Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Télévision numérique terrestre : Les acteurs impliqués font l’état des lieux

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mardi 22 octobre 2019 à 19h57min
Télévision numérique terrestre : Les acteurs impliqués font l’état des lieux

A compter du 1er novembre 2019, le Burkina Faso basculera dans la Télévision numérique terrestre (TNT). Pour faire le point de l’avancement du processus de basculement dans la TNT, le Conseil supérieur de la communication (CSC) a initié une rencontre, ce mardi 22 octobre 2019, avec les éditeurs de services et les acteurs institutionnels impliqués.

Processus engagé en 2012, la mutation de l’analogique au numérique dans le domaine de l’audiovisuel sera bientôt une réalité au Burkina. En effet, si aujourd’hui la construction des infrastructures et la création de la Société burkinabè de télédiffusion (SBT) sont effectives, des zones d’ombre demeurent dans le processus de basculement dans la TNT. Ce sont notamment la numérotation des chaînes, l’extinction du signal analogique et l’articulation des relations entre le CSC et la SBT. Ainsi, c’est pour évaluer les préoccupations des éditeurs de services qu’a été organisée cette rencontre.

Ce fut l’occasion d’interpeller les différents acteurs sur les enjeux et défis de l’avènement de la TNT. Le président du CSC, Mathias Tankoano, a souhaité, dans son intervention, une réflexion sur les enjeux politiques, économiques, professionnels et culturels du passage à la TNT.

Selon M. Tankoano, si le dispositif juridique confie aux régulateurs la possibilité d’une extinction du signal analogique, la garantie de la liberté de la presse et du droit à l’accès à l’information ne permet pas une suspension sans l’avis du CSC, même au constat d’une violation de la convention qui lie la SBT aux promoteurs des télévisions privées.

Pour conclure, il a souhaité que cette rencontre de concertation débouche sur une approche consensuelle, non seulement sur le basculement dans la TNT, mais aussi sur un encadrement des relations entre la SBT et le CSC.

Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
AstuceTIC : Transformez votre smartphone en caméra de surveillance
Echéances électorales de 2020 : Le CSC prépare le terrain pour des élections apaisées
Covid-19 au Burkina Faso : Arnaud Nikiema analyse les enjeux du télétravail 
Cybercriminalité : Partage d’outils entre la CIL et le ministère de la sécurité pour la gestion des plaintes
Economie numérique : La Poste Burkina Faso s’implante à Tiébélé
Economie numérique : « Mondjossi », la plateforme pour rapprocher les artisans de leurs clients
Offre de formation continue : Certificat en communication digitale
TECNO MOBILE : Comparatif Tecno Spark 5 & Spark 5 Air
Robotique et programmation : 45 jeunes filles reçoivent une formation à Ouagadougou
Médias : « Le fact-checking s’impose comme un genre journalistique à part entière », selon Donation Kangah, formateur au programme Vérifox
Couverture des manifestations : L’UNESCO plaide pour la protection des journalistes
Campagne nationale « plus fort avec le lait maternel uniquement : Des journalistes outillés pour une mise en œuvre réussie
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés