Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Médias en ligne : Dr Cyriaque Paré reconduit à la tête de l’association

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • dimanche 30 juin 2019 à 23h00min
Médias en ligne : Dr Cyriaque Paré reconduit à la tête de l’association

Ils en sont repartis avec des engagements et mieux outillés pour faire de leurs entreprises de presse en ligne, des entités plus professionnelles et viables économiquement. Réunies à Koudougou du 26 au 29 juin 2019, l’Association des éditeurs et professionnels de médias en ligne (AEPML) et la Direction générale des médias ont eu des journées studieuses. En ligne de mire, l’adoption de la charte des médias en ligne, une meilleure connaissance des textes régissant la spécificité des nouveaux médias et un renouvellement des instances. La fin des travaux est intervenue le 29 juin.

Une charte des médias en ligne adoptée, une meilleure compréhension de l’environnement juridique des médias en ligne, des clés pour viabiliser les entreprises de presse en ligne, un renforcement des capacités. Ce sont là, les résultats auxquels sont parvenues l’Association des éditeurs et professionnels de médias en ligne (AEPML) et la Direction générale des médias réunies en atelier du 26 au 29 juin 2019 à Koudougou.

A la cérémonie de clôture, le président de l’association a témoigné la gratitude des membres à la Direction générale des médias et au Fonds d’appui à la presse privée qui a financé, en partie, l’atelier. Revenant sur la charte qui a été adoptée le 27 juin, Dr Cyrique Paré a précisé que cet engagement doit désormais être la boussole quotidienne de tous les médias en ligne au Burkina Faso.

« Les dernières études sur l’audience des médias au Burkina révèlent que la presse en ligne (qui compte 62 titres officiellement enregistrés auprès des instances de régulation) a une audience qui dépasse un média traditionnel comme la presse écrite », a rappelé le président l’Association des éditeurs et professionnels de médias en ligne (AEPML). C’est d’ailleurs pour cette raison, reprendra la directrice générale des médias, que cet atelier a été initié. Les habitudes de consommations changent et très vite.

La presse en ligne a une audience de plus en plus importante. Du fait de son instantanéité, elle est la première source d’information du public de plus en plus connecté. Il fallait donc que les acteurs qui animent ces médias en ligne réfléchissent sur les mécanismes qui leur permettront d’être plus efficaces, et tirer le meilleur parti de cette mutation de la consommation de l’information.

La balle est maintenant dans le camp des médias en ligne, selon la directrice générale des médias, qui a par ailleurs promis de rendre compte « fidèlement » des doléances des acteurs de la presse en ligne à leur ministre de tutelle. « Nous attendons d’eux, qu’il n’y ait pas de dérives, qu’ils se professionnalisent davantage. A travers la charte, ils ont pris l’engagement de se professionnaliser. C’est une boussole. Il faut qu’on sache que l’adoption de la charte n’a pas été vaine, mais qu’elle apporte un plus. Il faut ce professionnalisme pour que les gens ne continuent pas de confondre les journalistes des médias en ligne et les autres des réseaux sociaux », a expliqué Alimata Farta, directrice générale des médias.

Comme une réponse aux attentes de la directrice générale des médias, le président de l’AEPML dira que « le professionnalisme est une exigence, un combat de longue haleine, que nous gagnerons de façon collective ».

En marge des travaux, l’Association des éditeurs et professionnels de médias en ligne (AEPML) a renouvelé ses instances dirigeantes à l’issue d’une assemblée générale qui a également consacré la relecture des textes. Le bureau exécutif de 12 membres est présidé par Dr Cyriaque Paré. Cette équipe aura la tâche d’apporter une nouvelle dynamique à cette jeune association qui, en quatre ans, a permis d’aider à l’ancrage des médias en ligne dans le paysage médiatique et institutionnel du Burkina Faso, foi du tout nouveau président.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net


Composition du Bureau exécutif de Association des Éditeurs et Professionnels des Médias en Ligne (AEPML)

1) Président : Cyriaque PARE (Lefaso.net)
2) Secrétaire général : Amidou KABRE (Touteinfo.com)
3) Secrétaire général adjoint : Cécile SIRIMA (Fasoamazone.net)
4) Trésorier : Fatouma OUATTARA (Queenmafa.net)
5) Trésorier adjoint : Bintou DJOUMA BARRO (Infowakat.net)
6) Secrétaire à l’organisation : Jérôme KABORE (Tinganews.com)
7) Secrétaire adjoint à l’organisation : Grégoire BAZIE (Burkinademain.com)
8) Secrétaire chargé des questions d’éthique et de déontologie : Cynthia VALEA (Droitinfo.bf)
9) Secrétaire chargé de la professionnalisation et du renforcement des capacités : Théodore ZOUNGRANA (Iburkina.com)
10) Secrétaire chargé de la communication : Morin YAMONGBE (Wakatsera.com)
11) Secrétaire adjoint chargé de la communication : Patrick COULIDIATI (Artistesbf.org/)
12) Secrétaire chargé des relations extérieures et de la coopération : Paul TIEMTORE (Zoodomail.com)

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Soutenance à l’ISTIC : Le modèle économique de Lefaso.net disséqué par Sougué Fabougué
Piratage du signal de la RTB : Le ministre de la Communication répond, « Ils n’ont qu’à m’amener à la justice, je vais répondre »
Promotion de la tolérance et préservation de la paix : Les journalistes invités à s’y impliquer
Médias : Radio Oméga renforce les capacités de ses correspondants
Des organisations et mouvements citoyens du Burkina Faso exigent la libération de Valsero et de tous les prisonniers d’opinion au Cameroun
Liberté de la presse 2019 : Le Burkina Faso classé 36e sur 180 pays
Redevances TNT : Les télévisions privées payeront 75 millions de FCFA pour diffuser leurs programmes
10e anniversaire du Fonds Permanent pour le Développement des Collectivités Territoriales (FPDCT) : Les journalistes de l’Est bénéficient d’un atelier d’immersion
Semaine du numérique : La 15e édition se tiendra à Bobo-Dioulasso
FILEP 2019 : Quatre jours pour promouvoir la liberté d’expression et de presse
Universités africaines de la communication de Ouagadougou (UACO’2019) : La Côte d’Ivoire, pays invité d’honneur
AstuceTic : Audio Evolution Mobile, idéale pour vos montages audios
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés