Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’autonomie et l’indépendance peuvent se transformer en égoïsme et en licence, l’ambition en cupidité, un désir effréné de réussir à tout prix.» Barack Obama

Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • dimanche 9 mai 2021 à 21h30min
Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

Blaise Compaoré et Zéphirin Diabré se sont parlé à Abidjan, lors du séjour de ce dernier en terre d’Eburnie. Selon nos confrères de Jeune Afrique, le ministre d’Etat, chargé de la Réconciliation nationale a échangé avec l’ancien président sur son probable retour au pays, alors que la justice l’a mis en accusation dans le dossier Thomas Sankara et douze de ses compagnons.

Selon Jeune Afrique, cette rencontre est une première, depuis la chute de Blaise Compaoré en octobre 2014, renversé par une insurrection populaire. A cette époque, rappelons-le, Zéphirin Diabré, était le chef de file de l’opposition politique.

Selon toujours Jeune Afrique qui cite un proche de Blaise Compaoré, le président ivoirien, Alassane Ouattara, et trois proches de l’ancien président, ont assisté à « cette rencontre préparée depuis plusieurs semaines ». Même si pour l’heure, cette information n’a pas été confirmée par la présidence ivoirienne, le journal révèle que les discussions ont tourné autour du retour à Ouagadougou de l’ancien chef d’État.

Ce dernier figure parmi les quatorze coaccusés retenus par la chambre d’accusation du Tribunal Militaire de Ouagadougou dans l’affaire Thomas Sankara.

A en croire Jeune Afrique, qui cite une source proche de Zéphirin Diabré, le ministre d’Etat a tenté de convaincre l’exilé de rentrer au bercail et d’assister au procès, tout en « lui promettant notamment que sa sécurité serait garantie s’il revenait au pays ».

Notons que lors de la campagne électorale de novembre 2020, le président-candidat Roch Kaboré avait déclaré ceci lors du meeting de clôture du Mouvement du peuple pour le progrès : « La réconciliation nationale ne consiste pas simplement à faire rentrer 20 personnes qui eux-mêmes ont décidé de quitter le Burkina Faso. La réconciliation nationale, c’est plus de 5000 dossiers, de Burkinabè qui ont été frustrés, traumatisés, des crimes de sang... Ce sont ces dossiers qui nous intéressent à la réconciliation. Je dis et je répète, tout le monde peut rentrer au Burkina Faso. Nous sommes une terre de démocratie. Mais, il y a un mais. Si tu as des problèmes avec la justice, tu devras répondre d’abord ».

Le calendrier judiciaire sera-t-il celui du politique ? Wait and see !

Lefaso.net
Avec Jeune Afrique

Vos commentaires

  • Le 8 mai à 18:22, par Ka En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

    Ce qui est dit, est dit : Et Roch Kaboré, Président du Faso l’a confirmé : ’’’’’’’’’’’’’’’’’’La réconciliation nationale, c’est plus de 5000 dossiers, de Burkinabè qui ont été frustrés, traumatisés, des crimes de sang... Ce sont ces dossiers qui nous intéressent à la réconciliation. Je dis et je répète, tout le monde peut rentrer au Burkina Faso. Nous sommes une terre de démocratie. Mais, il y a un ’’mais.’’ Si tu as des problèmes avec la justice, tu devras répondre d’abord ».’’’’’’’’’’’’’

    Et Roch Kaboré sans son entourage au boubou blanc sans culotte, est un homme de parole, un Pf qui fait ce qui est bien pour le pays sans tenir compte des états d’âme des uns et des autres. Seules comptent la justice pour toutes et tous, la paix et la stabilité pour aller vers le progrès et le développement.

    Tout le loisir des voyages touristique du ministre de la réconciliation et autre ne sont que du verbiage : Au niveau juridique, il existe un ou deux articles de la loi, qui autorise d’extrader de Blaise Compaoré vers son pays d’origine. Et s’il ne veut pas rentrer pour affronter la justice de son pays, c’est un bon débarra.

    D’ailleurs, si Blaise Compaoré veut rentrer dans son pays, personne ne l’empêche, simplement il doit passer par la justice de son pays. Alors arrêtez ce cinéma, car Blaise Compaoré est un individu poursuivi comme tout criminel : Tout le monde doit savoir que vouloir tout faire conduit inexorablement à la dérive morale. Blaise Compaoré ne peut pas être libre de faire tout ce qu’il veut en ayant des poursuites judiciaires derrière ses fesses : Si on le donnait ce privilège, il fallait le faire avec tous les Burkinabé qui violent les lois, ou tuent qui ils veulent, là où ils veulent. Un repris de justice comme Blaise Compaoré ne peut rien faire de ce qui nous arrive, ou la réconciliation. Car, La réconciliation est l’œuvre de tous, elle n’est pas l’apanage ni l’exclusivité du microcosme politique, qu’il soit ou non représentatif. S’il y a une volonté ferme et clairement revendiquée du peuple à se réconcilier, la réconciliation s’imposera d’emblée aux décideurs et il leur suffira d’en prendre acte.

    Répondre à ce message

    • Le 9 mai à 13:31, par R En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

      Mr Ka, vous dites "Roch Kaboré sans son entourage au boubou blanc sans culotte, est un homme de parole, un Pf qui fait ce qui est bien pour le pays sans tenir compte des états d’âme des uns et des autres...." Moi j’aimerais savoir qui est cet entourage qui a une influence négative sur le président ? Mr Ka , en ce mois béni de Ramadan, je souhaite que Dieu vous donne la paix du cœur et vous débarrasse de la haine du prochain quelque soit sa religion. Aimer Dieu c’est aimer ses créatures. Aimer son prochain c est aimer l être humain. Vous ne pouvez pas juger les gens selon leurs apparences

      Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 19:22, par Chs En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

    Avec toutes les personnalités mentionnées qui ont assisté à cet entretien “savamment préparé “, on ne peut pas affirmer que Zéphirin Diabré a rencontré l’ancien président Blaise Compaoré “en catimini”.......

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 19:24, par Sacksida En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

    Ecoutez si le retour de Blaise compaore n’est pas un probleme pour lui meme depuis 6 ans, alors ca ne peut pas etre un probleme outre mesure pour son pays d’origine le Burkina Faso. Pendant 27 ans il a ete un President du Faso durant lesquels bien sur des bons cotes et des mauvais cotes ont jalonnes sont regime ; notamment des crimes de sang et celui de son compagnons d’armes Thomas Sankara. Il a fait des choses pour contenter la France, alors il doit accepter d’assumer ses responsabilites devant la Justice du Burkina Faso. L’on ne va pas torpiller le Burkina Faso et ses institutions judiciaires pour les beaux yeux de Blaise compaore. Nul n’est au dessus des lois et du Burkina Faso. Lui au moins il a la chance d’etre en vie car il y’en a d’autres depuis des annees qui sont sous terre du fait des crimes de sang sous son magistere. Donc que notre justice nationale fassent sont travail et cela n’exclus pas evidemment la Reconciliation sincere des fils et fils du Burkina Faso. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 19:45, par caca En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

    C’est du n’importe quoi. L’ex-Président Blaise Compaoré mérite mieux que cette sauvagerie. Faite simplement réconciliation et laissez le Monsieur en paix.

    Répondre à ce message

    • Le 9 mai à 13:56, par Mafoi En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

      @caca qui pue toujours mauvais,si ton mentor bilaise kouassi né compaoré valait quelque chose,il n’allait pas fuir comme un mal propre pour se réfugier quelque part tout en reniant sa nationalité.En plus s’agissant de votre fumeuse réconciliation qui ressemble à l’arnaque du siècle,pour ne prendre qu’un seul exemple,comment on peut se réconcilier avec un criminel qui refuse de dire à la nation entière où se trouve le corps du capitaine charismatique Thomas Sankara ?Ceci pour vous faire comprendre que le Burkinabè lambda comprend vos manigances et elles ne passeront pas.En effet,la place de bilaise kouassi né compaoré,c’est la prison pour le restant de sa minable,misérable et indigne vie

      Répondre à ce message

      • Le 9 mai à 16:34, par caca En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

        Mafoi à votre civilité, mais permettez moi de vous dire tout le respect.
        Cependant, vous pouvez faire un déplacement en Côte d’Ivoire comme l’a fait le ministre des tunnels. Sans la démocratie instauré par son excellence vous savez où vous serez actuellement. La liberté d’expression demande aussi la tolérance.
        Que Dieu bénis son excellence Blaise Compaoré. Le Psaume 91 : 1 dit ceci que mille tombent à ton côté et dix milles à ta droite, tu ne seras pas atteint. De tes yeux seulement tu regarderas la distribution des méchants.

        Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 20:35, par Nabayouga En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

    Blaise compaoré alias kouassi blaise compaoré ne peut pas ne pas être jugé et conda3car personne ne diure de sa culpabilité dans les assassinats de sankara, norbert zongo, watamou lamien,oularou clement ouedraogo, patrice zagré, babou paulin bamouni, le juge nebié, dabo boukari, Guillaume sessouma,,il y en a tellement que je ne peux pas tous les citer....beouindé Christophe, tois les assassinats de koudougou, les compagnons de sankara........
    La réconciliation passe par le procès et kouassi blaise compaoré doit soulager sa conscience en disant au peuple burkinabè ce qu’il a fait du corps de sankara.
    Si par hasard Roch devait amnistiier ce criminel, je demande au peuple burkinabè, cemme il l’a toujours fait ,de sortir massivement pour dire non a l’imposteur. La place de kouassi blaise compaoré est est à la maca pour toujours car aucune peine n’est a la hauteur de ses crimes. Peuple burkinabè soyez pour dire non aux crimes impunis.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 21:54, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

    On vous regarde seulement...

    Emile Kaboré, le "passionné de Blaise Compaoré" ferait partie des personnes ayant participé à la rencontre avec Zéphirin Diabré, et aurait déclaré qu’il fallait que le politique mette fin aux poursuites en justice pour que Blaise Compaoré puisse rentrer. Ce qui démontre à souhait à quel point il est (mais ne l’a-t-il pas toujours été) décâblé des réalités de ce pays. La réconciliation, ce n’est pas d’assurer l’impunité des bourreaux et d’ordonner aux victimes d’oublier et de pardonner.

    Il semble avoir oublié qu’en Octobre 2014, la police, la gendarmerie, le RSP et les activistes pro-Compaoré tous réunis n’ont pu ni s’opposer à l’insurrection, ni faire réussir le coup d’état qui l’a suivi. On ne peut pas combattre et vaincre tout un peuple révolté.

    Si Roch Kaboré peut assurer la sécurité de Blaise Compaoré s’il rentre au pays, c’est justement parce qu’il y aura une procédure judiciaire en cours et que les gens attendront la justice. S’il s’amuse à amnistier ou gracier tout ce beau monde, ils n’ont pas intérêt à rentrer car PERSONNE ne pourra garantir leur sécurité.

    La rancœur, le sentiment d’injustice et le ras-le bol ne sont pas des facteurs de paix et les victimes et leurs proches sont nombreux. Et dans le mouvement, même le régime de Roch risque d’y laisser des plumes s’il veut absoudre les crimes au nom de la réconciliation.

    On en revient à ce que nous disons depuis longtemps sur la "réconciliation" : Chacun la définit selon sa situation et ses objectifs, vérité et justice pour certains, impunité et amnistie pour les autres. Il va falloir choisir et le temps semble venu.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 02:29, par Nabiiga En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

    L’adage anglais le dit très bien : ’Celui qui est déjà par terre, n’a plus peur de toute chute’

    Voilà ! Primo, Blaise fut chassé par la rue ; il a donc chuté de son perchoir présidentiel. Il s’est exilé loin de son fief de Ziniaré pour se réfugier chez ses beaux-parents, cela représente une deuxième chute. Comme si cela ne suffisait pas, le crime de sang qu’il a remué et a fait remuer ciel et terre pour pour qu’il ne surgisse plus, s’est bel et bien surgit conséquemment, il est demandé au Burkina devant un juge militaire pour répondre de ce dont il est reproché dans ce crime de sang. Face à ces innombrables chutes, faut-il encore attendre pour se faire prier de rentrer au pays ? Où, et comment, va-t-il encore chuter car il est déjà par terre ? Ce qui est certain, si le tribunal le trouve coupable, il ne sera pas condamné à une peine de mort mais à une peine d’exclusion criminelle. De quoi a-t-il peur alors ? Avoir élu domicile chez ses beaux-parents, n’égale-t-il pas à une peine d’exclusion criminelle car à mon humble avis, dans les deux situations, ce sont sa fierté individuelle, sa conscience et son honneur qui sont engagés. Qu’il n’attende plus qu’on lui prie de rentrer ; qu’il le fasse de son propre gré, tête haute, tout honte bue.
    Mon conseil pour le Capitaine : rentrer mon Capitaine passer ta vieillesse proche des siens. Ils peuvent te rendre visite à la MACA sans trop de peine. Venir te voir en Côte d’Ivoire leur coûte cher. Il faut les épargner de cette hémorragie financière. Voilà

    Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 09:56, par Lejuré En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

      Je crois que nous perdons notre temps et notre argent à vouloir concilier l’inconciliable.
      1- la situation actuelle est que le pouvoir de RMCK, l’opinion publique nationale et africaine, n’accepteront pas un retour de BC au Faso sans jugement. Notamment sur l’affaire de l’assassinat de Sankara ;
      2- BC ne reviendra pas ici tant qu’il n’aura pas la certitude de ne pas passer devant un tribunal. Et on ne pourra jamais l’extrader tant que l’autre est là.

      Donc, c’est mieux que nous économisions nos salives, notre temps et notre argent et que nous nous débrouiller sans lui. Ceux qui attendent de voir BC devant un tribunal militaire au Faso avant de se réconcilier avec les autres burkinabè risquent d’être des éternels insatisfaits.

      Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 03:29, par Sodre Nobilo En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

    Je vous emprit tous nul n’est au dessus de la loi

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 04:20, par Dieu Est Fort En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

    Waiiii ! C’ est Dieu qui est fort. C’ est Blaise comme ca ? Donc, il est humain comme nous tous, hein ! Si Blaise devait quitter cette terre sans payer un peu, j’ allais dire que Dieu n’ est pas juste. Blaise n’ a pas compris que la France et l’ Europe n’ ont pas d’ amis. Ils vous utilisent et apres, c’est vous qui etes miserables. Regardez Bokassa en centrafrique, Abdallah et Soily aux Comores, Mobutu au Zaire. Meme le soit- disant sage d’ afrique qui a pille son pays, actuellement sa richesse mal acquise a ete volee par une femme qui placait ses sous en Suisse. Eyadema n’a meme pas eu le droit de mourir sur la terre mais dans ;lpes airs. Idirss Deby a ete massacre au front par un coup fumeu et remplace par son fils adoptif.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 09:40, par Ka En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

    ‘’’’’R’’’’’ Je voudrais éviter de polémiquer longtemps sur ce sujet, mais puisque tu m’interpelle, voici mon conseil à ta phrase. ‘’’’’C’est au moment du jeune ou tout le monde souffre pour être pardonner par Dieu, qu’il faut dire la vérité afin chacun réfléchisse deux fois. Pour te répondre chaudement avant que les rusés cassent leur jeune, je n’ai pas le temps de te faire réfléchir par les versets du St. Coran dont je pouvais te les citer te disant de dire la vérité, rien que la vérité en ce moment précis, car la religion musulmane est une religion de paix et non une religion pour utiliser de l’argent afin de forcer un individu à abandonner son terrain pour ceux qui ont des miettes. "Pourquoi le gouvernement se mêle de ce que la justice a été dite ? D’abord nul n’a le droit de décider pour la justice. Si tu es concerné ce que j’ai dit, souffre, ce qui est dit est dit, surtout si c’est la vérité. A toutes et tous les musulmanes et musulmans de bonne foi du monde entier, je vous souhaite une bonne fin de Ramadan, et que Halla vous protège avec toutes vos familles : Ce souhait va a tous mes voisins musulmans dont nous mangerons ensembles le jour ‘’J’’ comme chaque année.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 09:51, par Vérité Indiscutable En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

    Depuis quand on va négocier pour que quelqu’un se présente à la Justice ? Il est convoqué, donc soit il se présente lui-meme, soit on l’arrete ; il n’y a rien à négocier. La Justice c’est la Justice. L’Exécutif doit s’éloigner au maximum de cette chose-là. Pour le moment on le dit simplement à qui gouverne.
    Zéphyrin commence à délirer maintenant. On lui a déjà dit que ce morceau là va l’enfoncer et il n’en prend pas note. Certainement sa descente aux enfers n’est plus loin.
    On vous attend seulement !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 16:06, par lewang En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

    C’est Dieu qui est fort et incomparable ! sinon Blaise quémander son retour àu BF ! qui l’aurait cru ? Il suffisait seulement d’un clic qu’on barre les routes avec des hors la loi du RSP qui prenaient le pays pour son champs ! Si tu es toujours en vie, ne comptes pas tes dents, dit l’adage !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 18:05, par Je ne suis pas un Yes Man !!! En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

    Arrêtez avec ce tohu bohu ! Tout est mis déjà en scène ! Un semblant de justice ensuite, Amnesty générale et Blaise est amené à Ziniaré pour être installé. Cette mise en scène est connue depuis des années et confirmée par des Barrons de la république. Il a pris la nationalité ivoirienne, mais c’est quoi même ? On a pas d’autres chats à fouilletter ou quoi ? Comment peut-on exécuter ses semblables pour le NAM, et chercher à se refugier sous l’Amnesty présidentielle ! Roch gagne quoi même dans tout ça ? Vraiment arrêtez cette histoire avec cet Ivoirien de Blaise Compaoré !

    Par je ne suis pas un Yes Man !

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 19:07, par Kouka En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

    C’est DIEU qui est FORT. Je ne suis pas riche mais je suis HEUREUX et COMBLE que DIEU m’ait permis de voir la chute de Blaise, la débandade du RSP, la déculotté de Diendéré, et enfin, cérise sur le gâteau, le jérémiades de Blaise pour rentrer nuitamment au pays. Vraiment, DIEU a comblé ma vie plus que celle de Bill Gates. Vraiment je suis HEUREUX de ma petite et très riche vie vécue au Faso des moments historiques. Je n’en reviens toujours pas. Tout ça pour moi, Hé DIEU MERRRRRRRCIIIIIIIIIIIIIIIIII,

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 20:30, par Ka En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

    Merci mon ami SOME : Dans le commentaire de ‘’’R’’’ il y a de pris part. Et ce que je peux confirmer, c’est que le prochain soulèvement populaire au Burkina sera contre les ministres musulmans au gouvernement, ou responsables des institutions, et les pasteurs manipulateurs comme ceux qui ont poussé I. Zida à goudronner une rue pour aller prier. Ou les conseillers de Roch Kaboré au boubou blanc, chechia rouge au perchoir qui prennent les miettes des imans radicaux et les offrir des terrains retirés des pauvres pour construire des mosquées maudites.

    Quant aux vomissements de ’’’’R’’’’’ c’est un non-sens qui prouve son manque de maturité. Je me rappelle en 2014 a BOBO, les gorilles de Salia Sanou m’a refuser l’entrée au meeting de soutien au referendum pour un sénat couteux et le tripatouillage de l’article 37 dont sa lettre et son esprit interdisent tout président du Faso de briguer 3 mandats présidentiels consécutifs, par ce que j’ai voulu avertir a la première dame qu’elle fait une fausse route en écoutant les conseillers au boubou blanc sans culotte dessus. C’est ce que je voudrai avertir à Roch Kaboré de ce qui va arriver dont ’’’R’’’’ ne saisit pas.

    Et comme je ne cesse pas de le dire, ’’’Ceux qui ne se rappellent pas du passé sont condamnés à le répéter. Et c’est ce qui se passe exactement dans notre pays en 2021 avec la réconciliation déguisé pour faire venir un repris de justice sans passer par la justice en s’appuyant qu’il ne faut pas l’humilier : Donc les autres ont droit à l’humiliation sauf Blaise Compaoré ?
    Quelle humiliation y a-t-il à dire la vérité ?
    Y-a-t-il égalité devant la justice ou pas ?
    Surtout qu’on remarque que ce gouvernement lèche les pieds des imams radicaux pour des miettes. Nous vivons dans un éternel recommencement, malgré tout ce que nous avions vécu dans le passé, nous faisons toujours les mêmes erreurs comme si ces problèmes n’avaient jamais existés.’’’’

    Mon ami SOME, ‘’’’dénoncer les choses qui ne vont pas n’est ni une offense ni une atteinte à la sécurité nationale. Bien au contraire, c’est une aide vers la perfection (qui, quoi qu’il en soit, n’est pas de ce monde...)’’’’

    Et sans parti pris, remontons l’histoire récente de notre pays et représentons-nous ce pays avec Blaise Compaoré qui était victime de ses conseillers au boubou blanc sans culotte dessus, ambassadeurs, négociateurs avec les terroristes pour libérer les otages et partager le magot, qu’aurions-nous vécu sous ces vendeurs d’illusions, dans un cas ou un autre ? Non ‘’’R’’’ laisse-nous avertir Roch Kaboré avant que ce mauvais entourage comme celui de Blaise Compaoré ne le détruit.

    Si ce n’est pas nous les internautes de bonne foi qui le disent, ce ne sont pas les conseillers au boubou qui le feront. Avec ce que nous voyons, "l’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité ; seule la lumière le peut. Le vernis du mensonge finira par tomber un jour et vous découvrirez la face hideuse de ce que vous défendez comme le cas de Blaise Compaoré. Ici les manipulateurs au boubou nous font reconnaître que ce pouvoir a un don certain pour monter en épingle des petits riens et en faire des événements d’envergure planétaire comme demander simplement ADO d’extrader Blaise Compaoré directement a la MACA comme Habré en attendant son jugement.

    Qu’il vient ou pas, le mal ou le bien revient toujours à l’origine. Ne soyez pas étonné si une personne riche devient pauvre du jour au lendemain. Ou si certaines personnes perdent la vie dans des conditions pitoyables ou dramatiques. Comme il est mentionné dans la Bible, on récolte ce que l’on sème. Aujourd’hui, tout le monde sait que Blaise Compaoré est un homme comme tout Burkinabé qui a commis un délit. Mais le malheur est que ces politiciens ventriloques, nous font nous mentir tout le temps ! Honte aux vendus ! Car, tant qu’il n’y aura pas de vraie justice dans notre pays, il serait inutile de continuer à tricher car le peuple est mûri : Surtout, " pour la majorité - silencieuse - des musulmans ou chrétiens du Burkina, leur foi n’est pas la seule composante de leur identité ;" les vrais musulmans et les vrais chrétiens de notre pays se définissent aussi par leur nationalité, leur famille, leur travail, leur humanité... Alors que les faits de certains musulmans bien placés dans la société et qui ont le pouvoir, sont contraires à leur croyance.

    C’est pourquoi, construire la cohésion sociale et réussir la réconciliation tant voulu, imposent un préalable : déconstruire les mythes comme ces ministres ou imams, pasteurs, qui se croient tout permis, les contre-vérités et les idées reçues, afin de restructurer les mentalités. Panser les plaies par la justice pour restaurer la capacité d’écoute et de pardon.

    Conclusion : Madame ou Monsieur ‘’’’R’’’’ Ce que font l’entourage au boubou sans culotte de Roch Kaboré, c’est de l’anarchie, et le désordre et l´anarchie ouvrent la porte à tous les abus en poussant chaque individu à obéir à son propre sens de la justice et non pas à obéir à une justice commune. Dans une situation de désordre, c’est la « loi de la jungle » qui s’installe. Le désordre permet ainsi la réalisation d´une plus grande injustice.

    .

    Répondre à ce message

    • Le 15 mai à 09:50, par SOME En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

      Mon ami Ka comme tu le dis, on est la sur ce site pour conscientiser, et non pour faire le show. On se comprend !
      Quant a cette histoire de reconciliation, il faut dire que Roch s’est fait victime de lui meme des le depart : il a choisi la fameuse voie diplomatique, et ce des le lendemain de son accession au pouvoir et par le conseil de ses faux conseillers infiltres autour de lui. Tu comprends pourquoi des le depart j’ai critiqué cette decision et une certaine posture de Roch. Aujourd’hui il se retrouve de plus en plus coincé. Mais il refuse de choisir une voie fondamentale qui seue reste la solution s’il veut sauver sa peau et le pays : cette voie il la connait !

      " les vrais musulmans et les vrais chrétiens de notre pays se définissent aussi par leur nationalité, leur famille, leur travail, leur humanité... Alors que les faits de certains musulmans bien placés dans la société et qui ont le pouvoir, sont contraires à leur croyance.
      C’est pourquoi, construire la cohésion sociale et réussir la réconciliation tant voulu, imposent un préalable : déconstruire les mythes comme ces ministres ou imams, pasteurs, qui se croient tout permis, les contre-vérités et les idées reçues, afin de restructurer les mentalités.
      "

      On voit le cirque aujourd’hui en afrique et au burkina. Roch croit que ces mythes marcheront necessairement. Je ne me permettrai pas de faire une lecon sur les mythes et croyances a toi (probablement a caca et autres mais pas toi). Roch peut tout reussir mais il a fait le mauvais choix tactique. J’espere avoir tort, mais paas pour l’instant !
      SOME

      Répondre à ce message

      • Le 17 mai à 09:00, par Ka En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

        Mon ami SOME avant d’aller au fond de ce que j’avance, je vais être bref afin que tu sache que tout ce qui arrive dans ce bas monde comme malheur, guerre, racisme, division, viennent des religions, surtout de celles ou ceux qui les pratiquent avec de mauvaise foi. Alors ne soit pas étonné que j’adhère totalement à ton point de vue sur les religions.
        Tu dis : ’’’’’’Roch croit que ces mythes marcheront nécessairement. Je ne me permettrai pas de faire une leçon sur les mythes et croyances à toi (probablement à caca et autres mais pas toi). Roch peut tout réussir mais il a fait le mauvais choix tactique. J’espère avoir tort, mais pas pour l’instant !’’’’’’’’’’’
        Oui mon ami SOME, tu l’as bien précisé, ‘’’’’Pas Ka :’’’’’

        Ka a vu des des proches de Blaise Compaoré avec tous les atouts de supers musulmans, mais qui sont resté parmi le mauvais entourage qui a conduit la chute de leur mentor. Roch avec les mêmes personnes qui l’entourent, ce sont ces mêmes personnes qui vont causer sa chute s’il s’entête à ne pas revoir la copie de son entourage.

        Oui mon ami SOME, tu l’as bien précisé ‘’’’Pas Ka.’’’’ J’ai appris de m’informer sur les religions, car ce sont les religions qui sont nos problèmes depuis la nuit des temps.
        Les religions sont des idéologies pour tenter de contenir la nature réelle de l’être dit humain. Et comme je ne cesse de le répéter en connaissance de cause, ‘’’’’’’Les animaux n’ont pas de religion, mais uniquement l’instant de leurs besoins et ça fonctionne très bien, les cycles sont immuables et dans le respect de la nature telle qu’elle est :’’’’’’’’ Mais l’homme y vient souvent pour défaire cet équilibre au nom de sa science, voire ce qu’il croit être son devoir pour diverses raisons, et il détruit tout.
        Les gens ont autant d’opinion sur le Dieu, qu’il croit exister que le nombre de croyants, ce qui fait énormément d’interprétations et tant de comportements aussi.... Croire en sois est déjà bien à mon sens, et je suis d’avis avec toi que tout ce que nous projetons, nous le récoltons. Roch Kaboré le comprendra trop tard certainement.

        Tous les excès nuisent, et l’excès des pratiques religieuses aussi à un moment donné ; il suffit de voir le monde actuel et même sans cela, toutes les églises et autres mosquées qui fleurissent dans tous les coins de rue, mais qui ne sont que des lieux pour attrapes nigauds en mal de reconnaissance et de trouver leurs voies. Dieu, et ce qui ne regarde que moi, à tout donné déjà pour que chacun ait ce qu’il veut ici-bas, mais le problème, c’est que la majorité croit que c’est l’argent seul qui est le Graal, alors que... Tu peux manger simplement, avoir un endroit pour t’abriter et être en bonne santé et que cela SUFFISE A TON BONHEUR SUR TERRE.

        Mais si tu veux des voitures, des femmes, des maisons et tout le tintouin, alors qu’une voiture peut te suffire, une femme aussi et même sans télé tu peux vivre, alors là tu commences à souffrir et c’est toi qui te fait du mal pas autrui.

        Tu dis ‘’’Pas toi :’’’’ C’est pourquoi je t’ai dit au début de mon message que je me suis informé sur les religions depuis ma jeunesse en faisant un effort de lire le Coran et la bible, et je rejoins celles ou ceux qui ont relevé que la comparaison n’a pas sa place entre les deux religions pour mettre l’accent sur ce qu’elles auraient toutes deux de mauvais en elles, j’appelle cela du parallélisme de mauvaise foi pour justifier des actes ignobles que sont les attentats par ceux qui les font afin de justifier leurs croyance s’il en ait de leur Dieu qu’ils nomment Allah avant de tuer.

        Et pour savoir la cause et l’origine, il faut connaitre l’Islam, et aussi le Christianisme, surtout l’histoire des deux prophètes dont leurs actes sur terre étaient différents. Te l’expliquer donnera un sujet de polémique dont je ne tiens pas. Mais les musulmans comme les chrétiens connaissent parfaitement cette différence. Oui mon ami SOME, je sais de quoi je parle avec des conseillers du présidents qui ne sont que des profiteurs. Le coran, comme la bible enseignent la paix et loyauté, tant dis que ceux qui ont le pouvoir et se disent Chrétiens et musulmans, font le contraire. C’est pourquoi le plus grand nombre récoltent ce qu’ils sèment. Merci de me lire.

        Répondre à ce message

        • Le 19 mai à 15:13, par SOME En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

          Dieu, et ce qui ne regarde que moi, à tout donné déjà pour que chacun ait ce qu’il veut ici-bas, mais le problème, c’est que la majorité croit que c’est l’argent seul qui est le Graal, alors que... Tu peux manger simplement, avoir un endroit pour t’abriter et être en bonne santé et que cela SUFFISE A TON BONHEUR SUR TERRE
          Que dire de plus sinon que certains ne peuvent pas acceder a ce que tu expliques tellement ils se sont enfermés dans une certaine conception qui les rend esclaves alors qu’eux ils se croient heureux
          SOME

          Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 17:26, par Badiel En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

    Bonjour à tous : les analyses, les inquiétudes, et les points de vue que j’ai pu lire et comprendre sont à mon avis bien conséquentes : c’est pour dire en d’autres termes "cessons de nous diviser et avoir des divergences sur un bien commun à tous qui est le Burkina Faso et sa justice. Un gouvernement, je le considère comme un client qui prend une chambre juste pour passer la nuit dans d’un hôtel et dès le matin il rend les clés, paie les frais et s’en va. Certaines nuits sont décorées de rêves et d’illusions si bien que, pour la plupart des occupants de ses chambres, ils pensent à les réanimer, à les confirmer et à les rendre réelles. Pourtant, certains rêves se réalisent bien à l’exception de celles qui sont désapprouvées par l’hôtel qui vous héberge à cette nuitée. Bref c’est une parabole. Fin de citation …
    Sachez tout simplement que Blaise a été utilisé, manipulé, divertis, calomnié et encourager par la France (système impérialiste). Passant de l’esclavage bénis par le Vatican à l’exploitations de l’homme exercée par les puissances économiques, de la colonisation subie à l’apartheid, de la manipulation des consciences aux guerres mondiales passées, de l’oppression à l’ingérence politique, des crises économiques provoquées aux incitations, de la mondialisation au PASS de la déstabilisations politiques stratégiques aux printemps de l’OTAN , des divers projets de renforcement et de coopération aux djihadisme et toutes ses formes annexes, de l’abandon de Blaise aux fuites de responsabilités de la France.
    Ainsi sommes-nous manipulés jusqu’à ce que nous soyons réduits à rien. Telle est la volonté de la France. C’est elle qui planifie, qui prévois, et qui organise notre devenir, notre avenir, avec ses experts rompus qui n’ont rien d’autres à faire que de développer des stratégies et plan décennaux quinquennaux, centenaires de déstabilisation et de maintien dans la crise perpétuelle du Burkina Faso juste pour nous affaiblir d’avantages, nous diviser pour pouvoir mieux régner. Je souhaite à tous les burkinabè un éveil de conscience élevé pour cerner l’aspect occulte du diable qui est juste en face de nous qui fait que nous nous divisons. C’est vrai je suis d’accord que sur certains aspects concernant Blaise COMPAORE, il y va de soi que justice soit rendue sur le dossier Thomas SANKARA et ses compagnons mais pas sans la France. La France aussi a quelque chose à voir dans tout ça.
    Revenons sur le cas spécifique de Blaise COMPAORE en exil. Pour que ce programme de réconciliation nationale ait une chance de réussite, ce gouvernement et ceux d’à venir, devraient être encouragé et soutenu par tous les filles et fils du Burkina Faso. La France ne souhaite pas une unité et une paix durable au Burkina Faso, de peur de perdre ses intérêts et de voir certaines coopérations se réduire si non refusées.
    Pour cela, je soumets à l’appréciation de tous, en particulier les magistrats, et le Chef de l’Etat de prendre en compte la complicité de la France pour ses ingérences dans les faits préparatifs et suivants du 27 octobre 1987 à Ouagadougou. Donc si Blaise COMPAORE n’agissait pas pour ses intérêts à lui seul, mais pour aussi les intérêts d’une tierce partie (en ne citant pas de nom), les présumés devraient être représentés par une instance qui convient, pour comparaître devant les tribunaux pour complicité de meurtre. Cependant, Blaise COMPAORE qui s’est fait abandonner par ses complices aura des aveux devant les tribunaux qui eux, apprécierons.
    En effet, c’est une fois les voiles tombées que tous les systèmes d’illusions et de manipulations tomberont. Nous osons espérer que nous ferons un grand pas dans la maîtrise, la gestion et la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes au Burkina Faso. C’est vrai, vous ne voyez pas le lien direct voilé entre :
    ////réconciliation nationale au Burkina Faso,
    //// dossier Thomas SANKARA,
    ////terrorisme au Burkina Faso.

    BADIEL

    CONSULTANT INDEPENDANT

    Répondre à ce message

    • Le 19 mai à 15:23, par SOME En réponse à : Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini

      tu fais une bonne analyse contrairement a quelques amuseurs egocentristes qui viennent faire leur show
      Je reproche a roch de prendre les choses "a la legere" croyant qu’il peut amadouer ceux d’en face. Il s’est laissé prendre consciemment danas le piege et continue : errare humanum est, persevare diabolicum. La guerre civile qu’il tente de nous eviter (ce qui est tout a son honneur, c’est son role) on nous l’imposera lorsqu’il sera trop tard pour nous et que les populations ne sont meme pas informées de qui est qui reellement et qui fait quoi. Alors on pourra les utiliser plus facilement. On le voit dans l’est avec les gens de fada. Ensuite ce sera l’oeuvre des cellules dormantes qui sont deja dans nos administrations et nos villes et campagnes. Vois ce que font les eleves, certains syndicats, etc.
      SOME

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : L’opposition maintient sa demande de démission du Premier ministre et du ministre de la défense
Burkina Faso : L’Assemblée nationale forme ses agents de liaison au respect des règles de déontologie administrative
Burkina Faso : Le dialogue politique s’ouvre dans un contexte sécuritaire très difficile
18 juin 1940 : Sankara Zouli et d’autres soldats burkinabè sont morts ce jour-là pour la France
Burkina : Le Cadre de dialogue politique, un sectarisme politique ?
An II de l’Appel de Manéga : C’est aussi "un pas vers la réconciliation", une marche à Ziniaré pour la paix, le 26 juin 2021
Nouvelle-Calédonie : Le Pr Augustin Loada conduit une mission de l’ONU sur la révision des listes électorales
MPP-France : La sous-section de Bordeaux fait peau neuve
Burkina : Le président Roch Kaboré et Jacques Ouédraogo dans l’affaire Pazani, lauréats des Prix Manéga de la Paix 2021
Assemblée nationale : La commission CJEEC réunie à Koudougou pour renforcer les capacités de ses membres
Assemblée Nationale : Les députés membres de la CAGIDH outillés sur les modes d’élection des représentants des exécutifs locaux
Réconciliation nationale : Les capacités des autorités déconcentrées et des points focaux de la région du Centre renforcées
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés