Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En élection, il faut à la fois espoir et audace.» François Hollande

Meeting de clôture du MPP : « Comment peut-on anticiper sur des fraudes ? », s’étonne le candidat Roch Kaboré

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Élections 2020 • LEFASO.NET • vendredi 20 novembre 2020 à 21h33min
Meeting de clôture du MPP : « Comment peut-on anticiper sur des fraudes ? », s’étonne le candidat Roch Kaboré

Pour son meeting de clôture, ce vendredi 20 novembre 2020 à Ouagadougou, le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès à la présidentielle, Roch Kaboré, a fait stade comble. Sans détours, le candidat des « orangers » a pris le contre-pied de ses adversaires sur des sujets tels que la lutte contre le terrorisme, la réconciliation nationale et les rumeurs de tentatives de fraudes. En plus du soutien des partis de l’alliance politique de la majorité présidentielle, le candidat à sa propre succession peut désormais compter sur la « loyauté » de Nathanaël Ouédraogo du Mouvement démocrate (MODEM).

Tout comme à Bobo-Dioulasso, au meeting d’ouverture, les militants du parti du peuple pour le progrès ont pris d’assaut le stade du 4 août, pour la grande messe de clôture de la campagne électorale. Sur toutes les lèvres, c’est le « coup K.O. » au soir du 22 novembre 2020. Mais avant d’y arriver, Roch Kaboré a « vendu » une dernière fois son bilan dans plusieurs secteurs et exposé ses ambitions. « Nous voulons regarder vers l’avenir pour construire un Burkina de sécurité, pour permettre aux nombreux déplacés de regagner leurs terres, pour faire qu’il y ait une meilleure santé, une école performante… »

Le MPP a fait stade comble pour son meeting de clôture

« La réconciliation nationale ne consiste pas simplement à faire rentrer 20 personnes… »

Parlant de sécurité, Roch Kaboré a lancé des pics à ses adversaires sur leurs projets de négocier avec les terroristes une fois élu. « Certains disent que s’ils arrivent au pouvoir, ils vont négocier avec les terroristes. Si vous ne les connaissez pas, comment allez-vous négocier avec eux ? Cela montre à souhait que c’est en réalité ces personnes qui veulent détruire notre pays ».

Dans son discours, Roch Kaboré a également abordé le sujet de la réconciliation nationale. « La réconciliation nationale ne consiste pas simplement à faire rentrer 20 personnes qui eux-mêmes ont décidé de quitter le Burkina Faso. La réconciliation nationale, c’est plus de 5000 dossiers, de Burkinabè qui ont été frustrés, traumatisés, des crimes de sang... Ce sont ces dossiers qui nous intéressent à la réconciliation. Je dis et je répète, tout le monde peut rentrer au Burkina Faso. Nous sommes une terre de démocratie. Mais, il y a un mais. Si tu as des problèmes avec la justice tu devras répondre d’abord ».

Une vue de militants faisant le tour de la piste en scandant des slogans du ’’coup KO’’

Roch « l’étonné »

L’autre question abordée par le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès, ce sont les alertes d’éventuelles fraudes données notamment par des candidats comme Zéphirin Diabré. « Depuis plus d’un an, nous avons engagé des concertations entre les partis de la majorité et de l’opposition pour que nous ayons des élections transparentes, propres pour que le Burkina Faso, malgré les difficultés donne l’exemple d’une démocratie qui avance. Je voudrais noter la grande surprise que j’ai d’entendre certains dire qu’ils sentent des odeurs de fraude. Je me demande s’ils n’ont pas la maladie dont on parle » a ironisé Roch Kaboré.

« Comment peut-on anticiper sur des fraudes ? Ces gens sont tellement troublés qu’ils ne savent plus comment se passent les élections. Ils accusent le MPP de préparer des bulletins dans des imprimeries pour pouvoir gagner les élections. Si ce n’est pas quelqu’un qui n’a pas de bon sens. La CENI organise les élections et tous les bulletins de la CENI sont paraphés. Comment peut-on aller fabriquer des bulletins pour venir mettre dans les urnes pour avoir des bulletins nuls. Cela n’a aucun sens », conclut Roch Kaboré.

Pour Daouda Simboro de l’APMP, Roch Kaboré est ’’l’homme de la situation’’

« Notre candidat est le seul homme de la situation »

Pour la présidentielle du 22 novembre, Roch Kaboré peut compter sur les partis de la majorité présidentielle. Au nom de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP), Daouda Simboro, dissident de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a déclaré : « A l’APMP, notre conviction est établie. Notre candidat est le seul homme de la situation. Dans le contexte qui est celui du Burkina Faso, il faut un leader qui soit à la fois un homme ferme et conciliant ».


Lire aussi Scrutin du 22 novembre : « Des informations nous reviennent qu’il y a des officines secrètes... », relaie Zéphirin Dabiré


L’anecdote de Daouda Simboro sur Zéphirin Diabré

Pour Daouda Simboro, Roch Marc Christian Kaboré est le meilleur de tous et les autres candidats en sont témoins. D’ailleurs, il contera une anecdote : « J’ai été témoin, il y a cinq ans de l’incantation d’un candidat. Suivez mon regard et vous saurez de qui je parle. Il a dit que si Dieu sait que lui, candidat, ne pourra pas assurer le bonheur du peuple burkinabè, alors il implore Dieu qu’il donne le pouvoir à un autre que lui. Eh bien, mes chers camarades, Dieu l’a entendu, il y a cinq ans. Il ne lui a pas donné le pouvoir. Il l’a donné à Roch Marc Christian Kaboré. Il n’en sera point autrement cette année encore. Il en sera ainsi car nous avons le champion toutes catégories confondues ».

Nathanaël Ouédraogo a réaffirmé le soutien du MODEM au candidat Roch Kaboré

« J’ai un avenir car je suis dans le camp des vainqueurs »

Et sur le ring, le Mouvement démocrate a déjà fait son choix. Son président, Nathanaël Ouédraogo, démissionnaire de l’UPC, aperçu il y a quelques jours à un meeting du Mouvement du peuple pour le progrès, a appelé à voter le candidat Roch Kaboré, « la force tranquille et le capitaine capable de conduire le Burkina Faso ». Sans ressasser le passé et les circonstances de son départ de l’UPC, Nathanaël Ouédraogo a lancé : « J’ai un avenir car je suis dans le camp des vainqueurs. Le MODEM a un avenir parce que le coup K.O. a été téléchargé ».

Notons que plusieurs grosses pointures de la musique africaine ont presté au cours de ce meeting qui a duré à peu près deux heures trente minutes. Il s’agit notamment de Floby, Dicko Fils, Oumou Sangaré, Fadal Dey et Innoss’B qui ont fait danser les militants et autres responsables à la tribune officielle sur les tubes du moment. Rendez-vous a été donné aux électeurs au soir du dimanche 22 novembre 2020.

HFB
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 20 novembre à 22:17, par Vérité Indiscutable En réponse à : Meeting de clôture du MPP : « Comment peut-on anticiper sur des fraudes ? », s’étonne le candidat Roch Kaboré

    Depuis quand le coupable a automatiquement avoué sa culpabilité ? L’étonnement du coupable est règle courante dans toutes les affaires louches. Donc M. l’Etonné confirme son forfait. C’est justement cela qui démontre que Zéph a raison. Mais gare à celui qui fraudera. Nous allons le démasquer. Wait and see !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Tchrrrrrr !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 23:09, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Meeting de clôture du MPP : « Comment peut-on anticiper sur des fraudes ? », s’étonne le candidat Roch Kaboré

    Franchement, il y a un candidat qui est vraiment troublé et c’est très inquiétant. Peut être la fatigue de la campagne après la pré-campagne ? Après avoir déjà participé à 1 présidentielle, 2 législatives et 2 municipales, il semble encore ne pas savoir que :

    * Le bulletin, unique, est convoyé depuis la CENI et encore signé sur place par deux membres du bureau tirés au sort sur place. S’il n’est pas conforme à tout ça, le bulletin est nul. Impossible de préparer des bulletins ailleurs et venir frauder.

    * Même si vous disposez de toutes les informations sur un électeur, et même de sa carte d’électeur, vous ne pouvez pas voter à sa place.

    * Tous les partis peuvent envoyer leur observateurs dans les bureau de vote. Ils vérifient tout, des urnes transparentes au dépouillement en passant par les opérations de vote. Impossible de bourrer les urnes ou manipuler les bulletins. Les PV de dépouillement sont faits sur place et ils en ont copie. C’est ainsi aussi dans les centres de compilation. On ne peut rien faire dans leur dos.

    * La CENI n’a pas à attendre un quelconque "ok" de parti pour proclamer les résultats. C’est la publication des résultats provisoires par la CENI qui ouvre la porte au réclamations. Celles-ci sont adressées au conseil constitutionnel,qu’elles concernent le décompte ou des fraudes supposées. .

    * Un parti ou candidat mécontent des résultats provisoires de la CENI ne lance pas de "mot d’ordre à ses militants" pour faire du désordre. Il dispose de 7 jours pour saisir le conseil constitutionnel, qui doit lui répondre sous 14 jours.

    Ou alors ce n’est pas la fatigue mais la découverte de sondages (très) défavorables (personne ne me fera croire que ce technocrate n’a pas commandé ses propres sondages depuis longtemps !).
    Il y a de quoi perdre le Nord et adopter en catastrophe la stratégie de Trump ?

    Mais à titre préventif, un bon repos dès ce vendredi soir jusqu’à Dimanche midi serait recommandé dans son cas.

    Ordonnance signée Dr Démocratie

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre à 00:27, par Sans fraude En réponse à : Meeting de clôture du MPP : « Comment peut-on anticiper sur des fraudes ? », s’étonne le candidat Roch Kaboré

      Les burkinabè sont surpris de savoir que il ya tout cet argent dans le pays tandis que la misère a gagné tout le monde. Nous doutons des sources de votre financement. vous n’êtes pas la solution mais le problème. Zeph Tout comme les candidats républicains ont raison de s’attaquer à vos principes de prédateurs . On voit partout vos employés à la tâche, collecte des numéros de carte d’électeurs, ordonner des sondages fictifs, labelliser tous les véhicules de l’État. Durant toutes ces campagnes vous n’avez pas parlé de votre programme car catastrophique.
      En 2015 Zeph était venu te féliciter avant la proclamation. Cette année le peuple ne veut plus cela. Nous disons la compilation dans le calme et la vérification par tous . En 5 ans vous avez fait pire...

      Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 23:54, par Nabiiga En réponse à : Meeting de clôture du MPP : « Comment peut-on anticiper sur des fraudes ? », s’étonne le candidat Roch Kaboré

    Hé Roch, va t’asseoir seulement sur ton fauteuil présidentiel et n’écoute pas Zeph. C’est une guerre psychologique que Zeph est en train de mener. Il sait qu’il ne gagnera pas et pour bien se positionner pour berner le peuple qu’il a gagné, à l’instar de Donald Trump, il faut préparer ses militants en les faisant savoir qu’il y aura de fraude électorale ; non, il n’y en aura point. N’est-ce pas une très bonne stratégie pour sauver la face.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre à 11:52, par Diongwale En réponse à : Meeting de clôture du MPP : « Comment peut-on anticiper sur des fraudes ? », s’étonne le candidat Roch Kaboré

    .
    Je me souviens d’élections municipales où les résultats accordaient un siège au parti au pouvoir, et un siège au parti de l’opposition. D’exceptionnelles conditions de sécurité avaient surveillé le transport des résultats, et pourtant ça n’a pas empêché qu’arrivés a Ouga les procès-verbaux accordaient les deux sièges au parti au pouvoir !
    Est-ce que la CENI est davantage fiable maintenant qu’à l’époque, je n’en sais rien, mais ce qui est sûr c’est que les élections ne seront vraiment transparents que le jour où chaque citoyen pourra vérifier sur le site de la CENI les résultats bureau par bureau, et être son propre contrôleur !

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre à 20:19, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Meeting de clôture du MPP : « Comment peut-on anticiper sur des fraudes ? », s’étonne le candidat Roch Kaboré

      On organise des élections au Burkina Faso (pas en Haute Volta !) depuis 1991. La CENI a été crée en 1998, justement pour corriger les failles de l’organisation des élections par le ministère de l’administration du territoire.

      Donc je ne sais pas de quand date votre anecdote et si elle vraie, mais ce n’est pas forcément à la CENI qu’il faut demander des comptes.

      NB : Maintenant, chaque délégué de chaque parti dans le bureau de vote a une copie du PV de dépouillement. Difficile de changer un PV quand y a de nombreux exemplaires signés...

      Répondre à ce message

  • Le 21 novembre à 16:01, par saraphin Pierre En réponse à : Meeting de clôture du MPP : « Comment peut-on anticiper sur des fraudes ? », s’étonne le candidat Roch Kaboré

    Monsieur Nathanaël Ouédraogo du Mouvement démocrate (MODEM), vous dites que vous avez un avenir car vous êtes dans le camp des vainqueurs. Vous ne voyez pas loin et je puis vous assurer que vous êtes allé dans le vide.

    Vous vainqueur sera battu au second tour par l’UPC. Comme vous êtes des nomades politiques qui ne PENSEnt qu’à votre PANSE, vous reviendrez Yada Yada à l’UPC dès début janvier 2021 pour négocier votre retour. Quel Yadayadahimse politique ?

    Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre à 20:49, par Séraphin Pierre En réponse à : Meeting de clôture du MPP : « Comment peut-on anticiper sur des fraudes ? », s’étonne le candidat Roch Kaboré

    Monsieur Nathanaël Ouédraogo du Mouvement démocrate (MODEM), vous dites que vous avez un avenir car vous êtes dans le camp des vainqueurs. Vous ne voyez pas loin et je puis vous assurer que vous êtes allé dans le vide.

    Votre vainqueur sera battu au second tour par l’UPC. Comme vous êtes des nomades politiques qui ne PENSEnt qu’à votre PANSE, vous reviendrez Yada Yada à l’UPC dès début janvier 2021 pour négocier votre retour.

    Quel Yadayadahimse politique ?

    Wait and see.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
EN DIRECT - Elections 2020 au Burkina : Proclamation des résultats provisoires des législatives
Résultats des législatives du 22 novembre : Le NTD enjambe l’UPC, le CDP revient en force
Présidentielle et législatives 2020 au Burkina : Leçons des élections
Législatives 2020 au Burkina : Les dissidents de l’UPC reviennent à l’hémicycle sous la bannière du MBF
Assemblée nationale : Le PAREN, une voix éteinte !
Elections 2020 au Burkina : « L’intérêt égoïste a pris le dessus sur l’intérêt général », regrette Me Ambroise Farama
Législatives 2020 au Burkina : Liste provisoire des députés MPP 2020-2025
Élections législatives 2020 au Burkina : Maxime Koné rempile dans la Kossi avec le MPP
Burkina : « L’élection du 22 novembre s’est révélée libre, fiable et transparente » selon une coalition d’ONG et associations africaines
Élections 2020 au Burkina : “ Le double scrutin est réputé libre, sincère, crédible, fiable et démocratique” pour l’Institut Africa Solidarité
Élections couplées 2020 au Burkina : La mission d’observation de l’institut Africa solidarité félicite les acteurs
Législatives 2020 au Burkina : A Banfora, une plainte en justice contre le Nouveau Temps pour la Démocratie accusé de fraudes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés