Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve» Antoine De Saint-Exupéry

Environnement : Le FPDCT renforce la ceinture verte de Ouagadougou avec des plants

Publié le dimanche 30 août 2020 à 13h13min

PARTAGER :                          
Environnement : Le FPDCT renforce la ceinture verte de Ouagadougou avec des plants

Le Fonds Permanent pour le Développement des Collectivités Territoriales (FPDCT) a reboisé ce samedi 29 août 2020, la ceinture verte de Ouagadougou, dans le quartier Tanghin. C’est la deuxième fois que le fonds intervient sur ce site. L’objectif du jour, remplacer les plans morts et reverdir le reste de l’espace.

Le FPDCT s’est engagé à protéger l’environnement. Pour cela, il a pris l’engagement de reverdir deux hectares au niveau de la ceinture verte d’Ouagadougou. Ce samedi 29 août 2020, les travailleurs du fonds sont allés mettre en terre des plans. Pour le directeur général du FPDCT Bruno Dipama, l’objectif de la présente activité est de remplacer les plants qui n’ont pas survécu au précédant reboisement. Il a expliqué que cela est dû à la mise en place tardive des grillages de protection. Aujourd’hui, le système de protection est une réalité.

La directrice régional de l’environnement du Centre Haoua Fofana a invité les autres structures à emboiter le pas du FPDCT

Une centaine de plants ont été mis en terre. Il s’agit principalement d’arbre ombrageux. Des espèces comme le Baobab ont aussi été plantés. La protection et la survie des plants tiennent à cœur les agents du FPDCT. C’est pourquoi, un puits a été réalisé. Bruno Dipama a rassuré qu’un forage sera par la suite érigé. Pour la surveillance et l’arrosage, le directeur général a rassuré qu’une disposition sera prise avec les riverains surtout les femmes maraichères pour la gestion efficiente des lieux. « Nous allons œuvrer ensemble pour que l’entretien soit meilleur » a-t-il conclu.

c’est sur cet espace de deux hectares de la ceinture verte que le FPDCT a décidé de reverdir

L’acte du FPDCT est salué à sa juste valeur par les premiers responsables de l’environnement de la région du Centre. La directrice régionale de l’environnement Haoua Fofana a indiqué sa satisfaction de voir le site protégé. Pour elle, il serait difficile de mettre des hommes partout pour surveiller l’espace. Mais, le grillage vient assurer une survie certaine des plantes. Les animaux en divagations ne pourront pas les détruire. Elle a profité de l’occasion pour elle, pour inviter les autres organisations et institutions à prendre le pas du FPDCT. Avant la mise en terre des plants, les forestiers ont pris le soin d’expliquer aux environnementalistes du jour, comment planter un arbre.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

PARTAGER :                          

Vos commentaires

  • Le 31 août 2020 à 11:39, par Davila En réponse à : Environnement : Le FPDCT renforce la ceinture verte de Ouagadougou avec des plants

    Comme d’habitude, on plante et on voit après la protection des plants et le forage. D’ici 6 mois, il y a aura un autre article disant avec fierté que l’on a encore remplacé les plans morts, et qu’un forage sera érigé.... Où comment dilapider l’argent ! Combien a coûté cette inauguration ? Certain qu’elle a couté plus que l’action elle-même. Reveillez-vous

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Changement climatique : Un forum pour trouver des solutions novatrices
Burkina/Assainissement : La commune de Ouagadougou a mal à ses ordures
Amélioration du cadre de vie : Sur les traces du bosquet du ministère des Finances
Lutte contre la sécheresse : « En 50 ans d’existence, le CILSS a contribué à inscrire le Sahel dans l’agenda international », selon Dr Abdoulaye Mohamadou
1er Sommet africain du climat : Les énergies renouvelables comme alternative
Pertes et préjudices liés aux changements climatiques : La Confédération paysanne du Faso consulte les acteurs pour la mise en place d’un fonds
Ouagadougou/Gestion des déchets et entretien des caniveaux : « Si, on prend quelqu’un et on lui fait faire des travaux d’intérêt commun en plein jour, ça va dissuader les autres », conseille le directeur de la salubrité publique
Burkina/Plateau central : La Banque de l’union met en terre une centaine de plants et dresse son bilan
Ganzourgou/Environnement : WaterAid Burkina Faso et l’Agence de l’eau du Nakambé dans un élan de défense du barrage de Bougré
Ouagadougou/Assainissement : « C’est difficile de sanctionner quelqu’un à qui vous n‘avez pas donné d’autres possibilités que de poser l’acte condamnable » regrette un agent municipal
Burkina/Environnement : L’association VIIM offre 200 plants à des ménages du quartier Nonsin de Ouagadougou
Opération de curage de caniveaux à Dédougou : « Ça ne sert à rien de vider si … », dénonce un citoyen de la ville
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés