Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Tchad : Le Conseil de paix et de sécurité de l’UA exhorte les militaires de transférer le pouvoir aux civils

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • samedi 24 avril 2021 à 10h46min
Tchad : Le Conseil de paix et de sécurité de l’UA exhorte les militaires de transférer le pouvoir aux civils

Deux jours après la mort du président tchadien, Idriss Déby Itno, le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) a tenu sa 993e réunion sur la situation sociopolitique au Tchad. Dans un communiqué rendu public le jeudi 22 avril 2021, cette instance a donné sa lecture sur ce qui prévaut au pays du Toumaï.

Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) dit condamner « dans les termes les plus énergiques les actes ayant entrainé la mort du président Idriss Déby Itno », et souligne la nécessité urgente d’enquêtes approfondies sur les circonstances afin de traduire les auteurs en justice.

Cet organe chargé de faire exécuter les décisions de l’UA exprime sa profonde préoccupation face à la recrudescence de la violence, de l’insurrection et de la rébellion, et son corollaire, l’insécurité et les tensions politiques accrues dans toute la région du Sahel.

Le conseil exhorte « les forces de défense et de sécurité tchadiennes et toutes les parties prenantes nationales à respecter le mandat et l’ordre constitutionnel, à s’engager rapidement dans un processus de restauration de l’ordre constitutionnel et de transfert du pouvoir politique aux autorités civiles, conformément aux dispositions pertinentes de la Constitution de la République du Tchad, et à créer les conditions propices à une transition rapide, pacifique, constitutionnelle et sans heurts ».

Dans le même document, l’organe souligne la nécessité urgente d’un dialogue national inclusif entre toutes les parties prenantes au Tchad, dans le but de restaurer l’ordre constitutionnel et appelle toutes les parties prenantes tchadiennes à s’engager immédiatement dans le dialogue national. A cet effet, le Conseil de paix et de sécurité réitère aux partenaires du Tchad, la nécessité d’élaborer une stratégie globale et intégrée pour faire face à cette situation désastreuse et empêcher la détérioration de la stabilité sur le continent.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 avril à 17:17, par Mafoi En réponse à : Tchad : Le Conseil de paix et de sécurité de l’UA exhorte les militaires à transférer le pouvoir aux civils

    Ce fameux conseil de paix et de sécurité de ce machin nommée union africaine aurait mieux fait de se taire car il n’y aura jamais une enquête sur l’assassinat d’Idriss Déby.Même si par extraordinaire une enquête devait se faire,qui la mènera ?Réponse:Ce sont les mêmes qui l’ont abattu froidement à la présidence et non sur un champ de bataille comme ils veulent bien faire avaler cette thèse aux crédules,qui mèneront leur parodie d’enquête.Pour faire simple,c’est comme demander à un assassin d’enquêter sur le même crime qu’il a commis.En effet dans cette affaire Idriss Déby qui n’est d’ailleurs pas ma tasse de thé,il suffit d’avoir un peu de jugeotte pour se rendre compte que nous sommes en face d’un assassinat crapuleux parceque le débile Idriss Déby s’est cru tout beau avec ses écarts de langage envers son protecteur alors qu’il n’était qu’un simple petit vassal de cette même France sinon dans la réalité,il n’était rien.Pour preuve,une simple petite manipulation mentale de son fils et de quelques généraux tchadiens de la part des services secrets français a suffi pour que nous assistions en direct à ce parricide avec un tir dans la tête,un autre dans le dos et le tour est joué puisque dans la foulée,un conseil militaire de transition est annoncé et surtout un chartre est vite brandi donnant les pleins pouvoirs au meurtrier d’Idriss Déby à savoir son propre fils.Donc c’est la preuve que l’assassinat d’Idriss Déby était planifié de longues dates mais à la fin,il fut grossièrement maquillé en blessure ou mort les armes à la main au combat.Du grand n’importe quoi.D’ailleurs à supposer que cette thèse soit vraie,était-il au front entrain de se battre tout seul contre les rebelles ?Si tel était le cas,c’est qu’il était vraiment débile car dans mon entendement,avant d’arriver à loger directement à moins de 10 m des balles à la tête,au dos d’un président,il faudra un carnage inouï qui commence par la liquidation des petits soldats qui sont là à l’encercler à distance sans pouvoir le voir.Ensuite il y a les autres du cercle concentrique et qui sont plus proches du président tels que des généraux,des ministres etc... ect....!Mais curieusement dans cette affaire abracadabresque,Idriss Déby serait blessé ou mort tout seul au combat sans aucun officier,sans aucun ministre,sans aucun lacrou à ses cotés,ce qui constitue pour un maréchal,une fin pathétique puisque tous ses ministres sont toujours vivants,tous ses généraux pètent la forme et cerise sur le gâteau,même la garde prétorienne composée de militaires subalternes qui assuraient la sécurité de ce dieu vivant à très longue distance ne déplorent aucun blessé ou perte en vie humaine dans ses rangs.Moralité de l’histoire,lorsque tu signes un pacte avec le diable,il ne faut pas chercher à le trahir sinon tu te retrouveras un jour avec une balle dans la tête.A bon entendeur,salut pour les autres vassaux de cette même Françafrique que sont les ado,macky sall,alpha condé,paul biya,ali bongo,sassou n’guesso sans oublier un certain bilaise kouassi né compaoré qui est maintenant obligé de se cacher dans les jupons de sa belle famille sans broncher car sauvé in extremis par une exfiltration rocambolesque par la même France qui l’avait instrumentalisé en 1987 comme on le voit avec ce petit idiot mahamat deby pour qu’il assassine Thomas Sankara en lui promettant le bonheur éternel.Résultat des courses,blilaise kouassi né kouassi reste à ce jour un moins que rien et il le demeurera à jamais

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés