Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Luttez pour vos opinions, mais ne croyez pas qu’elles contiennent toute la vérité ou la seule vérité» Charles A. Dana

Fasobaromètre du 09 août 2019

Accueil > Fasobaromètre • • vendredi 9 août 2019 à 11h30min
Fasobaromètre du 09 août 2019

Rosine Sori-Coulibaly
Economiste

Le Secrétaire général des Nations Unis a nommé Mme Rosine Sori-Coulibaly, le 29 juillet 2019, en tant que Représentante spéciale pour la Guinée-Bissau. Notre ancienne ministre des finances et du développement reprend avec brio sa carrière internationale qu’elle avait interrompue pour apporter des réformes révolutionnaires à nos finances publiques

Aïcha Farida OUEDRAOGO
Meilleure bachelière 2019

Avec 17, 96 au Bac série D, cette jeune fille est la première au Bac, session 2019 au Burkina Faso. Cette lycéenne du collège Notre Dame de l’Espérance de Ouagadougou envisage faire des études et une carrière professionnelle dans les mines. Bravo et bonne suite.

Essakane IAM Gold
Société minière

La société IAM Gold qui exploite l’une des plus grandes mines du Burkina est celle par qui est arrivé ce scandale de charbon fin qui n’est peut-être que la partie visible de pratiques souterraines jusqu’ici insoupçonnées. Charbon fin ou or fin, on attend de savoir avec le procès qui s’annonce sans doute houleux.

Oumarou IDANI)
Ministre des mines

L’étau se resserre autour de Oumarou IDANI, premier responsable du département en charge de la gestion de nos ressources minières. Son ministère a-t-il été complice dans cette affaire d’exportation frauduleuse de charbon contenant beaucoup d’or ? De graves indices pèsent sur lui à ce stade ; même si le procureur général rappelle la présomption d’innocence de tous les mis en cause. Démissionnera, démissionnera pas ? Wait and see…

Vos commentaires

  • Le 9 août à 17:21, par sidwaya En réponse à : Fasobaromètre du 09 août 2019

    le Burkina est-il est maudit ??? On a l’impression que ce sont seulement les Hommes qui ont changé et le même système continue. Vous vous rappelez du procès sur l’or au debut du mandat de Blaise, des 23 kilos d’or qui auraient disparu dans les bureaux d’un ministre au temps de Blaise, du pont de Boulmiougou de la belle-mère nationale, la clinique Souka pour chiffonner les fonds destinés au ministère de la santé, ....Rock Marc Kaboré a les même clichés : le pillage de l’or continue avec cette affaire de charbon fin, la route de l’hôpital Yalgado est là, l’association KINI qui est là comme la sœur jumelle de Souka, ….Dommage !

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 19:37, par Mr R En réponse à : Fasobaromètre du 09 août 2019

    "Pour apporter des reformes revolutionnaires à nos finances publiques". Lefaso.net dites nous quelles sont ces reformes revolutionnaires que cette dame a voulu faire ? A part la suppression du fc moi je vois rien.

    Répondre à ce message

    • Le 10 août à 09:29, par SIDNABA En réponse à : Fasobaromètre du 09 août 2019

      Internaute R, que tu l’aime ou pas, il faut reconnaître que l’ex MINEFID a opéré des changements révolutionnaires dans la gestion de nos finances publiques. Outre le démantèlement de la vaste escroquerie des contribuables burkinabés à travers le fameux FC où 55milliards sont donnés à des fonctionnaires en guise de recompense qui pourtant perçoivent des salaires. Ensuite la DGI a été redynamiser par l’introduction du numerique, etc.

      Répondre à ce message

  • Le 13 août à 14:29, par GBE En réponse à : Fasobaromètre du 09 août 2019

    Le numérique existait à la DGI bien avant l’arrivé de votre pseudo révolutionnaire sans gêne qui se fait payer à 8 briques pour ensuite vouloir supprimer les avantages des agents pour financer la campagne du MPP. On connaît la suite : charbon fin, nouvelles plaques d’immatriculation, ...tout est bon pour alimenter les caisses du parti. Mais jamais, au grand jamais un kopeck ne sera pris aux agents du MINEFID pour alimenter un parti politique. La sincérité aurait voulu qu’après ce qu’a vécu le pays, il n’y ait plus de scandale économique. Mais, au lieu de cela il y en a à foison chaque jour. Et vous pensez que ce sont les travailleurs qui doivent boucher les gros trous creusés par les prédateurs politiques ? Alors NON. AU FAIT SANKARA S’APPLIQUAIT A LUI MEME LES LECONS QU IL PROFESSAIT AUX AUTRES. Aussi le salaire cumulé de son gouvernement ne valait pas 8 briques. Alors on ne nous pompe pas l’air avec le nom de SANKARA pour mieux siphonner l’Etat. Nous en savons quelque chose de SANKARA. (la dame est à la retraite. Elle n’a rien abandonné à l’international pour venir sauver quoi que ce soit. Compris)

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fasobaromètre du 04 octobre 2019
Fasobaromètre du 09 septembre 2019
Fasobaromètre du 09 août 2019
Fasobaromètre du 15 mai 2019
Fasobaromètre du 2 avril 2019
Fasobaromètre du 14 janvier 2019
Fasobaromètre du 06 novembre 2018
Fasobaromètre du 26 septembre 2018
Fasobaromètre du 02 août 2018
Fasobaromètre du 27 juin 2018
Fasobaromètre du 16 mai 2018
Fasobaromètre du 20 avril 2018
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés