Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Comme pour toute discipline, votre attitude ne s’améliorera pas d’elle-même. C’est pourquoi vous devez y veiller jour après jour» John C. Maxwell

Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mercredi 19 février 2020 à 23h15min
Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

La protection des populations est la priorité de tout gouvernement et doit être accentuée par ce temps de guerre contre le terrorisme. Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) s’incline une fois de plus en la mémoire des populations civiles massacrées ces derniers jours et émet le vœu de prompt rétablissement aux blessés.

Le constat est très amer, il y a de plus en plus de victimes civiles qui tombent sous les balles assassines des ennemis de notre peuple. Notre parti interpelle le pouvoir en place pour un déploiement sérieux des forces de défense et de sécurité dans certaines localités du pays. Les populations ne doivent plus vivre avec la hantise du qu’en sera-t-il demain ? Les populations doivent pouvoir vaquer tranquillement à leurs tâches quotidiennes et faire les échanges en toute quiétude dans les marchés sans la peur d’être attaquées.

Les croyants doivent pouvoir aller et prier sereinement dans les lieux de culte sans être inquiétés. C’est pourquoi notre parti s’insurge contre ce que l’on pourrait qualifier « d’abandon » des populations civiles qui subissent la furie des armes des terroristes. A savoir que des Burkinabè qui n’aspirent qu’à une vie paisible tombent chaque jour est révoltant. Il faut une assistance sécuritaire vigoureuse pour endiguer le mal et protéger les populations.

Aussi, nous invitons les populations à plus de vigilance et de coopération en signalant avec promptitude tout mouvement suspect aux forces de défense et de sécurité. Il faut avoir le courage dénoncer même des connaissances. C’est à ce prix que nous sauverons nos vies, celles de nos frères burkinabè, et aiderons à lutter efficacement contre le terrorisme.
Dans le même registre de la sécurité, la CENI a lancé l’opération d’enrôlement des électeurs dans certaines localités du pays. Tout en invitant les populations à sortir massivement pour se faire enrôler, nous attirons la vigilance du gouvernement à accroître la sécurité des populations et celle des agents recenseurs. Nonobstant les zones difficiles d’accès, il est plus que nécessaire et urgent de protéger les centres de recensement pour rassurer les populations qui viennent s’inscrire sur les listes électorales et protéger également les agents qui font le travail sur le terrain.

Par ailleurs, le Syndicat autonome des agents du ministère des affaires étrangères (SAMAE) a animé une conférence de presse le mercredi 12 février 2020, pour crier « haro sur le bradage de la diplomatie burkinabè » par le ministre Alpha Barry. Selon les propos des conférenciers, il y a une distribution abusive des passeports diplomatiques et de service à des individus de tout acabit, en violation des textes en vigueur. En plus, selon le SAMAE, il y a un « un mépris déconcertant du ministère dans la poursuite de nomination opaques, car les ambassades et les consulats souffrent de nominations fantaisistes pour récompenser des amis ».

Pour le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), cette sortie du principal syndicat du ministère des Affaires étrangères n’est pas hasardeuse. Car, ce ministère est le garant légitime de l’image du Burkina Faso à l’étranger. C’est pourquoi, ces déclarations qui dépassent le cadre du ministère des Affaires étrangères viennent rappeler que le statut de notre pays s’altère sérieusement et de jour en jour à l’étranger. Alors que le président Kaboré dénonçait ces pratiques lorsqu’elles se passaient sous le CDP et les laisse allègrement passer aujourd’hui. Il y a une déliquescence du pouvoir de nos jours.

C’est un secret de polichinelle que de croire que cette situation qui prévaut au ministère des Affaires étrangères est un cas isolé, car d’autres similaires se déroulent dans les autres ministères. Partout c’est la combine, les magouilles, et la volonté manifeste de récompenser des copains au lieu d’endiguer les difficultés qui minent les ministères pour ne pas dire le pays tout entier. Il est encore temps de sauver l’image du pays tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Démocratie - Progrès – Justice

Ouagadougou, le 17 février 2020

Pour le CDP

Le Secrétariat à la Communication

Zone contenant les pièces jointes

Vos commentaires

  • Le 20 février à 00:23, par Hamon En réponse à : Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

    Ça c’est un communiqué farfelu qui n’apporte rien de nouveau. Vous êtes en manque de publicités et pour vous faire voir vous faites des sorties hasardeuses pour amuser la galerie. Vous êtes sûrs que nos FDS ne peuvent pas être partout pour protéger la population. Pourquoi, vous ne suggérez pas que la population doit chercher des moyens pour se défendre dans le cadre du volontariat pour la défense de la patrie et notamment éviter les regroupements qui sont propices à des tueries de masse ? Il faut aider les gouvernants à éduquer la population pour un bon réflexe dans cette guerre qui nous a été imposée d’ailleurs par votre mentor jusqu’à preuve du contraire.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 00:48, par Zach En réponse à : Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

    A lire le titre de cet article, je n’ai plus envie de continuer pour ces raisons qui sautent a l’oeil :

    - l"Etat ne peut pas proteger toutes les "populations civiles" du pays

    - l’Etat a besoin de toutes les "populations civiles" du pays pour faire face au terrorisme jusqu’a l’endiguer totalement

    - l’Etat est aussi comme un homme. Tout comme le commun Burkinabe, il est assomme de toutes parts par des problemes a n’en pas decrire, certains meme naissant justement parce-qu’il est pauvre

    Donc, je ne vois comment il y a acception que l’Etat peut et doit tout faire. Et nous-meme alors ? Nous vivons le terrorisme, et il n’y a plus de temps a perdre. Mais que faisons-nous, chacun d’entre nous pour jouer sa parition ?

    Je ne suis pas politicien actif. Seulement, j’adore mon pays. Je suis fier d’etre Burkinabe. Je vous demande de faire fi de certaines lectures et considerations. Defendons tous ensemble la valeur d’etre Burkinabe.

    Répondre à ce message

    • Le 20 février à 10:27, par caca En réponse à : Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

      Il y a bien au Faso des internautes farfelus de honte, et inhumains. A lire que l’État ne peut rien faire pour assurer la sécurité de la population burkinabè est purement une aberration abominable. Ces internautes sans état d’âme oublient que le pouvoir d’état est une politique de campagne et non une monarchie de royauté. SVP, Si vous n’avez rien pour écrire parce que c’est le CDP qui réagi contre une performance du pouvoir en place. De grâce, ne mettez pas non plus ce pouvoir en difficulté. Vous ignorez complément la règle de la gouvernance. Mieux vaut se taire à jamais dans le forum.

      Répondre à ce message

    • Le 20 février à 11:29, par Yako En réponse à : Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

      Mon cher cette vision fataliste des choses chez les élites urbaines est inquiétante.Vous avez élu un président pour vous protéger et améliorer votre existence matérielle non seulement il a failli a sa mission,pire il abîme ce qui était considéré comme acquis.Malheureusement un certain nombre de personnes estiment que le gouvernement est de bonne foi,ce sont les moyens qui font défaut.Mais même l’enfer a été créé avec des bonnes intentions et pourtant...Mon cher quittez dans ça.Nous avons un gouvernement défaillant.Dans un pays normal le président en tire les conséquences dans l’intérêt du pays./

      Répondre à ce message

  • Le 20 février à 03:12, par Zimm En réponse à : Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

    À l’émission "The Foreign Desk" sur BBC, du 08 février dernier avec des chercheurs du domaine sécuritaire (donc du sérieux), certains ont conclu que le gouvernement du Burkina s’est "Globalement Effondré" face à l’ampleur des problèmes...

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 08:47, par Burkinameilleur En réponse à : Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

    Chers CDPistes c’est vraie que pendant votre règne le pays était dans une pAIX voilée ; mais ce qui est certain et sans vouloir défendre le Président RMCK, vous n’avez pas fait mieux pendant plus de 27 ans. Ne dit-on pas que le fils ne peut qu’hériter de ce que son père lui a légué ?. Tel père tel fils. Je retiens une chose en politique au BF : Le politicien cherche premièrement à nourrir son ’’MOI’’ ; le peuple c’est après. Regarder comment sont devenus tous ceux là qui sont sortis chasser BC une fois ministre, n’ont-ils pas retourner leurs vestes ?.
    En 2020 je préfère donner ma voix à un autre parti, mais JAMAIS AU GRAND JAMAIS un retour en arrière.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 09:08, par kap En réponse à : Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

    Entend que parti politique qui a gouverné ,et régné pendant 27 ans qu’avez vous fait pour prévenir cette situation ? Au contraire , vous l’avez favorisée. Alors vous avez votre part de responsabilité .

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 10:12, par caca En réponse à : Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

    Pour le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), cette sortie du principal syndicat du ministère des Affaires étrangères n’est pas hasardeuse. Car, ce ministère est le garant légitime de l’image du Burkina Faso à l’étranger. C’est pourquoi, ces déclarations qui dépassent le cadre du ministère des Affaires étrangères viennent rappeler que le statut de notre pays s’altère sérieusement et de jour en jour à l’étranger. Alors que le président Kaboré dénonçait ces pratiques lorsqu’elles se passaient sous le CDP et les laisse allègrement passer aujourd’hui. Il y a une déliquescence du pouvoir de nos jours.
    Vive le CDP, le parti de cohésion sociale, et de la démocratie au Faso. J’adore votre courage, Malgré tout ce parti mérite respect et encouragement.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 10:17, par le Nomade En réponse à : Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

    Quand on observe les differentes tueries qui on eu lieu au cours de ces deux derniers mois, le constat du CDP est une realite, les populations ont ete abandonnees a leur triste sort. Les djihadistes operent quand, comment et ou ils le veulent sans aucune reaction des FDS qui vienne toujours apres pour aider les populations a enterrer les morts ! Quelles sont les raisons de cet abandon ? manque de moyens, de volonte de se battre, non controle du gouvernement sur les FDS ? Dieu seul le sait parceque le gouvernement est silencieux et comme la loi interdit de critiquer les FDS tout le monde se tait et observe les pauvres se faire massacrer ! que Dieu le tout puissant sauve le FASO !

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 10:38, par Lom-Lom En réponse à : Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

    Si la honte tuait !! Sans être un militant du MPP ou autre de la mouvance présidentielle, je pense que le CDP gagnerait à se taire sur cette question car il n’a pas de leçon à donner aux Burkinabè. On finira par savoir qui fait tuer les Burkinabè sans armes dans leurs villages, maisons, mosquées, églises. Si le CDP a des solutions qu’il les applique car leurs militants sont également assassinés et ne pourront donc pas voter pour eux en Novembre prochain. Qu’ils ne se trompent pas encore longtemps, le peuple fier du Burkinabè se défendra bec et oncle jusqu’à la dernière goutte de sang contre ces obscurantistes arabisants qui rêvent de recoloniser l’Afrique par des voies malhonnêtes invoquant la religion musulmane. Je suggère que le CDP se trouve d’autres thèmes de campagnes, car ici, c’est d’office raté !

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 14:57, par Zoinabou Ouedraogo En réponse à : Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

    Quant est-ce que vous sortirez de cette lettargie ? Quant est-ce que vous sortirez de cette anesthésié générale ? Discuter n’a jamais sauvé personne. Agissez plutôt.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 18:20, par Le Financier En réponse à : Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

    Qu’est ce qui explique ces sorties hebdomadaires du CDP. Quelle est la finalité ? Quel est l’apport pour la lutte contre le terrorisme ou pour le développement du pays. Vraiment si le CDP a des contributions réelles, ça sera la bienvenue
    A ma connaissance, la campagne n’a pas encore commencé à moins que ce soit une campagne interne déguisée d’une aile du CDP face à l’autre aile pour dire qu’elle est proche du peuple et est plus légitime
    En tant que vrai patriote, soucieux de son pays et du sort du peuple, le CDP devra faire sa prochaine conférence de presse auprès des personnes qu’il estime être délaissée, car l’État c’est eux, c’est moi, c’est nous tous.
    Ça vaut mieux que de rester à Ouaga à faire des déclarations farfelues sur la situation nationale sur des problèmes qui ont leurs racines profondément ancrées depuis le règne de Blaise Kouamé et pour la résolution desquelles vous n’apportez aucune contribution. Il faut être borné pour croire que c’est sous le règne de Rock que le terrorisme s’est implanté au BF. Les terroristes étaient à la table du CDP et nous avions vu à la télé super Golf enturbanné comme un touareg aller libérer des otages ou dire qu’ils ont été informés par un de leur indicateurs qui dit avoir vu une boule de feu au nord du Mali lors du crash de avion de air Algérie. Le nord du Mali, tout le monde sait ce qui se passe là-bas, la même chose que vivent plusieurs localités du Burkina aujourd’hui.
    Ceux qui ont soupé hier avec le diable sont les donneurs de leçons d’aujourd’hui. Un peu de décence et d’intégrité SVP

    Répondre à ce message

    • Le 20 février à 20:27, par caca En réponse à : Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

      S’il y a un parti au BF qui mérite respect c’est bien vrai le CDP. Non seulement ce parti a géré le pays a adresser son économie, mais il a contribué un développement exponentiel de ce pays. Comme toutes œuvres humaines ne sont jamais parfaites, il a aussi connu des imperfection dont l’avènement des 30 et 31 octobre 2014, cependant, il a bien été jugé par le peuple. Exclue des élections en 2015 et malgré tout 6 ans après il demeure 3ème parti du pays. Ses leaders demeurent visionnaires et peuvent toujours apporter leur expertise pour le rayonnement du Burkina.

      Répondre à ce message

  • Le 21 février à 08:35, par M’ba pousga En réponse à : Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

    Monsieur Caca
    Votre "ligne éditoriale" a beaucoup évolué et je voudrais vous en féliciter. Vous avez évolué de la position d’un partisan inconditionnel du CDP (et de l’ancien régime) et de l’ennemi juré du MPP à celle d’un partisan du CDP qui cherche à contribuer à votre façon à l’amélioration des conditions d’existence des burkinabè. Vos post sont maintenant lisibles, je vous avoue que je ne les lisais plus. Tout le monde devrait en faire autant. Félicitations.

    Répondre à ce message

    • Le 21 février à 11:53, par caca En réponse à : Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

      M’ba pousga
      Je suis flatté de vos félicitations. A vous lire caca a bien évolué dans ses positions et vous oubliez certainement que les ennemis juré du CDP et de l’ancien régime furent les premiers à évoluer. Le MPP aujourd’hui confronté à leur propre gouvernance se cherche, dont c’est normal que nos prises de positions évoluent également. N’oubliez pas le CDP par son président a été décoré par le PF. C’est pour dire le changement social aujourd’hui vis-à-vis de ce parti républicain qui a tant souffert par l’ingratitude du peuple. Il fut un temps, très difficile pour ce parti et l’ancien régime, et j’ai adoré la continence des responsables à supporter injustement des injures et l’acharnement thérapeutique. Je reste moi-même caca selon la saison des injures des uns et des autres. Si vous pouvez toujours me lire tant mieux. Sinon caca demeure un inconditionnel pour la cause juste et pour moi on ne peut effacer historiquement la gestion du CDP et de l’ancien régime. Ils ont géré ce pays avec des résultats visibles toujours aujourd’hui et le Burkina a été félicité par les autres nations sous l’épopée du CDP avec le président Blaise Compaoré. Bon vendredi à vous !

      Répondre à ce message

  • Le 22 février à 13:19, par savadogo daouda En réponse à : Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

    Je pourais être tempter de vous croire,vous cdp.
    Mais avec vous il faut rester toujour prudent.
    Au debut certains des votres ont dit que si on les votait il allait arrêter le terrorisme comme si c’etait eux qui commandaient les attaques.
    Aujourd’hui vous dites que le regime actuel doit proteger les populations.Pourqoui maintenant pendant plus de quatre ans tous les burkinabè luttaient contre le fléau.Vous votre thème de campagne et de lutte contre le terrorisme c’est le retour de Blaise Compaorè et son systemes
    Ce que denonce le sameu se sont vos ancienes pratiques qui perdurent,subissez maintenant vous aussi et surtout en silence.
    On vous a subit pendants ces vingt sept ans d’arrogance de crimes,detournement et enrichissement illicites sans broncher.Ceux qui doivent se battre pour que ce ministre ne confonde pas cette institution avec ses biens privés c’est loin d’être vous puisque c’est votre lègue.
    J’ais toujours dennoncé la gestion de ce ministre mais je ne me joindrai pas à vous pour cette lutte,je prefererai même le laisser continuer jusqu’à ce qu’une sollution soi trouvée.
    On comprend votre inquiétude soudaine.Le fait pour vous de ne pas pouvoir silloner toutes les localités du burkina pour faire campagne reduit vos chances.
    Ainsi subitement vous- vous êtres rendus compte que vous aussi vous pouvez mourir et que dans les zones menacées vous aussi vous ne serez qu’une simple cible anonyme à eliminer,pour cela vous insistez pour une securisation circonstencielle et provisoire de ces sites pour que vous puisser aller battre campagne sans risque
    Non monsieur du cdp il y’aura securité pour tous le monde en tout temps et tout lieux ou alors pour personne

    Répondre à ce message

  • Le 25 février à 09:18, par burkindi En réponse à : Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »

    Au lieu de parler de la CENI et d’enrôlement, SAUVEZ DJIBO.Au lieu de parler de la CENI et d’enrôlement, SAUVEZ DJIBO.Au lieu de parler de la CENI et d’enrôlement, SAUVEZ DJIBO.Au lieu de parler de la CENI et d’enrôlement, SAUVEZ DJIBO.Au lieu de parler de la CENI et d’enrôlement, SAUVEZ DJIBO.Au lieu de parler de la CENI et d’enrôlement, SAUVEZ DJIBO. Au lieu de parler de la CENI et d’enrôlement, SAUVEZ DJIBO..Au lieu de parler de la CENI et d’enrôlement, SAUVEZ DJIBO. Au lieu de parler de la CENI et d’enrôlement, SAUVEZ DJIBO.Au lieu de parler de la CENI et d’enrôlement, SAUVEZ DJIBO.Au lieu de parler de la CENI et d’enrôlement, SAUVEZ DJIBO.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : L’ex- ministre de l’énergie, Alfa Oumar Dissa, apprécie son passage au gouvernement et analyse la gestion du Covid-19 !
Politique : La création d’un parti politique par le Dima de Boussouma marque un recul de la démocratie représentative
Politique : Le parti « Notre cause commune » déclare son appartenance à l’opposition politique
Situation nationale : « La tension est à son comble », selon l’Alliance des jeunes pour l’indépendance et la république (AJIR)
Situation de la nation : Tous face à la réalité de l’effritement de la cohésion sociale
Politisation de l’administration : L’opposition exige le démantèlement de toutes les cellules MPP dans les ministères et structures étatiques
Burkina : Voici l’intégralité du discours du Premier ministre sur la situation de la Nation
Situation nationale : « Le peuple a remporté des victoires sur tous les plans », Christophe Dabiré
Assemblée nationale : Le Premier ministre Christophe Dabiré va discourir sur la situation nationale
Eddie Komboïgo et le CDP à l’épreuve de la démocratie
Candidature du CDP à la présidentielle : Mahamadi Kouanda n’a pas encore dit son dernier mot, Eddie Komboïgo en sursis ?
Législatives de 2020 : « Nous inviterons les jeunes à prendre d’assaut l’assemblée nationale » dixit Adama Kanazoe, président de l’AJIR
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés