Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Commune de Tanghin-Dassouri : Kadré désiré Ouédraogo explique le sens de son engagement pour la présidentielle de 2020

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mardi 5 novembre 2019 à 00h57min
Commune de Tanghin-Dassouri : Kadré désiré Ouédraogo explique le sens de son engagement  pour la présidentielle de 2020

Prenant part à une Assemblée générale du mouvement AGIR dans la commune rurale de Tanghin-Dassouri, le samedi, 2 novembre 2019, l’ancien Premier ministre, Kadré Désiré Ouédraogo (KDO), a saisi l’occasion pour expliquer le sens de son engagement à la prochaine élection présidentielle (2020) et surtout, solliciter le soutien et la mobilisation de la population de cette localité située à une cinquantaine de kilomètres à l’Ouest de la capitale

« Vous avez déjà fait vos preuves au plan national et international ; votre expérience nous encourage et nous savons que vous avez les moyens de gérer le pays », expliqué le porte-parole des jeunes, Amidou Nana.

Comme lui, les différents intervenants qui se sont succédé au pupitre ont tenu le même discours et ce, au nom des 59 villages de la commune rurale de Thangin-Dassouri. Pour eux, Kadré Désiré Ouédraogo est celui-là qui est à même de rassembler les Burkinabè et de trouver des solutions nouvelles aux difficultés que vit le Burkina Faso.

Avec une intention clairement affichée depuis février 2019, Kadré Désiré Ouédraogo ne doute pas qu’il a beaucoup à donner à son pays, surtout dans le contexte actuel qui appelle à l’unité des Burkinabè.

« J’ai décidé de répondre présent et de cheminer avec tous ceux et toutes celles qui pensent que le Burkina Faso a besoin d’une rupture, d’un changement positif dans la cohésion sociale, dans la gestion de sa sécurité, et dans sa gouvernance totale », a-t-il souligné, soutenant à cet effet que ce changement passe par une véritable réconciliation nationale et un apaisement des cœurs.

« Ce qui est important pour moi, c’est le travail pour le redressement du Burkina Faso, avec tous les fils et filles dans une réconciliation véritable ; que ce soit dans les partis politiques ou dans notre pays en général », a poursuivi l’ancien président de la Commission de la CEDEAO.

A ce propos, va-t-il bientôt retourner dans la famille du Congrès pour la démocratie et le progrès(CDP), conformément aux recommandations du fondateur du parti Blaise Compaoré qui prône l’union pour la conquête du pouvoir d’Etat ? Sur cette question, Kadré Désiré Ouédraogo n’a pas voulu piper mot. Le candidat indique qu’il précisera, au moment opportun, les voies et moyens qu’il compte engager pour la victoire de ses idéaux en 2020. Pour l’instant, il dit poursuivre le contact avec les populations pour leur expliquer le sens de son engagement.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Dialogue politique : « Nos divergences ne nous empêchent pas de nous fréquenter », selon Me Gilbert Noël Ouédraogo
Suspension du FPR : L’opposition demande la levée pure et simple de la sanction
CDP : Les secrétaires généraux réitèrent leur attachement et leur fidélité au fondateur du Parti
Insécurité au Burkina : « C’est le MPP et ses alliés qui sont les premiers et principaux responsables de cette débâcle historique de notre pays », accuse le CFOP
Suspension du FPR : L’opposition politique convoque une réunion d’"urgence"
Burkina Faso : Un parti politique de l’opposition, le Front patriotique pour le renouveau, suspendu de ses activités pour trois mois
Situation nationale : « Un gouvernement avec un bilan comme celui-là, la sanction du peuple doit être lourde », juge Pr Augustin Loada
Burkina : La lutte contre le terrorisme implique une bonne lecture de la situation nationale, selon le mouvement patriotique pour le Salut (MPS)
Zéphirin Diabré à Abidjan : « L’abattement, le découragement, la résignation ne franchiront jamais les portes de nos cœurs »
Sécurité : Le MPP invite les Burkinabè à répondre sans réserve à l’appel du président du Faso pour la défense de la Patrie
Burkina Faso : "Comment faire pour aider un gouvernement qui n’arrive pas à s’aider, lui-même ?", s’interroge Zéphirin Diabré
Eddie Komboïgo au président du Faso : « Permettez que les éléments du RSP aillent au front pour défendre le Burkina »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés