Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’art de plaire consiste simplement en deux choses : ne point parler dе sοi аux аutrеs еt lеur раrlеr tοujοurs d’еux-mêmеs.» Edmond et Jules de Goncourt

Médias publics : Le SYNATIC annonce un sit-in les 22 et 23 janvier 2020

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • dimanche 19 janvier 2020 à 17h30min
Médias publics : Le SYNATIC annonce un sit-in les 22 et 23 janvier 2020

Dans une lettre adressée au président du Faso et au Maire de la commune de Ouagadougou, les travailleurs des médias publics (RTB, Sidwaya), mobilisés au sein du SYNATIC, annoncent un sit-in les 22 et 23 janvier 2020 de 12 heures à 15 heures. Ils entendent, au cours de ces deux journées de protestation, exiger la mise en œuvre du protocole d’accord sur la mutation des médias publics en Société d’Etat et dénoncer « la lenteur du processus de mise en œuvre d’une loi votée depuis le 4 septembre 2015.

Le Bureau National

A
Son Excellence Monsieur le
Président du Faso

Ouagadougou, le 7 janvier 2020

N/Réf. : 01/01/20/SG-SYNATIC

Objet : Préavis de grève
Excellence Monsieur le Président du Faso,
Les travailleurs des médias publics (RTB, Sidwaya) sont mobilisés, au sein du Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC), pour exiger la mise en œuvre du protocole d’accord que le gouvernement a signé avec le SYNATIC le 29 décembre 2016, notamment la mutation des médias publics en Société d’Etat.

Près d’un an après le dépôt, le 23 janvier 2019, des rapports et recommandations de la commission mixte mise en place par le gouvernement pour le suivi du processus, les travailleurs, las d’attendre ont engagé des actions de lutte afin d’interpeller le gouvernement. Le 7 novembre 2019, le gouvernement a engagé des négociations avec le SYNATIC autour d’un statut dérogatoire. Si l’ouverture des discussions a été saluée par les travailleurs des médias publics, pour la suite du processus, ce sera une déception pour ces derniers.

En effet, les négociations ont été suspendues le 8 novembre 2019 sur requête de la partie gouvernementale et n’ont pas repris à la date indiquée, c’est-à-dire le 22 novembre 2019. Alors que le SYNATIC attendait la reprise des négociations, il sera surpris le 16 décembre 2019, de l’adoption en Conseil des ministres des décrets portant statut dérogatoire au profit de la RTB et des Editions Sidwaya.

Excellence Monsieur le Président du Faso,
Suite à l’indignation des travailleurs des médias publics manifestée lors d’une Assemblée générale, une nouvelle séance de discussions tenue le 30 décembre 2019 a permis aux deux parties de s’expliquer. Mais au lieu de donner une chance aux négociations, le gouvernement, usant de menaces et de dilatoires, les a à nouveau suspendues, en promettant une réponse dès le lendemain et ce, hors du cadre de discussion. Jusqu’à ce jour 7 janvier 2020, c’est silence radio.

Le SYNATIC est au regret de vous annoncer que non seulement, les réponses apportées par le gouvernement lors des discussions du 30 décembre 2019 sont loin d’être à la hauteur des sacrifices consentis par les travailleurs des médias publics, mais qu’il sied également que le gouvernement fasse preuve de respect vis-à-vis des partenaires sociaux que nous sommes, en inscrivant toute réponse dans le cadre des négociations.

Excellence Monsieur le Président du Faso,
Face à cette situation et pour protester contre la lenteur du processus de mise en œuvre d’une loi votée depuis le 4 septembre 2015 et contre le mépris du gouvernement tout au long des discussions, les travailleurs des médias publics (RTB, Sidwaya), mobilisés au sein du SYNATIC, décident d’observer une grève générale de quarante-huit (48) heures sur toute l’étendue du territoire national, du 29 Janvier à partir de 0H00 au 30 Janvier 2020 à 23H59, pour exiger :

• la finalisation des échanges autour du Statut dérogatoire comme phase transitoire à la mutation des médias publics en Société d’Etat ;
• la dotation conséquente de ces médias en équipements et moyens adéquats pour mener à bien leurs missions ;

• le versement intégral de la Taxe de soutien au développement des activités audiovisuelles de l’Etat aux médias publics, conformément à la loi sur l’audiovisuel ;
• le respect des libertés syndicales ;
• l’arrêt de la répression et l’intimidation contre les travailleurs des médias publics.

Si à l’issue de ces actions des solutions satisfaisantes ne sont pas trouvées, le SYNATIC se réserve le droit d’engager des luttes multiformes pour faire aboutir ses justes et légitimes revendications.
Veuillez agréer, Excellence Monsieur le Président du Faso, l’expression de notre parfaite considération.

Pour le Bureau National,
Le Secrétaire Général

Siriki DRAME

Ampliations :
- PM
- MCRP
- DG ES
- DG RTB
- UAS
- Collectif Syndical CGT-B


Le Bureau National

A
Monsieur le Maire de la ville de Ouagadougou

Ouagadougou, le 14 janvier 2020

N/Réf. : 02/01/20/SG-SYNATIC

Objet : notification de sit-in
Monsieur le Maire
Les travailleurs des médias publics (RTB, Sidwaya) sont mobilisés, au sein du Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC), pour exiger la mise en œuvre du protocole d’accord que le gouvernement a signé avec le SYNATIC le 29 décembre 2016, notamment la mutation des médias publics en Société d’Etat.

Le 7 novembre 2019, le gouvernement a engagé des négociations avec le SYNATIC autour d’un statut dérogatoire. Si l’ouverture des discussions a été saluée par les travailleurs des médias publics, pour la suite du processus, ce sera une déception pour ces derniers.

En effet, les négociations ont été suspendues le 8 novembre 2019 sur requête de la partie gouvernementale et n’ont pas repris à la date indiquée, c’est-à-dire le 22 novembre 2019. Alors que le SYNATIC attendait la reprise des négociations, il sera surpris le 16 décembre 2019, de l’adoption en Conseil des ministres des décrets portant statut dérogatoire au profit de la RTB et des Editions Sidwaya.

Suite à l’indignation des travailleurs des médias publics, une nouvelle séance de discussions tenue le 30 décembre 2019 a permis aux deux parties de s’expliquer. Mais au lieu de donner une chance aux négociations, le gouvernement, usant de menaces et de dilatoires, les a à nouveau suspendues, en promettant une réponse dès le lendemain et ce, hors du cadre de discussion. Jusqu’à ce jour 14 janvier 2020, c’est le silence radio.

Le SYNATIC est au regret de vous annoncer que non seulement, les réponses apportées par le gouvernement lors des discussions du 30 décembre 2019 sont loin d’être à la hauteur des sacrifices consentis par les travailleurs des médias publics, mais qu’il sied également que le gouvernement fasse preuve de respect vis-à-vis des partenaires sociaux que nous sommes, en inscrivant toute réponse dans le cadre des négociations.

Face à cette situation et pour protester contre la lenteur du processus de mise en œuvre d’une loi votée depuis le 4 septembre 2015 et contre le mépris du gouvernement tout au long des discussions, les travailleurs des médias publics (RTB, Sidwaya), mobilisés au sein du SYNATIC, décident d’observer deux journées de protestation sous forme de sit-in les 22 et 23 janvier 2020 de 12 heures à 15 heures, pour exiger :

• la finalisation des échanges autour du Statut dérogatoire comme phase transitoire à la mutation des médias publics en Société d’Etat ;
• la dotation conséquente de ces médias en équipements et moyens adéquats pour mener à bien leurs missions ;

• le versement intégral de la Taxe de soutien au développement des activités audiovisuelles de l’Etat aux médias publics, conformément à la loi sur l’audiovisuel ;
• le respect des libertés syndicales ;
• l’arrêt de la répression et l’intimidation contre les travailleurs des médias publics.

Le sit-in se déroulera dans les services.
Si à l’issue de ces actions des solutions satisfaisantes ne sont pas trouvées, le SYNATIC se réserve le droit d’engager des luttes multiformes pour faire aboutir ses justes et légitimes revendications.
Veuillez agréer, Monsieur le Gouverneur, l’expression de notre parfaite considération.

Pour les Comités SYNATIC,

Nadège YE

Ampliations :
- Gouverneur du centre
- MCRP
- DG ES
- DG RTB
- UAS
- Collectif Syndical CGT-B

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Développement numérique : Le directeur des opérations de la Banque mondiale touche du doigt le projet E-Burkina
TIC : Des ingénieurs se familiarisent au Cloud computing
Télévision nationale du Burkina : De nouveaux décors pour le studio JT et le studio production
Cloud computing : Cinq jours pour sensibiliser aux enjeux du Cloud et démystifier son utilisation au Burkina
Marché de la téléphonie mobile au Burkina : L’épidémie de coronavirus risque d’impacter les importations
Journée mondiale de la radio : « Rien ne peut battre la radio en matière de notoriété et de puissance, même pas les TIC »
Promotion de la paix : Les meilleures productions radiophoniques primées
Journée mondiale de la radio du 13 février 2020 : Message du ministre de la communication
Médias : Des journalistes lancent une initiative pour mieux traiter l’information parlementaire
Conseil supérieur de la communication : Des vœux pour affronter une année de défis
Education au numérique : Les élèves du Lycée Philippe-Zinda-Kaboré sensibilisés à une utilisation responsable des TIC
Twitter : Plus de 100 000 followers pour Lefaso.net
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés