est réfugié chez les religieux quand ça chauffait.
    Votre autre général fuillard de Zida s’est réfugié chez le Mooro Naaba !
    Les religieux repliqueront tant que des gens payés par le contribuable burkinabè tiendront des propos injurieux à leur encontre.
    Dans un pays qui se respecte il y a longtemps que ce monsieur ne serait plus ministre.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 08:42, par Bagnomon Noël Yi-ye-a-wu BAKO En réponse à : Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

    Si M. le Ministre de la santé est un vrai fils du Faso, un homme intègre, il doit déposer sa démission. Sinon, M. le PF doit prendre ses responsabilités.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 09:21, par zemosse En réponse à : Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

    Pourquoi charlemagne à t il pris l’exemple des déplacés ? C’est ce qui m’à choqué. .Il aurait dû d’abord , donner la preuve qu’il a été constaté un boum de naissances au sein des déplacés avant de balancer son logiciel sexuel. Ainsi, on comprendrait mieux sa déclaration sans pour autant l’approuver. Les déplacés internes se cherchent , sont déracinés, abandonnés et n’ont pas le temps de penser au sexe. Leur premier réflexe c’est se nourrir, nourrir leurs enfants, les hommes ayant qq fois fuit. On dit souvent : savoir remuer sa langue plusieurs fois avant de parler, car, la parole jetée ne peut plus’etre ramassée.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 10:58, par Phil En réponse à : Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

    Laissez tous les baratins là !
    Le gars a couru rapidement aller demander pardon pour ses conneries racontées à Koudougou !
    On connait le fond de cette mise en scène.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 11:03, par LePenseur En réponse à : Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

    C’est trop facile de vilipender l’Eglise Catholique et courir venir s’entretenir moutan-moutan avec leurs autorités sans nous dire s’il y a eu des excuses officieuses ou pas.
    Nous excusons des excuses publiques puisque l’affaire a été faite et portée à la place publique...
    A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 17:17, par toroso En réponse à : Le ministre de la santé chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO

    L’EGLISE surtout CATHOLIQUE A TOUJOURS ETE SYNONYME DE SAGESSE, Divinement inspirée et non D’ORGEUIL toute HUMAINE. Elle ne devrait jamais, au grand Jamais oublier cela. ELLE AURAIT TENDU MêME l’autre Joue que j’applaudirais
    DIEU NOUS GARDE TOUS. Le Ministre est déjà par terre, et on ne devrait jamais achevé un homme par terre

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Saccage du bâtiment de l’état civil : « Ces actes de vandalisme ne resteront pas impunis », Armand Béouindé
Lutte contre la vie chère au Burkina : La fédération des patrons de boulangerie menace d’augmenter le prix du pain
Armées burkinabè : Le colonel- major Wendwaoga Kéré nommé pour rémedier aux dysfonctionnements
Promotion de l’entrepreneuriat : Une nouvelle initiative pour la formation de 250 femmes
Documents d‘état civil : Ouagadougou, carrefour d’échange et de partage des bonnes pratiques
1ère édition des Journées nationales d’actions sur le foncier : Les acteurs se penchent sur la gestion et le renforcement des droits fonciers au Burkina Faso
Burkina Faso : Vision Afrique à travers « Mon leadership, ma fierté » forme 440 leaders
Croix-rouge burkinabè : La journée mondiale des toilettes célébrée à Dapélogo
Droits de l’homme : Le Haut-commissariat des nations unies réitère son soutien au Burkina
Bassin du fleuve Niger : Fin de la 40e session ordinaire du conseil des ministres
Sakina Sawadogo visite LeFaso.net : « Nous sommes passés saluer et remercier le personnel et nos bienfaiteurs »
Séminaire syndical des douaniers : Un cadre d’échanges entre acteurs pour redynamiser l’administration douanière
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés