Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En fait d’imperfections, nous sommes des aigles pour voir celles d’аutrui, еt dеs tаuреs рοur vοir lеs nôtrеs. » Saint François de Sales

Coopération sino-burkinabè : Des équipements pour les centres de formation professionnelle du Burkina

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo • mardi 2 juillet 2019 à 21h00min
Coopération sino-burkinabè : Des équipements pour les centres de formation professionnelle du Burkina

La coopération entre la République populaire de Chine et le Burkina Faso s’est encore manifestée, ce mardi 2 juillet 2019, au Centre de formation professionnelle de l’ANPE à Ouagadougou, à travers la remise d’équipements au profit des centres de formation professionnelle du Burkina. D’une valeur de 281 millions F CFA, ce don vise à améliorer la qualité de la formation dans ces centres.

Accompagner le gouvernement burkinabè dans sa vision de faire de la formation professionnelle l’un des moteurs de la croissance économique. Tel est l’objectif de ce don d’équipements de la République populaire de Chine au profit des centres de formation professionnelle du Burkina.

D’une valeur de 281 millions de F CFA, ce don, composé entre autres de machines, d’appareils de formation pratique, d’ordinateurs, de batteries, de panneaux solaires, d’huile, d’ampoules de tuyaux, de fils et de câbles, est destiné aux filières de la mécanique de précision, de l’électromécanique, de l’électricité-bâtiment et de la mécanique automobile.

Salifo Tiémtore, ministre de la jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes

Ce matériel viendra renforcer la qualité de la formation dans les différents centres, afin d’améliorer l’employabilité de la jeunesse burkinabè. « Ce matin, je suis un ministre comblé parce que nous venons de recevoir du matériel de formation. Ces équipements vont servir à renforcer les capacités des centres de formation. Nous savons que la formation professionnelle est l’un des outils qui pourraient amener les jeunes à sortir des problèmes de l’emploi », s’est réjoui le ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, Salifo Tiémtoré.

Un échantillion des équipements

Les équipements ont été choisis par des experts chinois et burkinabè, sur la base des besoins réels des centres de formation. Ces centres de formation ont aussi bénéficié d’un transfert de compétences. Cela a permis de former environ 300 jeunes dans différents métiers et d’envoyer une centaine en Chine, afin qu’ils puissent toucher du doigt les nouvelles technologies et apprendre dans un milieu en perpétuelle évolution. Ces jeunes, de retour, pourront partager leurs expériences avec les autres.

LI Jian ambassadeur de la Chine populaire au Burkina Faso

Cette vision de la coopération entre les deux pays a été évoquée par l’ambassadeur de Chine, Li Jian, à travers ce proverbe : « Il vaut mieux apprendre à quelqu’un à pêcher plutôt que de lui donner du poisson. Les experts chinois ont donc enseigné à leurs amis du Burkina leurs techniques de pêche, afin de faire d’eux d’excellents pêcheurs, capables de pêcher leurs propres poissons. »

Considérée comme un vecteur de la croissance et un instrument de réduction de la pauvreté, la formation professionnelle constitue un enjeu de taille pour booster le développement au Burkina, au regard de la jeunesse de la population. Ce renforcement de la qualité des centres de formation a donc pour ambition de permettre à la jeunesse d’être plus autonome et plus active sur le marché de l’emploi.

Des équipements

Outre la remise des équipements, la Chine a renforcé les capacités de quinze cadres du département de la promotion de l’entrepreneuriat et doté 40 jeunes sortis nouvellement des centres de formation de kits d’installation. Ce soutien de la Chine au Burkina témoigne, selon les responsables du département de la jeunesse, de l’excellence des relations entre les deux pays.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Education et formation au Burkina : L’UNICEF passe le flambeau au Canada
Coopération Burkina-Chine : Le ministre Stanislas Ouaro visite des chantiers de construction d’écoles
Coopération militaire USA-Burkina : AFRICOM aux côtés des forces de défense et de sécurité burkinabè
CEDEAO-G5 Sahel : Mobilisation générale contre le terrorisme
Lutte contre le terrorisme : La CEDEAO va mobiliser un milliard de dollars US
Lutte contre le terrorisme en Afrique de l’Ouest : Les chefs d’Etat appellent à « l’union sacrée »
Conférence régionale sur la chenille légionnaire : Des recommandations pour venir à bout du ravageur des cultures
Crise humanitaire au Burkina : « Les populations doivent rester dans des conditions très difficiles ou partir », Steven Anderson du CICR
Coopération : Le Sénateur des Français de l’étranger à l’Institut supérieur d’étude de protection civile
Programme YALI 2019 : Les participants burkinabè font le bilan de leur séjour américain
Mali : « Kidal, base arrière et rampe de lancement de plusieurs opérations terroristes », Maman Sambo Sidikou secrétaire permanent du G5 Sahel
34e Journée du CILSS : Le message du Président du Faso, Président en exercice du CILSS
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés