Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être biеn аvес sοi.» Bernard Le Bovier de Fontenelle

Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

Accueil > Actualités > Politique • • jeudi 18 juillet 2019 à 13h00min
Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

Ceci un communiqué du gouvernement burkinabè suite aux décès des personnes interpellées et gardées-à-vue par l’Unité anti-drogue de la Police nationale.

Vos commentaires

  • Le 18 juillet à 12:29, par HUG En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

    Pouvoir du MPP et acolytes statut particulier d’un corps veut dire meilleures conditions de vie et de travail.Mais j’ai l’impression que vous avez tendance à améliorer seulement les conditions de vie des travailleurs et cela avec la complicité des travailleurs. Courage aux familles des disparus.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 13:22, par BURKINABE En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

    Chers tous,
    Il y a trop de problèmes au niveau de notre police nationale.
    C’est comme si des personnes sont tapis dans l’ombre en train d’organiser des discordes dans le groupe, de faire des sabotages de tous genres même organiser le deces des onzes malheureux pour que la roue tourne vite leur permettant d’acceder au somet de la police.
    Que veulent ils y faire ?
    PEUT ETRE DES CONTRAT D’ASSISTANCES AVEC DES NEBULEUSES ETRANGERES AFIN DE TIRER PROFIT. Mais ils ignorent ou même s’en fichent que de la sorte, le pays devient esclave et ne s’en sortira jamais !!!
    FAISONS BIEN LES ENQUETTES.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 13:39, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

    APPEL SOLENNEL ET APPUYÉ DE KÔRÔ YAMYÉLÉ À SES FRÈRES BURKINABÈ !!!

    - A tous les candidats aux concours de la Fonction Publique !
    - A tous usagers de l’internet !
    - A tous usagers du téléphone mobile !

    Votre frère Kôrô Yamyélé vous parle ! Écoutez et agissez ! Ne nous laissons pas arnaquer à peu de frais ! Ne nous laissons pas tromper et ruser continuellement ! Ça suffit ! Chers toutes et tous, arrêtons de nous comporter en burkinÂNES et en burkinabêêêêê  ! Agissons ! Que les courageux prennent le devant et donnent l’exemple pour que la masse les suive !

    Voyez comment nous sommes arnaqués par les Compagnies de téléphonie mobile et sans que les structures de l’État chargées en la matière ne réagissent ! Qui au Burkina Faso ici peut encore téléphoner avec ces réseaux à partir de 16 heures ? Dites-moi ! Personne et je répète, personne ! Le pays est en insécurité et on demande aux citoyens de contribuer à donner des informations. Pour cela des numéros gratuits sont mis à disposition ! Mais impossible d’appeler car tous les réseaux sont bloqués et ne sont pas opérationnels à partir de 16 heures ! Le Gouvernement lui-même par son silence face à ces Compagnies de téléphonie contribue-t-il à mettre en insécurité le pays ?? Bonnes gens comment comprendre cette duplicité ?? Je le dis ! Et le réseau le plus célèbre en matière de mauvais et très mauvais services rendus, vous le connaissez tous et je n’ai pas besoin de gâter mon nom en le dénonçant !!!! Chaque jour que Dieu fait on le dénonce dans émissions interactives des radios FM, mais rien, le Gouvernement est silence et bouche cousues !!! Ces Compagnies ont-elles corrompu certains dirigeants qui n’arrivent plus à s’imposer à elles ? Si oui, chers burkinabè imposons notre volonté à nous pour que les services rendus soient à la hauteur de ce que nous payons !!! Mêmes les autorités le connaissent se taisent !!! Pendant ce temps ARCEP pompe l’air aux citoyens avec des enquêtes bidonnes au lieu de faire rendre gorge à ces Compagnies de téléphonie aussi médiocres les unes plus que les autres et en plus pilleuses des citoyens !

    Voyez ces derniers temps avec les connexions internet !! On invite les candidats à faire les inscriptions par internet tout en sachant que les prestataires dans ce domaine sont des médiocres incapables de fournir des services de qualité. Voyez comment le débit est lent quel que soit le réseau et même la vieille et très vieille Compagnie du Burkina ici !! Sachant que vous êtes des incapables, pourquoi dire aux candidats de procéder à leurs inscriptions par internet ? Dans certains coins il n’y a même pas de connexion et ils sont nombreux dans ce pays !!

    - A tous les candidats aux concours de la Fonction Publique !
    - A tous usagers de l’internet !
    - A tous usagers du téléphone mobile !

    Je vous invite donc à vous préparer pour déposer des plaintes massives contre ces compagnies afin que les burkinabè rentrent dans leurs droits ! Surtout si vos dossiers ne sont pas réceptionnés parce que le réseau est défaillant, organisez-vous et déposez des plaintes contre les prestataires qui fournissent ces connexions ! Organisons-nous et prenons un bon avocat qui va traîner pour nous ces incapables qui nous escroquent devant les tribunaux afin de les faire rendre gorge ! Si on ne peut pas on ne force pas !!!

    Si vous manquez de réseaux de téléphone et vos affaires que vous traitez tombent à l’eau, notez tout et voyez un huissier de justice pour le constat et déposez plaint conte ces réseaux ! Si vous appelez une ambulance ou les sapeurs-pompiers en vain pour question de défaillance de réseaux de téléphonie, et que votre malade meurt ou subissent des dommages (cas de crise cardiaque, d’AVC, etc.), contactez vite un huissier de justice pour un constat rapide et déposez plainte en justice contre le réseau de téléphonie qui en est à la base !!! Pas de pitié !!! Et surtout ne dites jamais et au grand jamais : ‘’C’est l’affaire de Dieu !’’, car Dieu n’a jamais dit à certains humains comme nous de nous piller et de nous escroquer à travers leurs Compagnies qui fournissent de mauvais services. C’est même un péché et une injure envers les ancêtres que de dire ‘’C’est l’affaire de Dieu !’’, car vous encouragez le pillage et la médiocrité en le disant ! Ces gens sont libres de faire ce qu’ils veulent ici parce que 80% de la population est analphabète et 98% ne connaissent pas leurs droits, et en plus le Gouvernement ne les dit rien et ne les fait rien, on ne sait pas pour quelles raisons !

    A bon entendeur, salut !!!

    - Webmaster met ma réaction parce que ces Compagnies nous pillent trop et en toute impunité en plus !!!!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 14:27, par Un Burkinabê En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

      100% d’accord avec vous le Koro.
      J’ajouterais qu’une autre plainte soit déposée contre les money bank (Orange-money, Mobicash, etc...) pour leur arnaque. Pour déposer vos sous dans votre compte, pour le retirer du compte, pour l’envoyer à tierce personne et pour cette personne pour le retirer, tous paient. Pourtant les transactions sont faites en utilisant les terminaux (téléphones portables) des clients. Aucun investissement n’est fait par les compagnies pour ces opérations. Il faut que nos dirigeants se penchent sur cette nouvelles façon de piller l’Afrique. Aux USA où nous vivons il n’ya point de Vodafone-money. Les sous que ces ...money gagnent par jours de façon injuste se comptent par centaines de millions par jour.

      Répondre à ce message

    • Le 19 juillet à 08:01, par Le Vigilent En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

      Koro Yamyele, qu’est que cette histoire de téléphonie mobile a à voir avec le décès des 11 gardés-à -vue au niveau d’un commissariat de police. A moins de fournir des preuves que quelqu’un a essayer en vain qui de droit sur le danger qui pesait sur ces infortunés, à cause d’une défaillance du réseau téléphonique ou d’absence de signal internet imputables aux fournisseurs de ces services.

      Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 13:53, par Armel En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

    Mr le ministre,c est la tête de la police qui doit partir.Mettez quelqu un qui fasse comprendre a la troupe que dans un état de droit, aucun cytoyen ne doit mourir a la police, pour négligence ou tortures.Il en va de la crédibilité de notre pays.Allez vous même voir la réalité dans nos commissariats et agissez.

    Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 17:49, par Yako En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

      Voici la particularité de ce gouvernement qui d’ailleurs ne surprend personne.En effet, 11 personnes trouvent la mort dans un commissariat de police lors d’une garde à vue.Dans un pays normal,il revient au ministre de l’intérieur d’informer l’opinion et de prendre des mesures conservatoires. Chers compatriotes que voudrait bien cacher ce communiqué du porte-parole du gouvernement ? Noyer cette énième tragédie dans un fait divers comme à son habitude ? Souvenons-nous de Yirigou,7 mois après le massacre même pas un seul suspect n’est aux arrêts et pourtant on parle de 160 morts ! Mr le ministre comment rassurer l’opinion publique quant à la sincérité de cette énième commission d’enquête administrative ? En fin, voilà une belle occasion pour l’assemblée nationale de s’auto-saisir de l’affaire et de diligenter sa propre enquête.Il faut être naïf pour faire confiance à une enquête administrative qui finira toujours par une responsabilité collective et donc de personne.En attendant,préparons-nous à des dédommagements à coups de milliards pour les ayant-droits aux dépens des contribuables.

      Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 17:03, par barry En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

    bonjour tous.

    je ne poste pas très souvent mais trop c’est trop.

    quand certains disent des policiers spécialistes des grèves, je dis plus encore,

    en réalités la plus part des policiers et douaniers de nos pays ne sont spécialistes que de perception de taxes illégales.

    vous verrez certains sauter de joie quand ils entendent qu’ils sont affecté à un poste frontalier. lieux de raquettes.

    nous avons des rares cas de policiers et douaniers dignes.la plus part ne connaissent que craqueter.

    Répondre à ce message

    • Le 19 juillet à 09:45, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

      ’’vous verrez certains sauter de joie quand ils entendent qu’ils sont affecté à un poste frontalier. lieux de raquettes’’.

      - barry, fewre dè ! Ils sautent de joie mais déchantent quelques temps après. En réalité ce sont leurs Chefs qui sont les grands racketteurs, et Dieu seul sait qu’ils sont nombreux comme des mouches ces Chefs ! Et pourquoi ? A chaque fête ou à chaque petit évènement chez eux (Baptême, anniversaire, etc.), ils appellent le policier ou le gendarme affecté en frontière et disent : ’’Alors ? Comment va là-bas ? C’est calme-là ? OK, bon moi j’ai l’anniversaire de mon enfant dans une semaine-là, alors je t’informe pour que tu vois ce que tu peux faire. J’aurai plusieurs invités ; or tu sais parmi ces gens il y en qui ne crachent pas sur le bon Whisky. Bon ! Bonne journée et appelle-moi, OK ?’’. Tu vois ? C’est ainsi que les Chefs font !! Il n’a rien demandé directement mais le pauvre policier ou gendarme à la frontière a parfaitement compris le message. Comme il n’a pas souvent l’argent sur lui, alors ils racquette les gens. Pour moi, ce sont leurs Chefs qui sont les rands racketteurs. Et pourtant si on tape, eux ne sont jamais touchés. Et on l’a vu ici avec cette histoire de perdiems de garde devant les institutions bancaires et financières. On nous flatté ici qu’on va faire des enquêtes mais les résultats n’ont jamais été publiés jusqu’á nos jours. Ce sont les Chefs qui sont les vrais racketteurs et les vrais voleurs ! Ne blâmez pas le PETIT qui est à la frontière pour enrichir le GROS, le DODU et POILU qui est assis à Ouaga là-bas. Mais biensûr au passage le PETIT aussi se lèche les doigts. Ce que je trouve normal car ’’On ne peut pas partager le miel sans se lécher les doigts’’, ou bien barry ?

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 17:30, par QUID En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

    La population du Kenedougou demande aussi un enquête administrative suite a la morts de 5 jeunes gens au début de l’année 2019 !
    Ces morts sont la suite de brutalités policières par usage d’arme a feu, de nuit, sur des manifestants a mains nues.

    Ces morts ne peuvent pas rester dans le placard !
    Le même DPPN est toujours sur place avec ses éléments et n’ont fait l’objet d’aucune mesure administratives.

    Comment vouloir travailler encore avec cette population qui se sent abandonnée ?
    Wait and see

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 10:30, par Fêrkêbougou En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

    Donc le vol de charbon fin est acceptable ? Les 210 personnes massacrées à Yirgou par les koglwéogos c’est acceptable ? Jamais notre pays n’a eu un régime qui ne sait pas prendre ses responsabilités. Pfff...

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 10:46, par Fêrkêbougou En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

    Qu’est-ce qui s’est réellement passé ??? Tout le monde attend cette explication de votre gouvernement moribond !!! De quoi sont-ils morts ???

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 10:58, par Fêrkêbougou En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

    Exellence Monsieur le président, la chaine de notre securité comence bien par vous même. Pour l’amour du ciel, demissionnez et nous allons renouvelé notre chaîne sécuritaire. Tous se dégrade sur notre sécurité, je suis sans preuve. Vous êtes bien dans l’incapacité de denoncer et d’arreter tous c’est crimes organisé dans notre chère nation. Avec votre honneur Mr le président, démissionnez et laissez le peuple se réorganisé pour un BURKINA des burkinabés.
    Merci pour votre aimable attention !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 10:59, par Nahouri Fils En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

    En Tunisie l’affaire des intoxications des bébé dans un hôpital pédiatrique a conduit à la démission du ministre de la santé malgré qu’elle ne travaille pas dans cet hôpital. C’est du civisme intellectuel et politique. Ici même le DG de la police est irréprochable .Heeeeee MPP !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 11:00, par Sauvons La Patrie En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

    Monsieur le porte-parole Dandjinou. C’est cette même responsabilité qui vous a manqué sur le cas Yirgou malheureusement !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 11:04, par Guesswendé En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

    Plus rien ne sera comme avant est vraiment très amère pour le peuple. Comme personne ne peut échapper à la justice Divine qui est d’ailleurs la seule justice équitable, mes condoléances aux familles éplorées et paix aux âmes des disparus.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 11:07, par Jean de Dieu En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

    Comment on peut interpeller des êtres Humains au 21eme siècle sans informer sa famille ? Personne à prévenir en cas de besoin mentionnée derrière nos CNIB serve à quoi ? Ayez au moins peur de Dieu. Des sanctions devraient tomber sur le ministre de la justice !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 11:33, par Divorce avec l’insurrection En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

    Pas de regret du départ de Blaise. Mais surtout la non maîtrise, la gouvernance par les amateurs du pouvoir. Tout est en désordre dans ce pays depuis que le MPP est aux affaires. Paix aux âmes des défunts, courage aux familles...

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 15:33, par Camarade Fousseni En réponse à : Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue

    Ce n’est pas de la faute aux forces républicaines ; c’est la faute au régime KABORE qui refuse de satisfaire les revendications des agents. Ces derniers ont maintes fois exigé qu’il y ait une amélioration des infrastructures carcérales. Mais rien n’a été fait ! aujourd’hui qu’il y’a des morts dans une prison, vous cherchez des boucs émissaires dans les rangs des FDS !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Congrès d’annulation des sanctions au CDP : Les militants concernés brillent par leur absence
Décorations : La nation reconnaissante à 978 de ses fils et filles
Assemblée nationale : Le gouvernement autorisé à ratifier les conventions de financement par voie d’ordonnance
Situation nationale « Il faut que tous les Burkinabè redescendent sur terre (…) », Pascal Zaïda
Chef de file de l’opposition politique : Les résultats de l’audit organisationnel et fonctionnel passés à la loupe
Djibo : Un nouveau maire pour tresser le courage et la résilience
Gestion au ministère de la Défense : L’opposition insiste sur la nécessité de lever le secret-défense
Lutte contre l’insécurité : L’opposition politique salue l’action des Forces de défense et de sécurité
CDP : Le congrès extraordinaire du 22 septembre 2019 reconnu par le ministère de l’Administration territoriale
Drame de Hantoukoura : Le MPP invite le gouvernement à accélérer le processus de recrutement de volontaires
Burkina : Les jeunes veulent proposer un avant-projet de loi sur leur participation politique
Burkina : La NAFA condamne "les propos calomnieux et diffamatoires" de Clément Sawadogo à l’encontre de Djibrill Bassolé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés