Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme ne peut pas vivre sans feu, et l’on ne fait раs dе fеu sаns brûlеr quеlquе сhοsе. » René Daumal

KDO reçu en audience par le Premier ministre

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Christophe DABIRE, Premier ministre • • jeudi 9 mai 2019 à 23h08min
KDO reçu  en audience par le Premier ministre

Une audience gardée dans le secret du palais de la Primature. En effet, rien n’a filtré de la rencontre entre le Premier ministre Christophe Dabiré et le candidat à la présidentielle Kadré Désiré Ouédraogo, le 7 mai dernier. C’est dans un Tweet en date du 8 mai, que le chef du gouvernement a révélé l’existence de l’audience : « J’ai été honoré de recevoir hier, l’ancien Premier ministre Kadré Désiré Ouédraogo. Nous avons eu un échange fructueux sur des questions d’intérêt national. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des concertations entreprises depuis ma prise de fonction avec les forces vives ».

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 9 mai à 19:22, par Tomitozi En réponse à : KDO reçu en audience par le Premier ministre

    Non ! KDO n’accepte pas ce deal. Nous ne voulons pas prolonger notre souffrance là qu’on endure depuis 2015 là au delà de 2020. Qu’ils aient pitié des burkinabé, qu’ils débarrassent le plancher et qu’ils nous colle la paix enfin ! Y’a boin zoubénaam la woto. Roch, maané sougri Zoé d nimbanega laï loogué.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 08:09, par HUG En réponse à : KDO reçu en audience par le Premier ministre

    Et si le cas de la RDC qui se dessine mais que le MPP et acolytes sachent que le Burkina n’est la république démocratique du Congo. Vous avons peur des gens qui ont été avec blaise compaoré et qui ont été dans son CDP. Le cas du pouvoir du MPP est un exemple illustratif( corruption, discrimination entre les fonctionnaires, gabegie, pauvreté ambiante..... vie chère.....) j’en passe.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 10:21, par zemstaba En réponse à : KDO reçu en audience par le Premier ministre

    Tomitozi, qui a besoin de faire un deal avec Kadré ? Il représente quoi pour qu’on ait besoin de lui ? Ce n’est qu’un individu, sauf s’il réussit à prendre la tète du CDP, ce qui n’est pas garanti. Si le MPP doit dealer, c’est avec les leaders de partis politiques, pas avec des individus, fussent ils anciens PM ! Si Kadré veut être utile, il n’a qu’a prendre la tète du CDP d’abord.
    Kadré n’ira nulle part parce qu’il fait beaucoup d’erreurs dans sa démarche. la première erreur c’est d’avoir déclaré que sa candidature sera une candidature indépendante. Ici au Burkina, une campagne se gagne avec une infrastructure politique, des gens expérimentés, aguerris, dont la fidélité a été testés, qui battent campagne en votre nom dans les villages et les communes. Aujourd’hui, c’est le MPP, l’UPC et le CDP qui ont une telle infrastructure, en ordre décroissant. Si Kadré n’est pas investi par le CDP, il n’aura pas cette infrastructure. Et les députés et cadres CDP ne le suivront pas parce que eux ils veulent être députés et maires. Or, pour cella , il leur faut l’étiquette du CDP. Ils n’iront jamais sous la bannière indépendante ou sous la bannière d’un nouveau mouvement. ce serait l’échec assuré : L’élection c’est dans 18 mois. Tous politicien expérimenté sait que c’est trop court pour lancer un mouvement politique et l’installer dans les 45 provinces avec des relais fiables. On comprend pourquoi la déception commence à gagner les rangs des supporters de Kadré, surtout que l’argent promis ne vient pas. Les gens pensaient que Kadré avait amassé un trésor de guerre. Apparemment ce n’est pas le cas ! A ce qui se dit à Bobo, Sallia Sanon ne cache plus sa déception et laisse à qui veut l’entendre que eux ne sont pas attachés à Kadré. En clair, s’il ya une autre offre politique, il est preneur !
    Le réveil de Kadré sera brutal !

    Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 17:25, par Le militant En réponse à : KDO reçu en audience par le Premier ministre

      Zemstaba, je suis de votre avis. Kadré aurait du commencer plus tôt, soit en se positionnant pour prendre la tète du CDP, soit en créant son propre mouvement. Le temps joue contre lui. Il ne pourra pas gagner les primaires du CDP. Or si comme il se dit, il décide de lancer un mouvement, ce sera difficile de pouvoir l’installer dans les 45 provinces avec des gens fiables. Ceux qui ont lancé l’appel en sa faveur, les Diallo et autres, sont des parfaits inconnus qui ne peuvent meme pas se faire élire conseillers dans leurs vilage. Les caciques qui le soutiennent ont de la notoriété mais pas forcément un poids politique sur le terrain, à part Salia Sanou à Bobo, Zambendé dans le Namentenga et le député CDP du sanmatenga. Léonce ne pése plus rien à Banfora et Badini n’a plus de poids au Yatenga. Le plus grave pour Kadré, c’est sa bagarre avec le Dima de Boussouma. Ce dernier ne va jamais soutenir Kadré parce que leur conflit est profond. Les gens ne savent pas mais la mère de Kadré était chez le Boussouma et Kadré et son frére sont venus la faire déménager sans informer le Boussouma, et jusqu’à sa mort ! Pour le Boussouma, elle n’est pas morte. Donc difficile de faire les sacrifices. Ensuite il ya leur ancienne bagarre quand le frere de Kadré était maire de Boussouma. A l’époque, Kadré était PM et il a instruit le Haut Commissaire du Sanmatenga, l’actuel ministre d’Etat du MATD, de prendre un arrété pour interdire au dima de nommer des chef de village. Enfin, il semble que le grand frère de Kadré qui vient de mourir était un bras droit du Boussouma mais a tenté de l’empoisonner. Chez les mossis, ces histoires engendrent des inimités qui se transmettent de génération en génération.Quel crédit Kadré peut il avoir en tant que candidat à la Présidence si le Dima de Boussouma ne le soutient pas ? Or le Boussouma et son parti mangent bien dans la majorité et ont même un ministre au sein du gouvernement. Ils vont donc soutenir Roch. Le Dima sera le premier adversaire de Kadré à Boussouma.

      Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 11:28, par Nabiiga En réponse à : KDO reçu en audience par le Premier ministre

    Le MPP est CDP repenti qui a fait son mea culpa auprès du peuple, s’est mis stoïquement derrière le peuple, ne jure que le peuple et travaille sans relâche pour ce dernier. Chapi ! Quelqu’un qui se repente ne refuse pas les siens, ses amis et même ses parents. Tout ce que la personne a fait c’est de ne plus faire ce qu’il faisait avant, rien d’autre. De même, par le passé, le PM tout comme KD ont travaillé ensemble, ont soupé avec Blaise et ont chanté ses louages. Le fait qu’un d’eux travaille désormais pour le peuple, car ayant vu la lumière, et l’autre, KO en l’occurrence, veut travailler non pas pour le pays mais pour la famille Blaise, ne doit pas affecter la relation qui les gomme ensemble depuis des années. Qu’il aille rendre visite au PM, tout à fait normal, il n’y a rien là.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 17:13, par Trader En réponse à : KDO reçu en audience par le Premier ministre

    Repentir ou sa comme si actuellement ils font du bon boulot wallay hien je prie Dieu que tous ces politiciens nul perdent Les elections si un ami a moi vote MPP en 2020 il n’est plus Mon ami parce qu’il veut pas le bien etre Des burkinabé je peux pas comprendre qu’on support Des incapables et egoïst...si c’est pas parce que vous ètes nul comment ne pas anticiper Des mesures concrète au cas ou notre pays serait menacer par des attaques terrorist or pourtant vous savez bien que depuis fort longtemp les terroristes transitait par le BF anh Mpp mm on doit Les brulés sil ose se representer..

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 05:18, par Wattimbo le burkindi En réponse à : KDO reçu en audience par le Premier ministre

    Vous me faite honte avec la situation actuelle certains trouvent le temps de revendique ,que dieu ait pitié de mon peuple

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 05:23, par Wattimbo le burkindi En réponse à : KDO reçu en audience par le Premier ministre

    Au moins kadre est différent de tous les autres opposants qui passe leur temps a souhaité le malheur de leur peul ,au moins c’est un homme d’État ,et puis n’est pas président qui veux ,mais chacun est ne avec son destin c’est ce qui fait qu’il y a des opposants a vie,merci kadre que te bénisse dans cette sagesse

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation de la nation : Un contraste entre le discours et la réalité du terrain
Situation nationale : Le Premier ministre salue les avancées du pays, malgré l’instabilité sécuritaire
Situation nationale : « Nous avons bien perçu ce projet de déstabiliser le pays en provoquant le chaos », relève le Premier ministre Christophe Dabiré
Discours sur la situation de la Nation : « Qu’on nous rassure que malgré la guerre, il y a de l’espoir », dixit Benewendé Sankara
Situation nationale : Christophe Dabiré attendu à l’assemblée nationale ce jeudi
KDO reçu en audience par le Premier ministre
Vie des institutions : En 2018, le Premier ministère a saisi le Conseil constitutionnel à 21 reprises
Mémorial Thomas-Sankara : Le comité international prend les conseils du Premier ministre Dabiré
Premier ministère : Christophe Dabiré sollicite la bénédiction des évêques
Burkina Faso : Le Premier ministre en visite chez le Mogho Naaba
Déclaration de politique générale du Premier ministre : « Le signe d’un profond patriotisme ? »
Déclaration de politique générale : Réactions des députés Bienvenue Ambroise Bakyono (MPP) et Moussa Zerbo (UPC)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés