Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas le cri mais le vol d’un canard sauvage qui dirige le troupeau pour voler et suivre.» Proverbe chinois

Cour des comptes : Un procureur général et deux conseillers installés

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 29 juin 2020 à 22h05min
Cour des comptes : Un procureur général et deux conseillers installés

Le premier président de la Cour des comptes, Jean Emile Somda, a procédé à l’installation de trois membres de sa structure, au cours d’une audience solennelle ce lundi 29 juin 2020, à la Cour de cassation de Ouagadougou. Il s’agit du procureur général près la Cour des comptes et de deux conseillers.

Le magistrat Tézougou Mathieu Kohio est désormais le nouveau procureur général près la Cour des comptes du Burkina Faso. Ce lundi 29 juin 2020, il a été officiellement installé, au cours d’une audience solennelle qui a connu la présence des acteurs des instances judiciaires du Burkina.
Fort de ses 35 ans d’expérience en tant que magistrat, Tézougou Mathieu Kohio a occupé plusieurs postes au ministère de la Justice. Le plus récent, c’était celui de conseiller à la Cour des comptes.

Thomas Ouédraogo et Magloire Dabré (en toge rouge) ont prêté serment avant de siéger au poste de conseiller à la Cour des comptes

Selon le premier président de la Cour des comptes, Jean Emile Somda, compte tenu de son expérience, le nouveau procureur général « va beaucoup apporter à la Cour des comptes, car c’est un excellent choix ». Dans son discours d’installation, le procureur général Kohio n’a pas manqué de présenter « les points saillants » de sa vision pour « relever le défi de la modernisation du parquet général et répondre aux exigences légitimes de nos concitoyens ». Résumée en quatre principaux axes, la vision du procureur consiste, dans un premier temps, à réorganiser et dynamiser le parquet général. « Ma démarche à ce niveau va consister en un renforcement des capacités des membres du parquet général », a-t-il indiqué.

Le premier président de la Cour des comptes, Jean Émile Somda (au milieu), a présidé les deux audiences

« La Cour des comptes n’est pas connue des populations »

« On gagne en équipe ou on perd en équipe ». Ce sera le crédo de Tézougou Mathieu Kohio dans son deuxième axe qui va concerner la synergie d’actions avec le siège. Le nouveau procureur général veut également animer un cadre de concertation avec les parquets des autres juridictions. Il s’agit, entre autres, des Cours d’appel, des institutions de contrôle telles que l’Autorité supérieure de contrôle de l’Etat et de Lutte contre la corruption (ASCE-LC) et les inspections générales des finances.

Le nouveau procureur général près la Cour des comptes, Tézounou Mathieu Kohio

Et pour que toutes ces actions soient connues du grand public, Tézougou Mathieu Kohio compte miser sur la communication comme quatrième axe de sa vision. « Mon ressenti est que la Cour [des comptes] n’est pas connue des populations, encore moins ses activités », a-t-il déclaré.

L’installation du procureur général Tézougou Mathieu Kohio a été suivie d’une autre audience pour la prestation de serment de deux nouveaux conseillers à la Cour des comptes. Il s’agit de Thomas Ouédraogo et de Magloire Dabré, tous deux inspecteurs de trésor.

La photo de famille

Le bâtonnier de l’Ordre des avocats du Burkina, Paulin Salembéré, présent à cette cérémonie d’installation et de prestation de serment, a félicité le nouveau procureur général près la Cour des comptes.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Vaccination contre le Covid-19 au Burkina : La grosse préoccupation du premier CASEM 2021 du ministère de la Santé
Lâcher de moustiques génétiquement modifiés à Bana : Deux ans après, les habitants du village apprécient
Burkina : Des cadres de l’administration publique et de la société civile se forment en suivi-évaluation et en SIG
Entrepreneuriat au Burkina : 300 jeunes bénéficient de kits et de fonds de roulement
Santé de la reproduction : Les acteurs de la santé des Hauts-Bassins s’imprègnent des résultats de la phase 2, round 8 du projet PMA
Burkina Faso : Un grave accident de la circulation fait un mort et d’importants dégâts matériels
Lutte contre le chômage au Burkina : Une campagne nationale pour instruire les jeunes sur les opportunités de financement
Burkina Faso : L’Assemblée nationale évalue sa stratégie de promotion du genre au cours de la VIIe législature
Région du Sahel : Les acteurs analysent les causes des conflits communautaires et les mécanismes de prévention
Gaoua (province du Poni) : Une invasion de chauves-souris à la base des coupures d’électricité, selon la SONABEL
Médias : Communiqué relatif à l’appel à projets de reportages et d’enquêtes
Ecole nationale de sous-officiers d’active (ENSOA) : 69 sous-officiers fin prêts à servir sur les champs de bataille
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés