Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka De son émission \" Archives d’Afrique

Réseaux sociaux : « Tu n’insulteras pas, … », voici sept pratiques à éviter

Accueil > Actualités > Multimédia • • mercredi 10 juin 2020 à 15h30min
Réseaux sociaux : « Tu n’insulteras pas, … », voici sept pratiques à éviter

La popularité de l’utilisation des réseaux sociaux n’est plus à démontrer. L’objectif recherché dépend de l’utilisateur. Ces espaces qui participent à la promotion de la liberté d’expression par excellence connaissent des bonnes et mauvaises pratiques. Dans notre rubrique Astuces TIC, avec la collaboration de Privat Belem, étudiant en communication et journalisme, nous vous proposons sept pratiques à éviter sur les réseaux sociaux.

Insulter une personne

Dans l’exercice de la liberté d’expression, il y a des gens qui en abusent jusqu’au point d’injurier les autres. Même si quelqu’un vous insulte, « restez courtois et essayer de raisonner la personne ». Si cette technique ne marche pas, Priva Belem vous conseille de masquer ou supprimer les commentaires discourtois. Si la personne figure sur votre liste d’amis, vous pouvez la retirer. « Souvenez-vous, vous êtes le seul maître de votre mur sur Facebook. Sur Twitter comme sur Instagram, vous avez la possibilité de bloquer les personnes que vous jugez nuisibles ».

Partager un lien sans avoir lu le contenu

Il arrive des fois où les gens partagent les liens d’articles parce qu’ils ont trouvé le titre accrocheur. Or, il y a des titres accrocheurs mais les contenus sont pauvres. « Soyez vigilants ! Prenez toujours le soin de lire le contenu d’un article avant de le partager ».

Partager une publication pour suivre la masse

Le suivisme est à proscrire. Le nombre de partage d’une publication, de like ou de vue d’une publication n’est pas un gage de fiabilité. Ce n’est pas parce que beaucoup partagent une information que celle-ci pourrait être vraie. Ça peut être un fake news. « Donc vérifier l’information à la source avant de faire quoi que ce soit ».

Publier l’image d’une personne sans son consentement

Le droit à l’image est un droit qui vous permet de faire respecter la vie privée d’une personne. Ainsi, il est nécessaire d’avoir l’accord de la personne avant d’utiliser son image. « Si l’image est déjà publiée, vous pouvez demander le retrait de votre image par celui qui l’a diffusée. Si celui-ci refuse, vous pouvez entreprendre une action en justice ».

Annoncer le décès d’une personne

Vous vous imaginez être informés du décès d’un des vôtres sur les réseaux sociaux ? Un double choc. « Il y a des voix officielles et autorisées pour annoncer le décès d’une personne. Cette voix officielle, c’est celle de la famille du défunt ». Arrêtez de chercher des like sur la mort des gens !

Je ne dirai jamais Allô patron, je suis mon propre boss

Beaucoup d’internautes n’hésitent pas d’insérer cette phrase dans leur bio sur Facebook. Imaginez un seul instant que vous postulez pour un emploi et votre futur boss découvre la fameuse phrase sur votre profil. A l’entretien, il vous demande alors si vous êtes déjà votre propre boss, pourquoi vous venez chercher du travail par ici ? Dites, quelle sera votre réponse en tant que pseudo boss ? »

Gonfler vos compétences

Sur les réseaux sociaux, il est récurrent de voir des gens gonfler leurs compétences. Cette tendance est une mauvaise pratique qui risque de vous nuire avec le temps. « On peut se vendre » à travers un bon personnal branding. Mais le personnal branding ne consiste pas à mentir. C’est plutôt une manière de communiquer sur vous-mêmes en valorisant vos compétences, vos valeurs et vos actions.

Désormais avec ces astuces, nous pouvons utiliser les réseaux sociaux de manière à nous démarquer des mauvaises pratiques. N’oublions pas de partager ce conseil avec notre entourage afin d’avoir un espace de liberté d’expression plus saint.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Source : https://infosmajeures.wordpress.com/2020/06/08/sept-pratiques-a-bannir-sur-les-reseaux-sociaux/

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Offre d’emploi : Une rédaction recrute des web-journalistes
Droit de reproduction : Le BBDA veut « rétablir la justice » pour la presse écrite
Economie numérique : Le ministère et ses partenaires vulgarisent les résultats engrangés dans le secteur
L’Evénement : Votre no 425 du 10 juillet 2020 est disponible
Attaque contre le convoi du président Mathias TANKOANO : Le Conseil supérieur de la communication revient sur les faits
Régulation des médias : Le CSC outille les acteurs du processus électoral à Ouahigouya
Elections de novembre 2020 : Le CSC revisite les règles professionnelles et le contexte avec les journalistes
Affaires « 77 véhicules » et « 70 millions » : Les organisations professionnelles des médias condamnent les menaces contre la presse
Développement durable : Huawei s’y met à fond
Plateforme d’orientation Campusfaso : les acteurs accordent leurs violons pour sa dynamisation
AstuceTIC : Transformez votre smartphone en caméra de surveillance
Echéances électorales de 2020 : Le CSC prépare le terrain pour des élections apaisées
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés